La revisto N° 310

« Lou Felibrige » – La revisto N° 310 – Janvié – febrié 2019

Revue « Lou Felibrige » à commander à Felibrige – 8 bis Avenue Jules Ferry – 13100 Aix en Provence Prix 5,00 € le numéro : Abonnez-vous : 1 an – 6 numéros : 26,50 €. Etablissez un chèque à l’ordre de : Felibrige. Courriel : contact@felibrige.org – Visitez notre site : www.felibrige.org

Résumé des articles dont nous rappelons qu’ils sont entièrement écrits en langue d’oc

Editorial :

Le capoulié annonce que l’année 2019 sera principalement consacrée au cent-cinquantenaire de la naissance de Folco de Baroncelli, un des plus fidèles disciples de Frédéric Mistral. Il y aura donc des cérémonies à Aix, en Avignon, aux Saintes-Maries-de-la-Mer. En cette année seront également honorées les mémoires des majoraux Jean-Baptiste Gaut, Césaire Daugé, Eugène Cler, Maurice Faure, Joseph Soulé, Georges Girard, Raymond Lizop, Emile Baudin. On se souviendra également de François Garbier fondateur de L’Escolo de Lerin et de Paul Vezian un des fondateurs de L’Escolo dóu Vidourle. Même si d’aucuns critiquent ces cérémonies, elles ont cependant un sens profond : le devoir de mémoire qui est aussi un acte de reconnaissance envers ceux qui nous ont légué un précieux patrimoine linguistique et un vaste héritage de traditions. Le capoulié, auquel s’unit la reine Adeline, termine son propos en souhaitant une bonne année à tous les félibres.

Als felibres morts pèr la Patrìa

Point d’orgue aux commémorations de la guerre 14-18, les félibres se sont rassemblés le 11 novembre 2018 au Rocher des deux Vierges, à Saint-Saturnin (Hérault), au cœur du Bois de Sainte-Estelle, devant le monument des félibres morts au champ d’honneur. Comme en 1935, le jour de son inauguration, les cavaliers de la Nacioun Gardiano étaient là, trident en main, pour saluer ceux qui par leur sacrifice nous ont permis de vivre en liberté. Ce monument voulu naguère par le majoral Clovis Roques s’est enrichi d’une nouvelle plaque qui récapitule tout ce qu’a fait le Félibrige pour honorer depuis 2014 ses héros : les deux rassemblement en ce lieu, la visite au cimetière de Lavercantière, les deux déplacements en Lorraine, le colloque de Fourques. L’émotion fut intense tout au long de la cérémonie.

Elle commença quand le majoral Gabriel Brun déclama un poème de Louis Abric. Vint ensuite le discours du capoulié qui évoqua les paroles de son prédécesseur Valère Bernard rendant hommage aux deux mille Catalans qui, engagés dans la La Légion Etrangère, tombèrent sur le front. Il y eut ensuite l’appel des morts. A chaque nom égrené une voix répondait « présent », comme le font nos amis italiens. La partie musicale fut animée par quatre tambourinaires qui firent retentir La Marseillaise e le Cant de la Coupo. Les participants se rendirent ensuite aux monument aux morts communal pour saluer les enfants de Saint-Saturnin. On peut imaginer que la plupart parlaient la langue d’oc. Mme Florence Quinonero, maire du village, nous convia ensuite à un vin d’honneur suivi d’un excellent banquet.

Cent-cinquantenaire du discours « Ço que voulèn« 

Le 20 octobre 2018 fut célébré, Salle Henri Rolland à Saint-Rémy, le cent-cinquantenaire du discours prononcé par Mistral en 1868 devant un parterre d’écrivains catalans, espagnols et français. Ce discours qui est un joyau de la doctrine mistralienne fut lu par le capoulié. Jacques Mouttet qui rappela ensuite les propos qu’il avait tenus à la SantoEstello de Bergerac sur la nécessité d’adapter nos revendications au monde actuel menacé plus que jamais par l’uniformisation. La parole fut donnée ensuite à Paulin Reynard et à la majorale Angélique Marçais, piliers de l’Assemblado di jouine, qui détaillèrent « ço que voulèn e ço que voulèn plus ». En conclusion le capoulié évoqua un autre discours fondamental, celui de la Santo-Estello d’Albi, qui, par sa sagesse, élève la pensée politique sur des hauteurs rarement atteintes.

Les nouvelles

On note sur l’agenda du capoulié  onze déplacements ou rencontres.

Actualités

Folco de Baroncelli : une marque quotidienne dans la mémoire collective

Annelyse Chevalier nous rappelle qu’aux Saintes-Maries-de-la Mer il est inutile de préciser quoi que ce soit quand on parle « du » tombeau. Tout le monde sait qu’il s’agit de celui de Folco de Baroncelli. Il en va de même pour « le » musée ou pour le groupe folklorique désigné tout simplement par le patronyme du Marquis. Tous les camarguais connaissent enfin ce qu’ils doivent à cet homme exceptionnel en matière de costume, de traditions. Feu le Marquis est toujours présent à travers cet héritage matériel et immatériel. Tous les ans on célèbre même, le 26 mai, une « journée baroncelienne ».

Association des Amis de Paul Arène

Une Association des Amis de Paul Arène vient d’êtré créée. Elle est présidée par Eliane Michel. Les personnes intéressées peuvent prendre contact en écrivant à l’adresse suivante :  Les Amis de Paul Arène, Hôtel de Ville, Place de la République, 04200 Sisteron

« Jeanne de Flandresy, collectionneuse et mécène »

Tel est le nom de l’exposition qui se tient au Palais du Roure en Avignon et qui célèbre le centième anniversaire du sauvetage de l’Hôtel de Javon grâce à cette femme extraordinaire. L’exposition est ouverte jusqu’au 19 juin 2019 – 3 rue Collège du Roure, 84000 Avignon. Ouvert du mardi au samedi de 10H à 13H et de 14H à 18H. Renseignements : palais.roure@mairie-avignon.com 04 13 60 50 01

Breviàri d’Amour

Il s’agit de la traduction française de cette encyclopédie médiévale due à Matfre Ermengau (1288) par le majoral Henri Barthés. Ouvrage de 520 pages, 100 illustrations, relié et présenté en coffret.

120 € + 12 * d’envoi. A commander aux Editions du Mont, 2 rue Augereau, 34370 Cazouls-lès-Béziers. 04 67 30 81 45. editionsdumont@wanadoo.fr

LES MAINTENANCES

Maintenance d’Aquitaine

Inauguration de la Falqueta

Le 15 septembre s’est déroulée l’inauguration de la salle municipale de la Falqueta à Roufignac, belle maison bourgeoise qui se trouve au milieu d’un parc, en présence des majoraux Samouillan, Bigault, Dugros et quelque 120 personnes. Cette salle est mise à la disposition de l’Association Cultures et Traditions en Roufignacois. Elle est destinée à accueillir les activités suivantes : atelier de musique, chant, dentelles, danse, conférences, expositions…

Maintenance d’Auvergne

A la mémoire de Georges Maurice Maury

Le 18 novembre, à Laròcavièlha, L’Escòla felibrenca de Nauta-Auvèrnha e del Nalt-Miègjorn a inauguré une plaque sur la tombe du regretté Georges Maurice Maury. Ce dernier avait reçu le titre de Maître en Gai Savoir en 2004. Il avait été également primé aux jeux floraux septénaires de 2011.

Maintenance de Gascogne Haut Languedoc

Centenaire des Pastorèlas de Campan

Cet anniversaire s’est déroulé sur deux jours pendants lesquels se sont succédés expositions, concerts, chanteries, spectacles en présence du capoulié et de la reine Adeline. Cette dernière dans un mémorable discours a évoqué les joies et les peines de ce groupe dans lequel, depuis son enfance, au milieu de sa famille, elle s’est épanouie. Elle a exprimé sa fierté d’appartenir à cette communauté chaleureuse en concluant par cette formule : Longa vita aras Pastorèlas !

La Symphonie gasconne

Le 2 décembre le casino de Luchon a accueilli la Symphonie gasconne de Nadau, formée d’une trentaine de musiciens et de soixante chanteurs. 500 personnes étaient présentes dans la salle. En dernière partie les élèves de l’école de musique de Saint-Gaudens ont interprété des chansons de Nadau.

Maintenance de Languedoc-Rousillon

Echos de la Maintenance

Le majoral Gabriel Brun, Syndic de la Maintenance, se félicite de l’accroissement du nombre des félibres dans sa maintenance et de la variété des activités qu’elle propose à ses adhérents. Le 25 février elle organise son festival du film d’oc au cinéma Marcel Pagnol à Aigues-Mortes. On peut demander le programme à l’adresse suivante : felibrige.languedocroussillon@orange.fr. Sont également annoncées les assemblés générales suivantes : le 17 mars, celle de La Nacioun Gardiano à Vendargues et le 27 avril, celle de la Maintenance à Saint-Gilles-du-Gard.

Maintenance de Limousin

Langue et théâtre d’hiver

Les beaux jours sont passés et ont fait place aux activités qui se déroulent à l’abri. Dans cette occurrence un félibre de Corrèze a organisé une belle exposition, les 27 et 28 octobre, dans son village de Saint-Julien-le-Vendonnois et a présenté les objets de sa propre collection : barbichets, vêtements traditionnels…Les majoraux limousins ont été présents dans les nombreuses activités des écoles félibréennes. Ils se félicitent également de la présence de la langue d’oc à Radio France Bleu Limoges qui propose un nouveau jeu : « Lo borsicon« . La langue est également présente dans la revue de la ville de Limoges et dans celle de la Région.

Maintenance de Provence

Forum d’Oc

Le 17 novembre, le Forum d’Oc a tenu son assemblée générale à Nice dans une salle du musée d’art moderne en présence de 450 membres moraux, entreprises, artistes. Il fut procédé à la signature de l’adhésion de la ville de Nice au Forum d’Oc. Sur la méthode, le majoral Gui Revest fait remarquer que c’est la première fois, grâce à des films projetés sous la direction de Liza, qu’étaient présentés les sujets à l’ordre du jour. Pour le syndic de Provence l’activité du Forum d’Oc est plus que jamais nécessaire à notre combat pour la culture provençale.

Panneaux d’entrée des villes

Les panneaux d’entrée en provençal de trois agglomérations des Alpes-Maritimes ont été inaugurés dans l’ordre suivant : le 29 septembre à Valauris (Valàuri) et à Golfe Juan (Gou Jouan) qui fait partie de la commune de Valauris et le 14 octobre à Spéracèdes (Esperacèdo). Ces initiatives sont dues à l’action des félibres locaux et en particulier à celle du vice-syndic, le majoral Gilles Désécot.

Décès de Pierre Pessemesse

Les obsèques de Pierre Pessemesse se sont déroulées à Buoux (84) le 13 décembre. Le capoulié était représenté par la majorale Claudette Occelli-Sadaillan, assesseur de Provence. Prosateur, poète, homme de théâtre, Pierre Pesssemesse fut nommé Maître en Gai Savoir à la Santo-Estello de Bergerac en 2018.

L’Assemblée des Jeunes

Au cours de la cérémonie de Saint-Rémy dont nous avons parlé plus haut la majorale Angélique Marçais et Paulin Reynard, au nom de l’Assemblée des Jeunes, prononcèrent un discours à deux voix ayant pour titre « Avèn fisanço »  (Nous avons confiance). Ce discours ne manquait pas d’humour : « Ce que nous voulons c’est faire les SantoEstello à Cannes sur un tapis rouge…Nous voulons que notre capoulié soit ministre de la Culture… » Ce propos, surtout, était une déclaration d’amour à la langue provençale (l’aman à n’èstre fada !) et manisfestait une volonté farouche de combattre pour elle.

Les 100 ans des Pastourelles de Campan

Dans cet article Paulin Reynard se fait reporter et nous donne son point de vue sur cet événement. Il est enthousiaste et complimente la reine Adeline et son mari pour leurs talents de danseurs. Le groupe a publié un livre à l’occasion de cet anniversaire et enregistré un disque de chants de Noël. On peut les commander à l’adresse suivante : pastourelles_campan@hotmail.com – 05 62 9& 75 55

Radio France Bleu parle la langue !

A partir du 13 janvier la langue provençale retentira à nouveau, tous les dimanches de 11H à 12 H sur les ondes de France Bleu Vaucluse. Ces émissions qui feront suite à celles de Jean-Pierre Belmon, disparues en 2008, seront cependant mâtinées de français.

Le costume d’Arles en 1880

Guillaume Chevalier donne la suite de son étude sur la costume d’Arles et détaille les caractéristiques du costume porté en 1880.

FELIBRIGE

Echos du Consistoire

Le consistoire a tenu sa séance d’automne le 10 novembre 2018 à Clermont-l’Hérault. Le capoulié revint sur les voyages à Vergaville où se tissèrent des liens profonds avec les élus et la population. Il considère que le déplacement en Lorraine de 2015 comme celui de 2018 étaient peut-être les événements les plus remarquables de son capouliérat. Le capoulié fit remarquer qu’il avait de nombreuses raisons de se réjouir de la réussite de quelques actions félibréennes : la célébration du bicentenaire de la naissance de Roumanille qui s’est déroulée à Nyons; les travaux du Conseil de l’Écrit Mistralien; le cent-cinquantième anniversaire du discours « Ço que voulèn ».  Il rappela la parution de la traduction du « Breviàri d’Amour » par le majoral Henri Barthés et évoqua d’autres sujets parmi lesquels la constitution d’un groupe de travail pour demander l’inscription des Santo-Estello et de la félibrée du Périgord au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO. La journée fut organisée par le félibre mainteneur Yves Cammal qui fut chaleureusement remercié.

Echos de la réunion des syndics

Le 10 novembre les syndics du Félibrige accompagnés d’un membre de leur bureau se sont rassemblés à Clermont-l’Hérault. A cette occasion le capoulié salua la parution de deux bulletins de maintenance : Resson dóu nostre pour le Languedoc et Dins lou cledier pour le Limousin. Il fut également question du questionnaire qui sera envoyé aux capiscols afin de faciliter leur tâche administrative. Le capoulié incita également les syndics à faire de nouveaux félibres en sélectionnant toutefois les plus motivés, conscient de leur engagement. Jacques Mouttet fit un large tour d’horizon concernant de nombreuses activités en projet dans les maintenances notamment la centième félibrée du Périgord.

Les nouveaux capiscols

Au Grelh Rouergas : Albert Bibal et Renaud Falissard

A l’Escolo di Lavando : André Fioc et Andrée Veyrier

Aux Méridionaux de Sceaux : Michel Bellon

Aux Venturié : Sébastien Bourrelly

LIBRARIÉ

L’Armana Prouvençau 2019

Sur la couverture une photo avec des gardians en hommage à Folco de Baroncelli. Cet almanach est plein comme un œuf et nombreuses sont les plumes qui y ont collaboré. On peut le commander à Alain Guiony 53 avenue Mirabeau 13530 Trets – 12 € + 3,50 de port.

Mistral, une vie de poësie

Ce petit livret de 50 pages, bien illustré, écrit par Estelle Rouquette, docteur en Histoire de l’Art, est édité par Le Dauphiné Libéré.  En Camargue on le trouve au Musée de la Camargue, mas du Pont de Rousty 13200 Arles;  – Tel. 04 90 97 10 82 – musée@parc-camargue.fr – 8,50 €

La vigne et le vin de Zéfir Bosc

On y trouve 317 proverbes concernant le travail de la vigne tout au long de l’année. Il s’agit d’une réédition d’un livre paru en 1981.

Les Iles de Lérins

Il s’agit d’une véritable encyclopédie poétique concernant ces deux îles au large de Cannes. Il est écrit par le majoral Réné Raybaud. La traduction française est de Gilles Désécot. La majorale Angélique Marçais en a rédigé la préface. 15 € + 5 € de port. Chèque à l’ordre de René Raybaud – Lou Grand Jas – Rue du Château – 83470 Seillons-Source-d’Argens.

Deux précieux documents

Deux publications de Gérard Baudin. La première est : « Alphonse de Lamartine et Frédéric Mistral réunis à Marseille ». Il s’agit des deux monuments élevés aux deux poètes sur le Plateau Longchamp. 8€ + port. La seconde concerne le monument aux morts de Maillane et porte le titre suivant : « Aux poilus et bleuets de Maillane 1914-1918 – 2014 -2018 in memoriam. 10 € + port.

On peut commander à : Des Chevalets et un Poète; 1 avenue Jules Cantini 13006 Marseille – 04 91 80 34 29 ou 06 60 50 34 29

Lionel des Rieux, Vie et mort d’un poète

Lionel des Rieux, à l’état civil Pierre Sarlandie, est inscrit sur le Livre d’or de Santo-Estello. Condisciple de Charles Maurras au collège catholique d’Aix, il suivit le Martégal en politique, en littérature et au Félibrige. Il est considéré comme un bon poète français. L’auteur, Olivier Gaget, est un spécialiste d’histoire militaire –  Edilivre – 29 €. On peut le commander dans toutes les librairies.

Mistral a catalunya

d’Antoni Rossel et Elèno Rufat.

C’est un livre électonique qu’on peut télécharger sur le site :

http//cultura. gencat/ca/detall/publicacions/mistral-a-catalunya

La communication littéraire et ses outils : écrits publics, écrits privés

Actes du 139e congrès des Sociétés historiques et scientifiques qui se déroula à Nîmes en 2014

AFPU-Diffusion – Rue du Barreau BP 301 199 59654 Villeneuve d’Ascq, cedex. 03 20 41 66 95

Nouvelle édition de Calendau

Editions « A l’asard Bautezar » qui contient également « Le voyages de Calendau » de Claude Mauron. 32 € en librairie;

Cet article a été publié par

Agenda

< 2019 >
Mai
LMMJVSD
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
© Le Felibrige Tous Droits réservés | Réalisation Dream Media® 2016 - Mentions légales et crédits