Statue de Mireille ; brillant centenaire

Statue de Mireille

Brillant centenaire

Le samedi 26 septembre 2020, le jour même de son inauguration en 1920, la municipalité, le Félibrige et la Nation Gardiane ont commémoré le centenaire de la statue de Mireille aux Saintes Maries de la Mer, œuvre d’Antonin Mercier.

Lou passo-carriero

A 18 heures depuis les arènes un imposant défilé clôturé par des dizaines de cavaliers de la Nacioun gardiano et de l’antique confrérie de Saint-Georges, a conduit les centaines de participants sur la place Mireille où est érigée la célèbre statue. On notait la présence du conseil municipal quasiment au complet et, autour du capoulié, la nouvelle syndic de la Maintenance de Provence élue la matin même la félibresse Sabine Mistral, les majoraux Paulin Reynard, baile du Félibrige ; Guy Revest, clavaire du Félibrige ; Glaudeto Occelli-Sadaillan, assessour du Félibrige ; Gabriéu Brun, syndic de la Maintenance du Languedoc-Roussillon ; Gui Chaptal, capitàni de la Nacioun gardiano ; Alan Costantini, Mirèio Durand-Guériot, Andriéu Gabriel, Patríci Gauthier, Jan-Bernat Plantevin.

La ceremounié proutoucoulàri

Lou capoulié e la sendi de Prouvènço pauson la garbo dóu Felibrige

Counferènci dóu capoulié e leituro pèr Paulin Reynard et Anoliso Chevalier

Une cérémonie protocolaire orchestrée par le baile du Félibrige a permis d’entendre tour à tour les allocutions de M. le maire Roland Chassain (prononcée par Stéphanie Tonnel, adjoint au maire), de la reine d’Arles Naïs Lesbros, du capitaine de la Nacioun gardiano Guy Chaptal et du capoulié du Félibrige Jacques Mouttet. Tous, et le groupe Baroncelli, déposèrent par la suite des bouquets de fleurs ou de saladelles au pied de la statue.

Quelques explications furent alors données par M. Giorgio Spada sur le tableau de Reynier Anthony (peint vers 1876) superbement restauré, représentant Mireille évanouie sur la plage, qui était exposé au Relais culturel.

Andriéu Gabriel baio d’esplico sus la Mireille de Gounod
 
Intermèdi musicau

Une conférence musicale suivit. Elle est composée d’une communication du capoulié Jacques Mouttet sur « Mirèio, l’œuvre de Frédéric Mistral » agrémentée de deux lectures assurées par la félibresse Annelyse Chevalier et le majoral Paulin Reynard ; de la lecture de la rencontre amoureuse de Vincent et Mireille par le félibre Guillaume Chevalier et la reine d’Arles Naïs Lesbros ; d’une évocation de « Mireille, l’œuvre musicale de Charles Gounod » par le majoral André Gabriel, illustré de plusieurs airs interprétés par lui-même, Annelyse Chevalier, Michel Bernard et Paulin Reynard ; la lecture du passage « Les vieux » par Michel Bernard ; le rappel des moments forts de l’inauguration de 1920 par Annelyse Chevalier ; « La mort de Mirèio », magnifiquement déclamée par Michel Bernard.

La rèino d’Arle e Guihaume Chevalier legisson Mirèio

 

Alors que la nuit tombait, et qu’un bel éclairage illuminait la statue, une vibrante Coupo Santo mettait un point final à cette magnifique et digne commémoration qui se clôturera par un verre de l’amitié offert par la municipalité des Saintes Maries de la Mer.

 

Les photographies sont d’Annelyse Chevalier et de Jean-Landry Nicolas

Cet article a été publié par

Agenda

< 2020 >
Octobre
LMMJVSD
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 
© Le Felibrige Tous Droits réservés | Réalisation Dream Media® 2016 - Mentions légales et crédits