« Lou Felibrige » – la Revisto  » : N° 305

  « Lou Felibrige » – la Revisto  »  : N° 305 – Mars-Avril 2018

 

Revue « Lou Felibrige » à commander à Felibrige – 8 bis Avenue Jules Ferry – 13100 Aix en Provence – Prix 5,00 le numéro; Abonnez-vous pour : 1 an – 6 numéros : 26, 50 euros. Etablissez un chèque à l’ordre de : Felibrige. Courriel : contact@felibrige.org – Visitez notre site : WWW.felibrige.org

 

Résumé des articles dont nous rappelons, sauf exception, qu’ils sont entièrement écrits en langue d’oc.

Editorial : Le Capoulié Jacques Mouttet convie les félibres à venir, selon la tradition, se recueillir le 25 mars devant le tombeau de Frédéric Mistral à Maillane. Il rappelle l’actualité de la doctrine mistralienne en citant une lettre adressée à Jules Boissière : « Le Felibrige porte avec lui la solution des grandes questions politiques et sociales qui agitent l’humanité… En politique générale nous devons sans cesse désirer la fédération des peuples, la confédération latine, et la renaissance des provinces dans une libre et naturelle fraternité ». Le Capoulié affirme également sa confiance dans l’Assemblée des jeunes, créée en 2016 et porteuse de l’avenir du mouvement, qui se réunira en assemblée plénière pour la première fois à l’occasion de la Santo-Estello, à Bergerac, le samedi 19 mai.

 

 

Félibres et cigaliers parisiens dans les Pyrénées, il y a 128 ans

A la fin du XIXe siècle, nous le rappelle Pierre Martial, en été, les félibres et les cigaliers de Paris descendaient en groupe dans le Midi afin de s’y ressourcer. A cette occasion des monuments étaient inaugurés. En 1890 les exilés à Paris choisirent le Sud-Ouest. Ils vinrent d’abord à Bagnère-de-Bigorre puis visitèrent successivement Argelès, Pau, Bayonne, Biarritz, San Sebastian. A Oloron ils inaugurèrent un buste à la gloire de Xavier Navarrot (1799 – 1862). Des hommages furent également rendus au compositeur Alfred Roland ainsi qu’ à Cyprien Despourrins (1698 – 1759), auteur du chant connu dans toutes les terres d’Oc : « Se canto » . Le grand comédien Mounet-Sully était du voyage et ne manqua pas avec sa superbe voix de déclamer des vers.

 

 

Le Chameau de Béziers et la charité publique

 

 Résumé d’une communication donnée par le Majoral Henri Barthés, président de la Société archéologique scientifique et littéraire, en 2016, au congrès du Comité des Travaux Historiques Scientifique à Rouen. Le Chameau est un mannequin en bois et en toile cirée, en forme de chameau à une bosse, qu’on exhibe dans les rues de la ville à certaines dates dont la Saint Aphrodise, le 28 avril. Le parcours, quasiment immuable, passe par l’Hôtel de Ville où est donnée une harangue sur ton burlesque, en rapport avec des événements d’actualité locale. Le défilé s’achève davant l’église Saint Aphrodise où à l’issue de la bénédiction donnée par le Curé la foule se sépare en criant trois fois : Auzou ! Auzou ! Auzou !  Dans les différentes stations des personnalités donnent au Chameau, dans une enveloppe, une offrande nommée civado avec mission de l’apporter aux « pauvres de la commune ». Ce chameau représenterait la monture sur laquelle Aphrodise, le premier évêque de Béziers, serait arrivé de son pays d’origine l’Egypte ou l’Orient. Primitivement la fête était donnée à l’Ascension, jour qui coïncidait avec un un événement appelé Caritatz. Ce rassemblement, patronné par des magistrats ou officiers municipaux, consistait en une quête d’aliments. Le Majoral Barthés fait remarquer que pour une ville du Midi, le consulat à Béziers a été institué tardivement. La date de sa création devient irréfutable le 7 avril 1247 lorsque le vicomte Raymond Trencavel renonça à ses droits successoraux devant les consuls cités nominativement. En cette même année le roi de France, afin de compenser les excès de « La Croisade », rendit aux bitérois la propriété des héritages de leurs parents morts au moment du massacre et leur fit distribuer une indemnité. Les caritatz se présentent donc comme des fêtes publiques destinées à manifester le Triomphe de la Ville, moment capital de l’histoire de la cité. (à suivre)

 

 

Reconnaissance du patrimoine des Pays d’Oc par l’UNESCO

Deux dossiers ont été inscrits récemment au Patrimoine Culturel Immatériel  de l’UNESCO. Il s’agit d’une part des Fêtes du feu du solstice d’été dans les Pyrénées (2015) reconnues comme fait culturel transnational : « Les Pyrénées, montagnes que la mythologie a souvent imaginées en flammes, gardent un essaim de communautés perpétuant une tradition aux racines millénaires, les fêtes du solstice d’été : falles, haros et brandons. Le second dossier est celui de la Cité de Carcassonne et de ses sept châteaux de montagne (2017) : Aguilar, Lastours, Montségur, Peyrepertuse, Puilaurens, Queribus, Termes.  La rédactrice fait ensuite le bilan de tout ce qui a été inscrit, à divers titres, en trois décénies, dans les Pays d’Oc et reconnaît que ces régions sont bien classées.

 

 

Santo-Estello de Bergerac

Il est rappelé qu’à l’occasion de cette Santo-Estello sera proclamé le palmarès des Grands jeux floraux septénaires, que sera choisie une nouvelle reine et qu’il y aura l’élection de capoulié. Suit un texte de présentation de la ville.

 

 

AGENDA

 

Du 17 décembre au 3 février le Capoulié a présidé deux manifestations : bravado calendalo à Aix-en-Provence et remise de la cigalo de mestresso d’obro à Sylvie Salvati à Marseille. Dans ce même laps de temps il a également participé à trois réunions de travail  : avec le trésorier, à la DRAC, avec Paulin Reynard, responsable de l’Assemblée des jeunes.

 

 

ACTUALITÉS

 

Librejado le 18 de mars à Trets (13)

Pour la sixième fois les écrivains provençaux rencontreront leurs lecteurs, toute la journée, dans la salle du Château des Remparts. Cette manifestation est jumelée avec le 24e « Salon des Ecrivains de Provence ».

 

« Sud »

 

Le concept de « sud » est à la mode. La région Occitanie se targue d’être le « Sud de la France ». Quant à la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur, le président Muselier vient d’ajouter à la dénomination, le titre « Région sud ». Cette initiative a fait naître un large mouvement de protestation qui propose l’adoption du nom historique de la région, c’est-à-dire : Provence.

 

Ce n’est pas gagné !

 

Selon un sondage, 62% des Français sont opposés à un statut de région autonome pour la Corse et 56% refusent la co-officialité de la langue corse. Ces chiffres ne sont pas de bon augure pour ceux qui souhaitent une France vraiment décentralisée.

 

Compliments

 

Nous adressons nos félicitations au Baile, le Majoral André Gabriel, qui vient d’être nommé professeur e coordinateur d’un nouveau cursus organisé en partenariat avec le Conservatoire à Rayonnement Régional de Toulon Provence Méditerranée, à l’Institut d’Enseignement Supérieur de la Musique Europe et Méditerranée pour le DE de professeur, domaine des musiques traditionnelles.

Nous sommes heureux d’annoncer également la réussite au concours de professeur de musique traditionnelle pour les conservatoires (titre équivalent à celui de l’agrégation) du félibre Alain Bravay enseignant à Orange et de Sandrine Richard-Muler enseignante à Martigues.

 

ALCM

L’Association pour les Langues et Cultures Européennes Menacées tiendra son 25e congrès du 20 au 22 juillet, à Nice, au Musée d’Art moderne et d’Art contemporain. Renseignements auprès du trésorier, le Majoral Gile Désécot, Villa Nyleco, 280 chemin de l’Olivette, 06160 Juan-les-Pins – getmo.desecot@wanadoo.fr

 

Souvenir

Les jeux olympiques de Pyeongchang nous offrent l’occasion de rappeler que le Majoral Jean-Louis Caserio fut un porteur de la flamme olympique entre Nice et Saint-Martin-de-Vésubie à l’occasion des JO de Grenoble. Il était à l’époque moniteur fédéral de cyclisme et de cyclotourisme.

 

Anniversaire de la mort de Frédéric Mistral

 

Il y a 104 ans décédait Frédéric Mistral. Cet anniversaire sera célébré à Maillane le dimanche 25 mars.

Messe à 10H suivie de la cérémonie au cimetière et de l’acceuil au Musée F. Mistral. A 16H 30, au Centre F. Mistral, évocation des artisans et commerçants de Maillane de 1850 à 1950 Repas sur réservation au 04 32 61 93 86

 

Décès

 

  1. Hans Stroh, professeur de langue et littérature d’Oc à l’université de Munich en Bavière, est décédé à l’âge de 89 ans. Il avait une particulière dilection pour le Rouergue et était un fidèle des réunions du Grelh Roergàs.

 

 

LI  MANTENÈNÇO

 

Mantenènço d’Aquitàni

 

Conférence et musique autour du Félibrige en Périgord

Le 8 décembre dernier, le Majoral Valéry Bigault a présenté à Eymet une conférence sur le thème : « Le Majoral Fournier, le félibrige et Le Bournat en Périgord ». Le conférencier a rappelé l’action fondatrice, dès 1876, de deux Majoraux : Auguste Chastanet de Mussidan et Camille Chabanneau de Nontron, les deux premiers capiscols du Bornat dau Perigòrd. Furent évoqués ensuite l’histoire du Bournat, sa félibrée depuis 1903, sa revue depuis 1902, son activité culturelle étendue à tous les domaines de civilisation. La récente publication de « Au Soulei Perigord » fut pour l’orateur l’occasion d’évoquer la chère mémoire du Majoral Fournier. Valéry Bigault a également animé cette conférence en interprétant à l’accordéon et à la musette quelques airs de tradition.

 

 

Mantenènço d’Auvergno

 

Du nouveau en Auvergne

La Maison Deltheil

La Maintenance d’Auvergne  déménagera en mars-avril 2018. Elle quitte le Bâtiment des Associations pour s’installer à l’Enclos Deltheil, 1 rue Jean Moulin à Aurillac. Le nouveau local est installé dans une maison ancienne rehabilitée par la commune qui entend en faire un pôle « occitan ». Outre d’autres associations occitanes, y seront hébergées la Maintenance d’Auvergne, L’École félibréenne de Haute Auvergne et du Haut Midi, Terrador Floricat, Lo Convise; Les associations y disposeront de moyens modernes de communication. Le nom de « telh « (le tilleul) est du meilleur augure puisqu’il est un arbre protecteur, symbole d’amour et de fidélité. Ce nouveau local devrait encourager les plus fervents, ceux qui portés par l’impulsion donnée par Vermenouze et Jean Fay veulent faire de la culture auvergnate une réalité vivante.

 

Pour l’heure il convient toujours d’envoyer le courrier au Syndic : Nadal Lafon 23 rue Jean-Sébastien Bach 15000 Aurillac – 04 71 63 46 29

L’assemblée générale de la Maintenance d’Auvergne se déroulera le samedi 31 mars, à 14H 30 à la salle des Enfants Terribles à Belbex en ville d’Aurillac.

 

 

Mantenènço de Gascougno Aut Lengadò

 

La statue de Frédéric Mistral à Toulouse

 

La réalisation du projet de statue de Frédéric Mistral à Toulouse est en bonne voie. La Mairie tient ses engagements financiers et le sculpteur Sébastien Langloÿs se dit satisfait. Les élus municipaux souhaitent implanter la statue près de la rue Frédéric Mistral. Les félibres n’ont aucune hostilité à ce raprochement symbolique. L’oeuvre d’art devrait être inaugurée en 2019.

 

 

Mantenènço de Lengadò – Roussihoun

 

Echos de la Maintenance

 

La Maintenance annonce ses prochaines activités : journée Fanfone Guilherme le 4 mars; assemblée générale de la Nacioun Gardiano à Nîmes le 18 mars; assemblée générale de L’Ecole de la Tour Magne le 24 mars; présence à Maillane le 25 mars; assemblée générale de la maintenance à Vauvert le 7 avril.  Le Syndic fait ensuite le bilan de ses visites à l’occasion des assemblées générales des associations et fait remarquer qu’il honore toujours les invitations qui lui sont envoyées.

Bergerac : Gabriel Brun et son épouse Michèle organisent un voyage en car à Bergerac, à l’occasion de la Santo-Estello. Le prix est de 240 € par personne. Contact au 04 66 53 72 49 ou au 06 25 08 32 97

 

 

Mantenènço de Limousin

En Limousin, nous dit le Majoral Jean-Loup Deredempt, le cycle des fêtes d’hiver s’accompagne de réjouissances et de repas roboratifs. L’Ecole Albert Pestour et l’Ecole Edouard Cholet ont honoré ces traditions. L’Ecole du Barbichet, quant-à-elle, a participé à la messe des « Pastoreus » lors de la fête des Rois, cérémonie médiévale qu’elle a relevée en 1962.

 

 

Mantenènço de Prouvènço

 

Hommage à l’abbé Léon Spariat

 

Les  journées des 20 e 21 avril, à Pierrefeu (83), seront consacrées à l’Abbé Majoral Léon Spariat, Cigalo de Marsiho, qui fut curé de cette paroisse de 1923 à 1934.  Une exposition et des conférences rendront hommage à ce poète et grand prédicateur provençal.

 

Escolo de la Targo – Escolo dis Isclo d’Or

Les membres de ces deux Ecoles se sont unis pour représenter la pastorale du regrété majoral Guy Giraud qui n’avait plus été montée depuis 15 ans. Une première représentation eut lieu à Toulon le 20 janvier devant un nombreux public. Une deuxième se fit à Grimaud en présence de la famille Giraud et d’une dizaine de personnes qui, à l’époque, étaient les acteurs de cette pastorale. Les décors d’époque avaient été recupérés. L’amalgame des comédiens chevronnés et des nouveaux acteurs se passa à merveille, les anciens soutenant les « jeunes ».

 

 

ASSEMBLADO DI JOUINE

 

Marseille 2018 : quel amour !

Paulin Reynard évoque cette opération dont l’objectif est de faire une grande fête de sept mois. MP2018 se veut être une déclaration d’amour aux arts dans toutes ses expressions : musique, danse, théâtre, peinture, poésie, opéra, streetart, concert, cirque, exposition… et sur tout le territoire des Bouches-du-Rhône.

 

Le costume arlésien

 

Guillaume Chevalier se propose de nous donner une suite d’articles sur le costume d’Arles. Dans cette première approche il parle de méthode et affirme que toute reconstitution demande de s’imprégner de l’évolution de la mode, de celle des couleurs, de celle des tissus utilisés. Les peintures, celles de Raspal en particulier, sont une précieuse ressource.

 

Poème

 

Des amours célèbres inspirent un très beau poème à Enzo Del Corso.

 

 

LIBRARIÉ

 

La mar toujour…

 

Le recueil du maître en Gai-Savoir Alain Brunaud vient de paraître tout écumant de beauté de sensualité et de fraîcheur, nous menant de la Méditerranée à la Mer des Antilles.

Editions Culture et Langue d’Oc – 176 pages 15 x 22 –  17 € port compris –  Commander à Alain Brunaud – Les Jardns du Roy (Bât. B1) – 60 rue du Soldat Ferrari – 83400 Hyères.

 

Poèmes de guerre du Majoral Vaylet

Joseph Vaylet fut mobilisé à vingt ans et vécut cinq années de guerre. Après la publication en 2015 d’un premier recueil de poèmes écrits au front, le Grelh Roergàs vient d’éditer un ensemble de textes écrits en vers ou en prose, après la guerre, à l’occasion de cérémonies d’anciens combattants, d’inaugurations de monuments.

« Cridals d’un ancian combatent » – 124 P. 15 x 21 – Edicioun dóu Grelh  Roergàs – 10 €. Commander à l’éditeur : Ostal del Patrimòni, place Foch 12000 Rodez.

 

Les filles rebelles de Frédéric Mistral

 

Mirèille, Nerte, Estérelle, l’Angloro, les Vénitiennes, qu’est-ce qui relie toutes ces femmes ? C’est à cette question que tente de répondre Danielle Julien.

Les filles rebelles de Frédéric Mistral » Danielle Julien. Commander àl’auteur, 24, rue du Moulin d’Huile 30300 Vallabrègues – 11, 50 € port compris – Chèque à l’ordre de Danielle Julien.

Armana marsihés pèr 2018

Rédigé dans la savoureuse langue de ce peuple si fier, cet Almanach a été ressuscité par la vigoureuse Ecole Lou Grihet dóu Plan-dei-Cuco. On y trouve toute sorte de textes : prose, vers, recettes de cuisine… Les Marseillais se permettent même une excursion à Aix-en-Provence en nous parlant de son huile. On y débat aussi de problèmes contemporains comme celui des JO de 2024.

Armana marsihés pèr 2018 – Leis edicien dóu Grihet dóu Plan-dei-Cuco – 2018 – 160 p. en 14,8 x 21 cm – 10,–€ Mou Grihet – B.P. 19 – 13713 Plan-de-Cuques Cedex – lougrihet@gmail.com (+ 5 € pour l’envoi)

Armana de Lousero 2018

Paru en symbiose avec la belle revue « Lou Païs », cet almanach contient des textes très touchants, de beaux vers, des récits sur le thème de Noël. Cette publication fait honneur aux « Ami dóu Païs » et à l’Escolo Gabalo qui l’édite.

Armana de Lousero 2018 – 9 € – Commander à Lou Païs chez  M. Jean L. Brunel, 14 résidence les Prés Hauts, avenue de la Margeride, 48130 Aumont-Aubrac – 04 66 31 09 41 –

Cet article a été publié par

Agenda

< 2018 >
Juin
LMMJVSD
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
© Le Felibrige Tous Droits réservés | Réalisation Dream Media® 2016 - Mentions légales et crédits