Inauguration de la statue de Frédéric Mistral à Toulouse

Inauguration de la statue de Frédéric Mistral à Toulouse   

                                                                                         Dévoilement

 

Le samedi 14 septembre 2019 fut inaugurée la statue de Frédéric Mistral sur les allées Frédéric Mistral à Toulouse. La cérémonie se déroula en présence du maire de Toulouse, de la reine, du capoulié, du baile et du clavaire du Félibrige, du syndic du Félibrige Maintenance de

Gascogne-haut-Languedoc, de très nombreux félibres et d’une vingtaine de majoraux du Félibrige venus de Provence, du Languedoc, de Gascogne, du Limousin, d’Aquitaine et d’une importante délégation de la Nacioun gardiano. Également les écoles félibréennes les Pastourelles de Campan, l’Escloupeto de Rodez, les Troubadours du Comminges, mais aussi Li Cardelin de Maillane apportèrent leur concours au programme festif qui prolongea l’instant inaugural.

Avant que M. Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse, président de Toulouse Métropole ne conclut avec des propos remarquables et remarqués ponctués par la Coupo Santo, le capoulié Jaque Mouttet s’était exprimé ainsi :

                                                                                           Allocution de Jacques Mouttet, capoulié du Félibrige    

 

« Lou pantai, l’escoumesso d’Evelino Auban,

                                                                                              Allocution d’Evelyne Auban, syndic Félibrige Maintenance de Gascogne-haut-Languedoc

soun devengu realita. Toulouso a soun estatuo de Frederi Mistral. Qunte bèl oumenage i’es dounc rendu à quasimen des an dóu bi-centenàri de sa neissènço. Vole, sènso mai espera, saluda la tenesoun de madamo lou sendi de la Mantenènço Gascougno-Aut-Lengadò qu’a sachu faire valé, pièi capita aqueste flame proujèt. Ma caro Evelino, gramaci e coumplimen !

Fau n’en counveni, raramen fuguè tant toucablo la deviso de la Nacioun Gardiano : « Toulouso e Avignoun ». Deviso qu’ilustro à la belesso l’ande mistralen.

L’ate que coumplissèn es pas coumun, es un ate fort, rare, un ate de marco que mostro à bèus iue vesènt lou raiounamen de Frederi Mistral sus l’ensèn si terro d’o. Espremis uno unanime recouneissènço. Refourtis uno evidènci : tóuti, ié sian devènt.

Dos significacioun majo s’esvarton d’aquelo inaguracioun : la grandour e l’actualita de Frederi Mistral.

Dins mant un doumaine Mistral moustrè la draio, que siegue pèr l’interès devers li lengo regiounalo, pèr l’etnoulougìo, l’etnougrafìo, l’ecoulougìo, l’aparamen di site naturau e dóu patrimòni, mai tambèn pèr tout ço que toco la decentralisacioun e la regiounalisacioun, de sujèt que vuei soun en plen dins la lus.

Tout ço que Frederi Mistral a inicia trobo vuei un espandimen, un resson, uno messo en obro, uno councretisacioun talamen tant qu’es souvènt moustra coume moudèle.

Mistral voulié que lou pople, « liogo de groupi dins l’ignourènço de soun istòri propro, de sa grandour passado, de sa persounalita », aprengue de sis àvi lis anciàni jouïssènço. Fort d’aquel enrasigamen, Mistral jamai revendiquè un coumunitarisme que que siegue, soun idèio, au contro, lou meno à endica un esperit de duberturo, de partage e de couneissènço.

Tambèn, fau n’en counveni, d’à cha pau la presso de counsciènci pèr l’aparamen dóu patrimòni basti e envirounamentau s’es generalisa, s’es ourganisa e, es devengu tambèn istituciounau, mai óubliden pas que l’obro de Frederi Mistral dins aquésti doumaine fuguè primadiero e parlo touto souleto. Mistral se bat, Mistral lucho pèr counserva èime, lengo, culturo e tradicioun, mai parieramen pèr serva li relarg e li païsage, li mounumen e li site.

Vous n’avisas, de dela soun pres-fa literàri e si cap d’obro, Mistral fuguè un pourtaire d’umanisme, en tout fuguè un precursour e en 1904 l’atribucioun dóu prèmi Nobel i’espremiguè uno recouneissènço internaciounalo.

Uno recouneissènço que jamai calè e que s’ilustro pèr la moulounado de mounumen, de buste e de pieloun que s’atrobon en Franço e à l’estrangié, pèr li centenau de noum de carriero e d’establimen escoulàri, e à Toulouso pèr lou batejat dis alèio Frederi Mistral e vuei pèr aquelo inaguracioun de la quatrenco estatuo en pèd, après aquéli d’Arle, de Maiano e d’Eirago, aquelo d’Eirargo degudo coume aquelo d’aqui au talènt de l’escultour Sebastian Langloÿs

                                                                                                Allocution du sculpteur Sébastien Langloÿs

que bèn-astrugue persounalamen emé deferènci e respèt talamen sis obro soun requisto.

Quicharai sus li gramaci prefouns que devèn adreissa à la vilo de Toulouso e à soun maire moussu Jan-Lu Moudenc,                                                                                           

                                                                                        Allocution de Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse

à la Regioun Óucitanìo e à sa presidènto madamo Carolo Delga, à Counvergenci Óucitano que de bout en bout an soustengu, ajuda lou proujèt e acoumpagna Felibrige Mantenènço de Gascougno-aut-Lengadò e soun sendi madamo Evelino Auban dins aquelo remarcablo realisacioun. Gramaci peréu i felibre, is escolo e en tóuti aquéli que sènso balança an adu uno participacioun financiero.

Lou Felibrige dins sa toco de trasmessioun de la pensado universalo de Frederi Mistral, afreiro tóuti aquéli que se recounèisson dins la grandour de soun obro, dins li noucioun de l’esperit de duberturo, de respèt, de toulerènci.

Lou Felibrige se rejouïs d’aqueste moumen proun significatiéu en fàsi emé l’istòri e lis aspiracioun d’armounìo soucialo que tóuti souvetan.

Ansin acabarai coume acabère ma dicho sus lou toumbèu dóu Mèstre dimenche passa :

 « Foro lou desrèi ! Foro la malamagno ! Mistral règno e ensigno, Mistral sèmpre resplendis d’uno mar à l’autro mar e nous buto vers l’esperanço »

                                                                                     La reine et les majoraux du Félibrige autour de la statue

Colloque et exposition

                                                                                           Le colloque à l’hôtel d’Assézat

En prélude à cette inauguration, le vendredi 13 septembre 2019, se tint un colloque universitaire en la salle Clémence Isaure de l’hôtel d’Assezat. Sur le thème « Estùdi mistralen » les modé       rateurs Georges Passerat et Jean-François Costes, tous deux majoraux du Félibrige accueillirent à la tribune Jean-Yves Casanova (Université de Pau) : Les Métaphores littéraires de la psyché mistralienne ; Christophe Imbert (Université Jean Jaurès de Toulouse) : « La Branco dis aucèu » (Mirèio Cant. I) : Grâce et gloire aériennes de l’idylle héroïque chez Mistral ; Joëlle Ginestet (Université Jean Jaurès de Toulouse) : Moissons mistraliennes (1848) ; Marie-Jeanne Verny, Université Paul Valéry de Montpellier : Recepcion de l’òbra de Mistral : Lafont e Mauron, una polemica de despassar ; Philippe Martel (Université Paul Valéry de Montpellier) : Mistral e la politica ; Jan Thomas (Espe Toulouse) : Une amitié complexe : Jules Ronjat et Frédéric Mistral. Enfin Georges Passerat (Académie des Jeux Floraux) évoqua Frédéric Mistral et Toulouse. Cette journée d’études sur Frédéric Mistral apporta en divers domaines des éclairages inédits et forts intéressants appréciés par la nombreuse assistance. Dans le prolongement fut inaugurée l’exposition « Mistral et l’Europe » à l’Ostal d’Occitània. A cette occasion, le capoulié Jacques Mouttet prononça une brillante allocution mettant en relief la dimension européenne de Frédéric Mistral, ses actions et relations, l’idée fédéraliste et le rêve latin en s’appuyant notamment sur des extraits du Génie latin d’Anatole France, de discours de Mistral et de citations de Marcel Decremps dont celle concluant l’intervention : « Nul mieux que Mistral n’a mérité le titre de grand Européen ».

Les photos sont de Gérard Pascal, sauf la première  Gilles Désécot.

Cet article a été publié par

Agenda

< 2019 >
Décembre
LMMJVSD
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
© Le Felibrige Tous Droits réservés | Réalisation Dream Media® 2016 - Mentions légales et crédits