Felibrige

la Revisto : N° 268

jeudi 9 février 2012, par felibrige

Lou Felibrige – la Revisto : N° 268 - janvier - février 2012

Vous pouvez commander la revue du Félibrige : "Lou Felibrige" à : Felibrige - Parc Jourdan - 8 bis Av. J. Ferry - 13100 Aix en Provence - Prix : 4 euros ; Abonnez vous pour : 1 an - 6 numéros : 22, 50 euros. Établissez un chèque à l’ordre de : Felibrige. Pour vous abonner, il n’est pas nécessaire d’être membre du Félibrige. Courriel : -contact@felibrige.org - Visitez notre site : www.felibrige.org

Résumé des articles dont nous rappelons qu’ils sont entièrement écrits en langue d’Oc.

Editorial : Il y a cent-cinquante ans le Felibrige organisait une grande fête félibréenne à Apt où se déroulaient de grands jeux floraux, c’était en quelque sorte la première grande manifestation populaire du Félibrige. La même année, cette association se donnait ses premiers règlements qui devaient déboucher en 1876 sur de véritables statuts qui plus ou moins ont perduré jusqu’à nos jours. Depuis, le Félibrige n’a jamais cessé de travailler, d’agir, en faveur de notre langue et de notre culture. Récemment la réorganisation des structures du Félibrige et le travail du Conseil de l’Ecrit Mistralien montrent que la volonté, la détermination sont toujours là. Continuons ainsi et Bonne année !

Saint Yrieix : Paul Amargier, membre associé du Félibrige, à l’occasion de la Santo-Estello de Saint Yrieix au mois de mai prochain, nous rappelle qui était ce saint (Arisius), homme du 6è siècle, fondateur d’églises, de monastères, de pélerinages.

Un inédit de Roumanille : Présentation d’un inédit de Joseph Roumanille, une chanson de noces écrite en 1871 pour le mariage d’Isabelle Barcilon et Jules de Terris, neveu de Léon de Berluc Perussis.

Font-Ségugne : à la découverte d’un toponyme : Font-Ségugne (sur la commune de Chateauneuf-de-Gadagne) est le lieu où a été fondé le Félibrige. M. J-Claude Rixte a fait des recherches très documentées sur l’origine de ce toponyme et sur sa signification. Article qui intéresse tous les félibres et … aussi ceux qui ne le sont pas !

Légende du Pays mentonnais – l’olivier du jeu : Le maitre en gai-savoir J-Louis Caserio nous parle d’un très vieil olivier du pays sur lequel courent plusieurs légendes quant à son nom « l’olivier du jeu ».

Le Discours d’Emile Zola à Sceaux en 1892 : suite de l’article commencé dans le précédent numero où Francesca Celi, doctorante à l’université de Montpellier, analyse ce discours d’E. Zola ; elle cite les passages où Zola fait l’éloge des félibres qui ont su redonner vie et honneur au provençal, qui savent redonner de l’élan à tout un peuple grâce à la gaieté, à la fraîcheur d’une poésie renaissante.

LES NOUVELLES :

Agenda du Capoulié – 2011 – jour par jour : du 22 octobre au 3 décembre, le Capoulier Jacques Mouttet a participé à une dizaine de manifestations, célébrations, réunions de travail, de Grealou (sud-ouest de Figeac) à Aurillac en passant par Toulouse et Brignoles

De très nombreux Majoraux ont participé biens sûr, à de nombreuses autres manifestations, réunions, célébrations.

ACTUALITÉS

Librejado : Programme de cette journée du 5 février, à Salon de Provence, où sont invités tous ceux qui ont publié des livres en provençal, entre les Alpes et le Vidourle. Présentation des Centres documentaires : Centre de Documentation Provençale de Bollène, Col’Oc d’Aix, Ciel d’Oc de Berre ; présentation du PEN-club de Langue d’Oc ; du Conseil de l’Ecrit Mistralien qui met à jour le Tresor du Felibrige de F. Mistral ; présentation de l’œuvre de Bellaud de la Bellaudière, premier écrivain publié à Marseille en 1595. Plus de cinquante écrivains seront présents et proposeront leurs ouvrages au public. La journée s’achèvera avec un concert de Mauresca Fracas Dub.

Langues régionales en Rhône-Alpes : Le 21 octobre, à Alixan (26), à l’initiative du Conseil régional, se déroulait une réunion d’une centaine de personnes qui ont débattu de la situation et des besoins des langues régionales de la Région Rhône-Alpes : Langue d’oc et franco-provençal. Des échanges assez vifs quelques fois, mais une réunion qui a clarifié bien des choses.

Récompenses : Le 11 novembre, à Fuveau (13), à l’issue du Festival de théâtre provençal, des félibres et des associations félibréennes ont reçus des prix : grand prix au Cercle provençal du Pays d’Apt, récompenses à la troupe « li levènti de l’entre-ate », prix à l’auteur de théâtre Christian Morel.

Le Félibrige à Sète : Le 21 octobre à Sète, des félibres et leurs amis ont présenté le Félibrige, son histoire et son actualité aux personnes venues faire leurs courses aux halles. A été présenté l’ouvrage « le philosophe du maset » écrit autrefois par Francis Dezeuze.

Le Félibrige bien compris : les 19 et 20 novembre à Lagarde-Paréol (84) la troupe de théâtre « li levènti de l’entre-ate » recevait la troupe catalane « grup ultrera » de Sorède (66) ; ces deux troupes amies grâce à M. Jaume Llong auteur de théâtre catalan, traduit en provençal, ont poursuivi leurs relations amicales et ont ajouté un élément de plus aux relations entre Provence et Catalogne. Ces deux troupes sont associées au Félibrige.

LES MAINTENANCES

Aquitaine

Un essaim de cigales s’est posé à Bergerac : Le 22 octobre, à Bergerac, ce sont plus de cent personnes, en présence du Capoulier J. Mouttet, qui ont honoré : M. Valery Bigault, secrétaire de la Maintenance et directeur de la revue « lo Bornat » ; Mme M-Thérèse Palet très active dans la maintenance des traditions de danse et de musique en Périgord. Ces deux personnes ont reçu la cigale d’argent de Mèstre d’obro. M. Jean Rigouste, auteur d’ouvrages pédagogiques en langue d’oc, d’études et d’une traduction du Cantique des cantiques a reçu la cigale d’argent de Maitre en Gai-savoir.

Auvergne

Le 26 novembre les Majoraux se sont réunis en consistoire à Aurillac. Pendant la réunion, les époux (ses) des Majorales ou Majoraux ont visité la ville et le magnifique Musée des volcans. La présence du Majoral Jean Fay, presque centenaire et Majoral depuis 57 ans, a été un plaisir pour tous d’autant plus qu’il a improvisé un petit discours plein de bon sens et de foi dans l’avenir.

Gascogne-Haut Languedoc

Assemblée générale : La première Assemblée générale de cette maintenance s’est déroulée à Toulouse le 3 décembre, le Majoral Marc Lagaly a été élu Sendi (responsable) de celle-ci par une assistance passablement nombreuse. Les projets d’action pour l’avenir ont été discutés dans une ambiance très cordiale.

Centenaire de la naissance de Sylvain Toulze : A l’initiative du Majoral P. Delmas, le Majoral Sylvain Toulze a été honoré dans son village natal de Grealou (46). Après la messe en langue d’oc célébrée par le Majoral-abbé G. Passerat, une place du village a été dédiée à Sylvain Toulze en présence du Capoulier J. Mouttet, du maire et d’élus de la région. Un spectacle donné par le duo « De cor e d’Olt » (G. Roussille et P. Delmas) a clôturé cet hommage.

A grands problèmes, gros … mensonges : une pièce de théâtre de Manuelle Anè jouée au début décembre à Les, en val d’Aran. Jouée plusieurs fois elle a rencontré un beau succès à chaque représentation, auprès des habitants des villages voisins.

33ème nuit de l’Escloupeto : l’assemblée générale de cette Escolo felibrenco s’est déroulée au début novembre. Le bilan des activités est très satisfaisant. Le 3 mars, l’Escloupeto invite tous ceux qui le veulent à participer à sa 33è nuit qui se déroulera à Rodez. En 2013 cette association fêtera ses 60 ans ; voir : www.escloupeto.com

Languedoc-Roussillon :

Remise de la cigale d’or au Majoral Henri Barthes : Le 15 octobre, à St Geniès de Fontedit se déroulait la remise de la cigale d’or, insigne de sa fonction, à Henri Barthes, par ailleurs maire de son village et président de la société historique de Béziers. Quelques 500 personnes se pressaient à cette cérémonie, parmi lesquelles, bien sûr, le Capoulier Jacques Mouttet qui a remis la cigale d’or, de nombreux Majoraux, et aussi de nombreux élus du pays : Maires, conseillers généraux, sénateur ; le sous-préfet ; des responsables de Sociétés savantes ainsi que M. Peter Ricketts, professeur à l’université de Birmingham et membre associé du Félibrige. Un hommage particulier a été fait à Henri Barthes parce qu’il prépare la publication de la traduction du Breviari d’amor, une sorte d’encyclopédie du moyen-age en plus de 34 000 vers. Des danses traditionnelles ont illustré cette après-midi qui s’est conclue par un vin d’honneur.

Festival du court-métrage : Le 11 novembre, à Aigues-mortes, le cercle de langue d’Oc animé par G. Brun son président, avait organisé la présentation de six films vidéo ayant pour objet la culture provençale, une belle journée qui a passionné les très nombreux spectateurs venus à cette occasion.

Escolo dóu Parage : le Musée du « Foyer montpellierain » a enrichi ses collections de vêtements traditionnels anciens. Visites gratuites les mercredis et jeudis après-midi ; Tel : 04 67 84 31 58 – museedufougau@orange.fr

Cigale parisienne : Premier prix de poésie aux Grands jeux floraux septennaires du Félibrige, le félibre Guy Mathieu a reçu, le 10 décembre à Paris, la cigale de Maître en Gai-savoir des mains de la Majorale Pierrette Bérengier. Bien sûr le récipiendaire a remercié de cette distinction par quelques vers plein d’humour et joliment tournés.

Festival vidéo « Rencontre : annonce du festival video de films en langue d’oc, ou sur des sujets de culture d’Oc qui se déroulera les 3 et 4 février à St Gervasy (30).

Limousin

Excursion de la Maintenance : Le 8 octobre dernier, les félibres limousins se sont retrouvés pour une excursion dans les Monts de Blond, aux limites du territoire de Langue d’oc. Occasion de visiter le village de Mortemart, un des berceaux de la famille de Mortemart-Rochechouart et d’aller aux rochers de Puychaud où une plaque posée en 1930 marque la limite du pays de langue d’oc.

Provence

Remise de la cigale d’or à la Majorale Jeannne Blacas : Le 19 novembre, à Brignoles la nouvelle Majorale Jeanne Blacas, qui a publié de nombreux romans en provençal, a reçu des mains du Capoulier Jacques Mouttet la cigalo d’or, insigne de sa fonction. La cérémonie organisée par l’Escolo de Caràmi, groupe félibréen de Brignoles, s’est déroulée en présence d’une foule d’amis dont un bon nombre ont pris la parole pour lui dire leurs compliments.

Rassemblement festif : La Maintenance de Provence a fait son rassemblement festif les 23 et 24 octobre à La Londe des Maures (83) organisé par l’Escolo lou Suve. Au programme visite de la cité et évocation historique, chants par la chorale du Suve, théâtre par l’Escolo de la Targo, de Toulon. Le lendemain une petite randonnée entrecoupée de récitations de poèmes, de contes a rassemblé les félibres avant d’inaugurer les panneaux d’entrée de ville en provençal. Après le repas amical, le chanteur Michel Pellegrin a enchanté son auditoire.

FELIBRIGE

Echos de la réunion des Syndics : les Sendi sont les responsables des Maintenances (Régions) du Félibrige. Ils se sont réunis à Olemps, près de Rodez le 5 novembre. Au programme : rôle des vice-syndics et des Assesseurs, réorganisation des Maintenances, Assemblées générales des maintenances, délégations des Maintenances à la Santo-Estello de St Yrieix. Problème des organismes ou personnes employant sans raison les titres et symboles du Félibrige … Il a été décidé qu’une réunion des Sendi et Souto-sendi se tiendrait lors de la Santo-Estello.

Echos du Consistoire : Il s’est déroulé le 26 novembre à Aurillac. Compte-rendu a été fait de la journée en hommage à G. Fulconis, ciseleur de la Coupo Santo ; de l’Estivada de Rodez ; de la réunion des Sendi au début novembre. Ont été définies les modalités d’aide à l’édition pour les œuvres récompensées aux Grands Jeux Floraux du Félibrige. Décision d’écrire une lettre aux candidats à la présidence de la République. Possibilité d’éditer un comte-rendu complet de la dernière Santo-Estello e d’en produire un DVD. Le point a été fait sur la réorganisation des Maintenances du Félibrige. Un aperçu du programme de la Santo-Estello de St-Yrieix (87) a été présenté. Commentaires sur la Charte de coopération interrégionale pour la langue d’oc adoptée par le Conseil régional d’Aquitaine.

LIBRAIRIE

Le philosophe du maset : un recueil de textes de François Dezeuze de Montpellier vient d’être publié. Chansons, contes et chroniques sont pleins d’une philosophie à la fois universelle et sans prétention.
- « Le philosophe du maset » par F. Dezeuze, Ed. Le Dauphin vert, 181 p. - 17 éurò - commande à l’éditeur : 19 bis rue Maurice Clavel - 34200 Sète - 04 99 04 06 94 – 06 99 68 55 39

Galoubet et tambourin : les professeurs de musique A. Bravay et T. Castellano présentent un recueil de 65 pièces de musique pour galoubet-tambourin qu’ils ont découvert au cours de patientes recherches dans la région d’Orange et plus généralement en Vaucluse.
- « Musique de Provence pour le galoubet-tambourin » par T. Castellano e A. Bravay - auto-édition - 68 p. en 21 x 29,7 cm. - 20 € envoi compris - payer et commander à : Alain Bravay - Ch. du Grès - 84830 Sérignan du Comtat - Thierry Castellano - 5 rue Pasteur - 84860 Caderousse ou : http://www.alain-bravay.fr

Une grammaire pour Sète : Il y a quelques années une grammaire du parler sétois avait été publiée. Il n’est jamais trop tard pour bien faire, nous vous en faisons part.
- Eléments de grammaire languedocienne – dialecte céttois - par G. Théron – Ed. IEO Hérault, 2002 - 250 p. – 15 euros – payer et commander à : IDECO BP 6 - Z.A. plaine St Martin - 81700 Puylaurens - Tél 05 63 75 22 26 - ideco@ideco-dif.com

13ème colloque de langues dialectales de Monaco : les actes de ce colloque du 10 janvier 2009 viennent d’être publiés. L’ouvrage contient une dizaine de communications dont celles du Majoral Viani sur « la siutation des parlers gavots dans le haut pays niçois » et celle du félibre Laurent Revest sur « les caractéristiques du gavot maritime du pays mentonnais et des vallées des Paillon »
- « Countat di lengo e emergènci de nouvélli varieta linguistico » - Ed. Académie des langues dialectales - 320 p. en 15 x 23 cm, 320 p. - 23 € envoi compris - cpasset@monaco.mc - 00 377 93 30 34 98 ou 06 83 58 06 38 - chèque à : Académie des langues dialectales – 18 Av. des castelans – MC-98000 Monaco.

Un petit prince limousin : multipliant les éditions du Petit prince dans tous les parlers du monde, l’éditeur Tintenfass a fait traduire en limousin par le Majoral Raynal « le Petit prince » de Saint-Exupery. Une traduction remarquable, claire, simple, riche très proche du texte français.
- « lo prinçonet » par Saint-Exupery, traduit par P . Raynal – Ed. Tintenfass – 90 p. en 15,5 x 22 cm. – 19 € envoi compris – payer et commander à : Escola ‘Chabatz d’entrar - 8 ch. des bruyères – 69130 Ecully - 04 72 18 96 84

Afin de rire un bon moment : toute une série de contes humoristiques, quelquefois débridés, et même coquins, écrits en vers par Alfred Marpillat (1857-1917). Ils viennent d’être édités par la revue Lemouzi. « Pèr s’esclafar » par A. Marpillat - Ed. Lemouzi - 170 p. en 15,5 x 23 cm. - 18 € - payer et commander à Lemouzi – 13 pl. municipale – 19000 Tulle - 05 55 20 86 48

Mémoires de Marcelin Albert : Il a été le meneur extrêmement populaire de la révolte des vignerons du midi en 1907. Retrouvées par C. Salès, ses Mémoires sont aujourd’hui éditées et accompagnées d’un DVD où se trouve le spectacle mettant en scène la vie du tribun de 1907.
- « Mémoires » par Marcelin Albert et DVD « les vignerons » par lou group Oc - 116 p. en 30 x 24 cm. + DVD de 70 min. - 29 € - payer et commander à : OC - 21 bd Général de Gaulle - 11120 Argeliers - 04 68 46 21 29 - info@ocmusic.org

Mort et Mémoire en Provence : une étude remarquable sur tout ce qui concerne la mort en Provence et ce qui relie d’une façon ou d’une autre les viavants aux disparus : cimetières, monuments, plaques commémoratives, rituels de souvenirs et hommages rendus aux défunts, tombes plus ou moins monumentales … tout est passé en revue depuis le 18è s. jusqu’à nos jours.
- « Mort et Mémoire en Provence » par R. Bertrand - Ed. La Thune - 420 p. - 29 € envoi compris - payer et commander à : La Thune, 30 rue Thubaneau, 13001 Marseille. - 04 91 91 52 48 - info@la-thune.com

Le Trésor des mots de la boulangerie : recueil de tout le vocabulaire, des expressions, des textes de F. Mistral, qui concernent le métier de boulanger, depuis le blé jusqu’à la vente du pain.
- « Lou Tresor di mot dins la boulenjarié » par B. Giely – Ed Ciel d’oc – 160 p. en 12 x18 cm. – 5 euros – payer et commander à : C.I.E.L d’Oc - 3 pl. Joffre - 13300 Berre-l’Etang - http://wwwcieldoc.com

Métier de berger : Crau, Alpilles, Camargue, proche comtat-Venaissin, c’est un pays façonné par l’élevage des moutons mais aussi des chevaux, des taureaux. Une exposition à l’abbaye de Mont Majour près d’Arles, jusqu’au 18 mars, fait le point sur tout ce qui concerne cette activité. Un catalogue d’exposition est proposé.
- « Pastreja » : 90 fotò en coulour de L. Roux – tèste de P. Fabre e J-Cl. Duclos - Ed. Images en manœuvre et Maison de la transhumance - 128 p. - 35 € - Tel : 04 90 47 99 54 mdt@transhumance.org o Tel : 04 91 92 15 30 - sophie.linou@iemeditions.com

Souffrance bleue : Histoire d’Elsa Weissmann, juive venue de Poméranie jusqu’en Lnaguedoc pendant la guerre de 39-45. A travers sa vie on découvre le problème de l’enracinement dans un pays et les rapports avec la langue d’oc à cette époque.
- « Patiment blu » : par Roch Tarvel – Ed. Lo Convise - 66 p. en 11,5 x 20 cm - 10 € envoi compris. Payer et commander à : Lo Convise - 9 pl. de la Paix - 15012 Aurillac Cedex - Tel : 04 71 43 16 16 - revista@wanadoo.fr

DISQUERIE

Le nouveau Corou de Berra : un nouveau CD de chants polyphoniques comme en produit le Corou de Berre depuis 25 ans. Textes d’auteurs d’autrefois ou actuels, poétiques et oniriques, musiques d’inspiration méditerranéenne ou orientale et quelquefois proches du jazz, harmonies plus ou moins originales et même étranges. Une véritable création artistique due au génie du sud !
- « Canta ti passa » par le Corou de Berra - 9 chansons - durée 30 min. - 15 € envoi compris – payer et commander à : Corou de Berra - 40 Av. P. Granet - 06390 Berre-les-Alpes - 04 93 91 86 32 - contact.cdbp@free.fr - www.cdbproduction.com

DEUIL

Marie-Rose Prin-Derre : elle s’est éteinte le 30 octobre dernier. De 1974 à 1989 elle assura le Secrétariat du Félibrige e apporta son aide à sa gestion. Elle avait été nommée Mèstre d’obro en 1989 en remerciement de son dévouement sans faille. Gardons d’elle bon et beau souvenir.

Henri Garriga-Trullols : décédé le 17 novembre 2011 à Barcelone. Ecrivain, Président du CAOC, Membre associé du Félibrige depuis 1992, patriote catalan convaincu. il avait été un des organisateurs du voyage des Félibres en Catalogne en 2008 et avait participé au colloque en l’honneur du Cent-cinquantenaire de Mirèio. Nous garderons mémoire d’un grand artisan de l’amitié entre provençaux et catalans.

Sabine Barnicaud : elle disparaissait le 5 décembre dernier. Employée au Palais du Roure à Avignon dès 1971, elle en était devenue la Conservatrice en 1991. Passionnée par la culture provençale elle s’était dévouée sans compter pour la promotion de notre langue et de notre culture, le Félibrige se souvient en particulier de la magnifique exposition qu’elle avait réalisée en 2004 pour le Cent-cinquantenaire du Félibrige.

A savoir et faire savoir : Sur le site du Félibrige : www.felibrige.org, existe désormais une rubrique « Annonces diverses » ; vous pouvez y faire paraître toutes vos informations concernant la vie félibréenne en adressant celles-ci à : guy.revest@wanadoo.fr

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0