Correspondance vers l’UNESCO

L’UNESCO a déclaré l’année 2008, année des langues. En écho à cette décision, le Félibrige lors de son congrès annuel, « la Santo Estello », demande à l’UNESCO d’inscrire la Langue d’Oc au Patrimoine mondial de l’Humanité.

Aix-en-Provence le 21 mai 2008

Centre du Patrimoine Mondial de l’UNESCO
Monsieur Francesco Bandarin
Directeur
7 place de Fontenoy
75352 Paris 07 SP

Monsieur le Directeur,
-Le Félibrige, association fondée en 1854 par Frédéric Mistral est établi pour conserver à jamais au Pays d’Oc sa langue, ses coutumes, son art de vivre, son patrimoine et tout ce qui constitue son caractère propre.
Le Félibrige, est l’organisation doyenne des associations de défense et de promotion de la langue d’Oc, et sans doute des associations œuvrant en faveur des langues régionales en France …et aussi du Monde.
-Son but est d’apprendre aux Auvergnats, aux Gascons, aux Limousins, aux Languedociens, aux Périgourdins, aux Provencaux à envisager le progrès, les idées et les inventions nouvelles conformément aux règles traditionnelles posées par les ancêtres, mais en adaptant ces règles aux réalités d’aujourd’hui.
-Le Félibrige s’est principalement affirmé au cours de son histoire comme un impétueux mouvement en avant, un mouvement littéraire soucieux d’illustrer et de diffuser la langue d’Oc dans la grande diversité de ses parlers ; il a toujours lutté contre l’uniformisation culturelle et a toujours défendu la richesse due à la diversité ; il s’est aussi fait le défenseur de tout ce qui compose la spécificité des territoires concernés : architecture, traditions, costumes, histoire… Et, bien que n’étant pas sa vocation première, il a défendu à plusieurs reprises le patrimoine naturel et environnemental lorsque celui-ci était abusivement menacé.
Considérant la dimension universelle de l’œuvre de son fondateur et l’indéniable richesse patrimoniale que représente la langue d’Oc, le Felibrige a l’honneur de vous adresser aujourd’hui une délibération prise à l’unanimité de ses membres lors de son congrès annuel tenu du 9 au 12 mai 2008 à Gréoux-les-Bains, pour demander l’inscription de la langue d’Oc au Patrimoine Mondial de l’Umanité.
-Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Directeur, l’expression de nos salutations les plus respectueuses.

Jaque MOUTTET
Capoulié dóu Felibrige

Cet article a été publié par

Agenda

< 2019 >
Décembre
LMMJVSD
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
© Le Felibrige Tous Droits réservés | Réalisation Dream Media® 2016 - Mentions légales et crédits