Vocabulaire

CAPOULIÉ
-Le Capoulié est celui qui détient la responsabilité première du Félibrige. Il est élu pour un mandat de quatre ans renouvelable par ses pairs, les félibres majoraux, ainsi que par les syndics et les délégués des maintenances. Il porte une étoile à sept branches, en or, insigne de sa charge. Il est aidé par un secrétaire général (baile), un trésorier (clavaire) et par des assesseurs (assessour). Frédéric Mistral fut le premier Capoulié du Félibrige.

FÉLIBRE
– Les membres du Félibrige sont appelés Félibres. Ils peuvent être mainteneurs ou majoraux. Le mot félibre (vraisemblablement issu du bas-latin fellebris, nourisson) aurait été emprunté par Mistral à une cantilène qui se récitait naguère à Maillane, son village d’origine, dite l’Oraison à Saint Anselme. C’est à partir du mot félibre qu’ont été créés les dérivés félibrige, pour désigner l’œuvre et l’association, félibresse, féminin du mot félibre, ou encore l’adjectif félibréen pour désigner ce qui se rapporte au Félibrige.

MAJORAL
-Le Félibrige possède en son sein une académie appelée consistoire (counsistòri), garante de la philosophie félibréenne, composée de cinquante majoraux, dont le Capoulié, élus à vie par cooptation. cigaleorsite.jpg
– Le majoral (majourau) est détenteur d’une cigale d’or portant le nom que lui donna son premier titulaire. Respectant l’usage académique, les nouveaux majoraux sont invités à prononcer après leur élection l’éloge (laus) de leur prédécesseur.

MAINTENEUR
– Quiconque adhère au Félibrige pour défendre la langue et la culture d’oc est nommé mainteneur (mantenèire). pervenchesite.jpg
– Les mainteneurs portent comme insigne une pervenche d’argent. Certains d’entre eux une cigale d’argent: ce sont les maîtres en gai-savoir (mèstre en gai-sabé) reconnus pour leurs mérites littéraires ou les maîtres d’œuvre (mèstre d’obro) reconnus pour leur action. Les mainteneurs sont en nombre illimité.

ÉCOLE FÉLIBRÉENNE
-Les associations qui se reconnaissent dans les idées du Félibrige peuvent y adhérer et devenir ainsi Ecoles Félibréennes (Escolo Felibrenco). Il en est plus de 150 réparties sur l’ensemble des pays d’oc, qui défendent la langue et tentent de la promouvoir par diverses actions dans les domaines de l’enseignement, de l’édition, de la chanson, du théâtre ou encore de la connaissance du patrimoine artistique, historique et traditionnel.

MAINTENANCE
-Le Félibrige est divisé en six régions administratives appelées maintenances correspondant à peu près aux grandes aires linguistiques de la langue d’oc auxquelles il faut ajouter l’aire roussillonnaise de la langue catalane. Actuellement, le Félibrige compte six maintenances qui sont les Maintenances d’ Aquitaine, d’Auvergne, de Gascogne-haut Languedoc, du Languedoc-Roussillon, du Limousin et de Provence.

MEMBRE ASSOCIÉ
-Le Félibrige est représenté à l’étranger par des membres associés appelés Sòci. Universitaires, traducteurs, chercheurs… ils sont actuellement plus de 50 répartis dans le monde entier et ont tous généralement participé à des travaux d’érudition sur la langue d’oc. Le titre de sòci, titre honorifique, a été également donné à titre tout à fait exceptionnel à la ville de Sceaux, près de Paris, pour son action en faveur du Félibrige.

PRIMADIÉ
-La tradition veut que le Félibrige ait été fondé au château de Font-Ségugne à Chateauneuf-de-Gadagne (Vaucluse) le 21 mai 1854 par sept jeunes poètes provençaux: Frédéric Mistral, Joseph Roumanille, Théodore Aubanel, Jean Brunet, Paul Giéra, Anselme Mathieu et Alphonse Tavan. Ils sont appelés li primadié.

REINE
-Tous les sept ans, sont ouverts de grands Jeux Floraux, ou concours littéraires venant récompenser des écrivains de langue d’oc. Le grand lauréat, nommé maître en gai-savoir, a le privilège de choisir la Reine du Félibrige. Accompagnant souvent le Capoulié, la Reine a pour insigne un rameau d’olivier en argent. Elle préside la cour d’amour, spectacle hérité des troubadours, où se mêlent danses, chants et poésies.

SANTO-ESTELLO
La Santo-Estello est le Congrès du Félibrige qui se tient chaque année dans une ville différente des pays d’oc. Dès sa fondation, le Félibrige se plaça sous le patronage de cette sainte dont le nom signifiant étoile amena les félibres à prendre pour symbole une étoile à sept rayons, en souvenir des sept fondateurs. La Santo-Estello donne lieu toutes les années à d’importantes réunions de travail et à de grandes fêtes.

SYNDIC
-Les maintenances sont chacune administrées par un syndic (sendi). Animateur et coordonateur des actions félibréennes engagées au sein de la maintenance, il est aussi le lien entre celle-ci et les différentes assemblées. Le syndic est aidé dans sa charge par un secrétaire, un trésorier et des vice-syndics. Il porte une étoile à sept branches, en argent, insigne de sa charge.

Agenda

< 2017 >
Avril
LMMJVSD
     12
345678
  • 09:00 -12:00
    08-04-2017

    Pas d’autre information pour cet évènement.

  • 09:00 -12:00
    08-04-2017

    cliquer ici

9
10111213141516
17181920212223
24252627282930
© Le Felibrige Tous Droits réservés | Réalisation Dream Media® 2016 - Mentions légales et crédits