« Lou Felibrige » – La Revisto N° 308 –

« Lou Felibrige » – La Revisto N° 308 – Setèmbre – Óutobre 2018

    

Revue « Lou Felibrige » à commander à Felibrige – 8 Avenue Jules Ferry – 13100 Aix en Provence – Prix 5,00 € le numéro : Abonez-vous pour : 1an – 6 numéros : 26,50 euros. Etablissez un chèque à l’ordre de : Felibrige. Courriel : contact@felibrige.org – Visitez notre site : WWW.felibrige.org

Résumé des articles dont nous rappelons qu’ils sont entièrement écrits en langue d’oc

Editorial :

 

En guise d’éditorial le capoulié Jacques Mouttet propose le rapport moral présenté à l’ouverture de la séance du Conseil général, le 21 mai à Bergerac. Le capoulié, dans ce texte, fait le bilan des douze ans qu’il a passé à la tête du Félibrige : dans un monde en perpétuelle mutation, dit-il en substance, il n’est pas facile d’exercer une action culturelle c’est pourquoi a été lancée naguère une sorte de brainstorming appelé « Des idées pour l’Idée ». Ce remue-méninges n’a pas donné entièrement satisfaction mais il n’est pas clos et ceux qui auraient des propositions peuvent encore s’adresser à Philippe Reig, chargé de l’opération. Pendant cette période le Félibrige s’est donné pour tâche de faire connaître très largement son histoire et son antériorité dans la défense de la langue d’oc. Le Félibrige s’appuie principalement sur une doctrine imprégnée d’humanisme : la pensée mistralienne. Transmettre cet héritage est un de ses premiers devoirs. Il serait certes souhaitable, comme cela a été proposé,  de créer une université d’été mais, pour l’heure, tout repose sur l’action des Escolo qui doivent avoir un rôle centripète et mener jusqu’au Félibrige les associations et les personnes qui lui sont proches. En dépit de ces retards et de ces soucis le Félibrige a quelques sujets de satisfaction. Les maintenances montrent beaucoup de dynamisme et on note des avancées sur tous les fronts : édition, reconquête de Toulouse, résurrection de journées maintenance ou de félibrées, travail du Conseil de l’écrit mistralien. Pour toutes ces raisons et en conclusion le capoulié exhorte les félibres à avoir confiance. Ce rapport a été adopté à l’unanimité et sous un tonnerre d’applaudissements.

SANTO-ESTELLO 2018

Toute SantoEstello a son volet mémoriel. C’est ainsi qu’à Bergerac furent d’abord honoré les poètes  Jean Beausoleil, Pierre-Paul Palut, Rémy Desplanches, Alexis Lesfargues. Le musicien Marcel Piaud fut associé à cet hommage. Le lendemain ce fut au tour du maître en gai savoir Bernard Lesfargues, décédé en février, de se voir en quelque sorte immortalisé par l’inauguration d’une maison qui porte son nom. Le samedi matin les félibres purent visiter la vieille ville de Bergerac ainsi que les musées de la batellerie et du tabac. Dans l’après midi, en l’église Saint-Jacques, se déroula un colloque au cours duquel furent tour à tour évoqués l’histoire de Bergerac, le parler du bergeraquois, Mounet Sully, le Félibrige et Bergerac. En soirée se déroula la mémorable soirée de proclamation du palmarès des jeux floraux (voir le revue N° 307)

Les séances de travail

Samedi 19 se réunit d’abord le Bureau général. Le capoulié et son prédécesseur, le baile, le trésorier, se  retrouvèrent avec les assesseurs et les syndics. Le capoulié qui assiste habituellement aux assemblées des maintenances félicita leurs responsables pour la bonne tenue de celles-ci. Il manifesta sa satisfaction de voir le nombre de félibres augmenter en particulier dans la maintenance de Languedoc-Roussillon qui progresse régulièrement. La réunion suivante fut celle du Consistoire. trois résolutions y furent adoptées : le soutien à La Fédération française des courses camarguaises dans son projet de faire reconnaître cette tradition taurine par l’UNESCO comme patrimoine international de l’humanité; le rejet concernant la graphie dite inclusive pour la langue d’oc; la constitution d’un petit groupe de travail afin de proposer l’inclusion dans la constitution de la République française d’un article « qui citerait équitablement les composants originels de la Nation. » Le Consistoire adopta ensuite une modification de l’article 57 des statuts du Félibrige, de l’article 20 du règlement intérieur et une version des statuts en français. Avant de clore la séance le capoulié tint à saluer les 50 ans de majoralat de Michel Tintou en lui remettant la grande médaille du Félibrige gravée à son nom sous les applaudissements de  tous les majoraux. Le dimanche matin ce furent les Cabiscòu d’escolo qui se rassemblèrent. Il fut encore question de l’expansion du Félibrige et du rôle que les escolo ont a jouer dans ce domaine.

Les réjouissances

La messe du dimanche fut célébrée en langue d’oc par le père Christian Dutreilh, curé de Bergerac, asssisté par le père Passerat qui prononça l’homélie. La liturgie fut chantée par la chorale Saint-Jacques placée sous la direction de Michel Nouaillant. A la sortie de l’église les félibres défilèrent en ville ayant à leur tête la charmante reine Adeline. Au terme de ce parcours les participants se retrouvèrent à la mairie pour le vin d’honneur. L’après-midi se tint la cour d’amour place du Marché Couvert. Y participèrent les talentueux groupes suivants : L’Escloupeto de Rodez, les Escolo de la maintenance d’Aquitaine, Le Cordon camarguais de Nîmes, L’estella Limousina, L’Iraliot de Vic-en-Carladès, Les Tulipan  de Carqueiranne.

Un peu plus tard, au centre culturel, eut lieu la séance des Laus (éloges) des majoraux défunts. Jean-Michel Turc y prononça celui de Lucien Durand, Jean-Loup Deredempt celui de Robert Joudoux et René Martel celui de Jean-Marc Courbet. Dans la soirée la Compagnie Gric de Prat donna un spectacle dans lequel les mots le chant et la musique « se rencontrent pour inventer un monde meilleur ».

Le Conseil général du Félibrige

Le lundi matin, au Centre culturel, les félibres tinrent leur assemblée générale. Après le rapport moral du capoulié adopté à l’unanimité, revint au trésorier de présenter son rapport qui fut adopté pareillement. Le capoulié en profita pour saluer le parfait travail et le dévouement de Guy Revest. Parmi les résolution adoptées on notera tout particulièrement le nouvel article 57 des statuts. Désormais les maintenances, officiellement déclarées, prennent la dénomination de : « Félibrige Maintenance de… (on ajoute de nom de l’espace territorial concerné) ». Le nouvel article 20 du règlement intérieur, quant à lui, précise les conditions d’obtention du titre de Maître en gai savoir. L’élection du capoulié fut, pour beaucoup de personnes, un grand moment d’émotion. En effet Jacques Mouttet qui a voué sa vie au Félibrige déclara être résolu à servir encore, à la charge suprême, pendant quatre ans. Le vote, très largement favorable, fut salué par de longs et nourris applaudissements. Sur cette lancée les assesseurs furent également réélus. Le Félibrige a accueilli un nouveau sòci en la personne du profeseur Roberto Gonzales-Quevedo. La Santo-Estello 2019 se déroulera à Pertuis (Vaucluse)

Le Banquet de la Coupe

La Taulejado de la Coupe se déroula Salle Anatole France. Les participants furent accueillis à l’entrée par une haie d’honneur faite par les cavaliers de la Nacioun Gardiano ayant à leur tête le Capitàni Guy Chaptal. Le banquet s’ouvrit par l’annonce de l’élection du nouveau majoral, en l’occurence une majorale : la jeune et gracieuse Angélique Marçais, reine sortante du Félibrige. Cette proclamation souleva l’enthousiasme de tout le peuple félibréen. Au milieu du repas le capoulié Jacques Mouttet prononça le « Discours de la Coupe », moment solennel où le successeur de Frédéric Mistral a l’habitude de développer un aspect de la doctrine du Maître de Maillane. Dans son propos Jacques Mouttet rappela que la précédente Santo Estello à Bergerac avait eu lieu il y a quinze ans. Les Périgourdins, ajouta-t-il, furent les premiers, dans les pays d’oc, à suivre les primadié. Ils sont un peu « la démesure de l’énergie félibréenne ». On peut en juger chaque année par les foules qui accourent, le premier dimanche de juillet, à la félibrée du Bournat du  Périgord. Les menaces sur la langue d’oc sont toujours d’actualité : on parle en effet de la création très symbolique d’un centre pour la protection de la langue française à Villers-Cotterêts, ville où fut signée, en 1539, l’ordonnance qui marqua, hélas, la fin de la langue d’oc comme langue administrative. En cette année où on célèbre le cent cinquantième anniversaire du discours de Mistral intitulé « Ço que voulèn », nous devons, dans l’esprit de ce discours, revendiquer la reconnaissance des cultures d’expression régionale. Il nous faut nous dresser face à l’uniformité imposée par les dirigeants du monde. Dans cette perspective le Félibrige pourrait prendre la tête d’une espèce de fédération nationale des minorités territoriales ayant pour tâche de démontrer qu’il ne faut pas confondre unité et uniformité. 2018 c’est aussi le bicentenaire de la naissance de Joseph Roumanille dont Mistral dira, à sa mort, que « tous respectaient son autorité de père, la gentillesse du poète, sa valeur d’écrivain, son bon sens de vieux maître ».  La reine Adeline prit ensuite la parole elle rappela que c’est en œuvrant au sein du groupe les Pastorèlas de Campan qu’elle apprit le respect des traditions et se perfectionna dans la langue de ses aïeux. Elle rendit ensuite hommage à celle qui lui sert de modèle et qui passa toute sa vie à défendre la langue : Philadelphe de Gerde. Après le brinde du maire M. Daniel Garrigue ce fut au tour de la nouvelle majorale de lever la Coupe et de dire qu’elle comprenait le sens de ce qui serait sa fonction désormais et notamment de l’action qu’elle entend mener au sein de l’Assemblado di jouine. Le soir venu, au centre culturel, Michel Feynie interpréta un spectacle touchant écrit par lui « Omes e femnas dau Landés ».

              

L’excursion

    

Le mardi, deux cars conduisirent les félibres au château de Biron et à la bastide de Montpazier. Après un agréable repas à Rampieux les participants furent accueillis à la bastide de Villeréal (Lot et Garonne) par Les Troubadours de Guyenne.

ELUCIDARI DE LAS PROPRIETATZ DE TOTAS RES NATURALS

Ce livre est issu d’un manuscrit de la Bibliothèque Sainte-Geneviève dû à Barthélémy l’Anglais. Il est la traduction en langue d’oc d’une œuvre écrite en latin. Cette traduction fait suite à une commande de Gaston Phébus, comte de Foix, pour l’éducation de son fils. Cet ouvrage dédié aux Frères Mineurs est un répertoire d’explications sur toutes les choses pour faciliter la compréhension de l’Ecriture : en étudiant l’image du Monde, connaître la volonté du Créateur. Editions Carrefour Ventadour, 2 place du Marchadial, 19300 Egletons – 29,–€

DECÈS DE GEORGES-EMMANUEL CLANCIER

Le Limousin Georges-Emmanuel Clancier est mort le 4 juillet 2018 à l’âge de 104 ans. Il n’était pas un auteur de langue d’oc mais on peut le présenter comme un auteur régionaliste car, grâce à sa grand-mère qui était bergère, il avait appris les contes, les chansons et les traditions de son pays. Pendant la guerre il fut un résistant. Il a écrit une douzaine de romans. le plus célèbre est « Le pain noir » fut adapté pour la télévision par Serge Moati e Françoise Verny dans une série qui eut beaucoup de succès.

L’agenda du Capoulié

 

Du 16 juin au 10 août le capoulié a effectué 9 déplacements sur l’ensemble du territoire où le Félibrige est implanté.

ACTUALITÉS

 

Espoir ?

Le 21 juin, à Kemper, le président Macron parlant de son projet de décentralisation a affirmé vouloir soutenir les langues régionales. « Nous allons péréniser leur enseignement, a-t-il déclaré ». Les félibres en acceptent volontiers l’augure.

A contrario

La langue d’oc a été oubliée à la session 2019 de l’agrégation. Le capoulié a bien entendu protesté auprès du ministre de l’Education nationale et les syndics relayés par les vice-syndics se sont adressés à leurs députés. Un petit nombre d’élus ont, pour l’heure, répondu positivement aux courriers qu’ils ont reçus.

25e congrès de l’ALCEM à Nice

Ce 25e congrès s’est déroulé à Nice du 20 au 22 juillet. Il était placé sous la présidence de M. Roberto Gonzàles-Quevedo actuellement en exercice. Le Félibrige, association fondatrice de l’ALCEM, était bien représenté. En effet la majorale Pierrette Berengier en est la secrétaire générale et le majoral Gilles Désécot le trésorier. C’est le baile André Gabriel, représentant le capoulié, qui a ouvert les travaux. Y participaient également : la majorale Angélique Marçais, les majoraux Jean-Louis Caserio,  Claude Fiorenzano, René Raybaud, Paul Raynal, Guy Revest. Un colloque se tint sur le thème Langues et Cultures minoritaires, quel avenir ?  Au cours de l’assemblée générale furent adoptées des motions pour l’Aragon, l’Autriche/Slovénie, la France et l’Italie/Sardaigne.

Les sites historiques Grimaldi de Monaco

Les 23 et 24 juin, à l’initiative de la Société d’Art et d’Histoire du Mentonnais (SAHM), se déroula à Monaco la première rencontre des sites liés à la famille Grimaldi. On en compte plus d’une centaine tant en France qu’en Italie. Ce rassemblement donna l’occasion de faire retentir la langue de Menton sur le Rocher et aux Provençaux de l’Estello de l’Aveni d’Arles d’entonner le Chant de la Coupo. Renseignements aupres de la SAHM : info@sahm06.com

Maillane

Le 188e anniversaire de la naissance de Frédéric Mistral se déroulera le 9 septembre, à Maillane, en présence de la Reine Adeline. Après la messe et la cérémonie au cimetière, les félibres seront accueillis par la municipalité au Musée Mistral.

Ço que voulèn

Afin de célébrer le 150e anniversaire du mémorable discours de Mistral « Ço que voulèn » une cérémonie est prévue à Saint-Rémy-de-Provence le samedi 20 octobre, à 15H, salle Henri Rolland, rue Roger Salengro. Le discours historique y sera lu et le capoulié reprendra les paroles qu’il a prononcées à Bergerac à la Santo-Estello. Y prendront également la parole André Gabriel, Paulin Reynard  et les jeunes agissant dans son sillage.

11 novembre 2018

Les félibres et leurs amis sont attendus le 11 novembre 2018, au Bois de Sainte-Estelle, à Saint-Saturnin (Hérault). En clôture des célébrations marquant le centenaire de la guerre de 1914-1918, une plaque récapitulant les initiatives prises par le Félibrige sera inaugurée. Début des cérémonies à 8H 30 à l’église (Messe) suivie par l’hommage au Rocher des deux Vierges à 10H 30. A 11H cérémonie municipale au monuments aux morts. Les cavaliers de la Nacioun Gardiano seront présents.

LES MAINTENANCES

 

Maintenance d’Aquitaine

 

L’assemblée générale de la Maintenance s’est déroulée le 15 avril à Bergerac en présence du capoulié.

 

L’amicale des Routiniers se propose d’éditer les oeuvres de Marcel Piaud dans lesquelles se trouvent des tablatures pour acordéon diatonique. Las Belhas de Bergerac vont éditer un libre de recettes. Las Belutas dau cantou veulent à nouveau faire une crèche vivante et se felicitent de l’arrivée de jeunes au groupe. Lo Bornat fait part des difficultés grandissantes pour organiser la Felibrée. Les cigales forcelaises considèrent qu’ils constituent désormais un véritable groupe. Los Gentes Goiats dau Perigord  font savoir qu’ils ont maintenant deux entités : des musiciens rassemblés sous le nom d’ Aura Venta et des danseurs qui chantent également. Le syndic Valéry Bigault a été reconduit dans ses fonctions.

Maintenance d’Auvergne

La maintenance d’Auvergne compte un nouveau groupe : Les Véziens. Il  est riche de 18 membres. Ses musiciens sont : Michel Cantournet (acordéon) et Jacques Michel (cabrette) . Les folkloristes portent le costume de fête et pour les femmes la coiffe d’Aurillac; Leur nom vient du terroir dont ils sont issus : (cf. La Capelle en Vézie, La Feuillade en Vézie). Contact au 04 71 49 40 76

Maintenance de Gascogne Haut Languedoc

Le syndic Evelyne Auban rend compte d’une visite effectuée à Espalion à l’Association Joseph Vaylet. Ce fut l’occasion d’organiser un petite cérémonie en l’honneur de Mme Eliane Moisset, nouvelle Mestresso d’obro.  Il fut également question de la création d’un pôle culturel à Espalion.

Fête annuelle du Grelh Roergàs

La fête se déroula le 10 août dans le village de Saint-Salvadou près de Villefranche-de-Rouergue en présence du capoulié et du baile. Après l’assemblée générale et une conférence sur Justin Bessou une gerbe fut déposée sur la tombe de l’abbé. La messe fut célébrée par le majoral Jòrdi Passerat. Le majoral Zéphir Bosc déclama une poësie en l’honneur de Bessou. C’est le groupe « Los faisselièrs » qui anima la journée.

Maintenance de languedoc-Roussillon

Le syndic Gabriel Brun annonce la cinquième grande félibrée des escolo de sa maintenance qui se déroulera le samedi 22 septembre dans le village de Gajan, près de Nîmes. La journée commencera à 9H 30 par une réunion des cabiscòu et de leurs bureaux. Toute la journée auteurs et lecteurs se retrouveront dans une librejado. Le repas sera tiré des paniers. Contacter au plus tôt le secrétaire Serge Nuris pour participer : martine.nuris@orange.fr. Autres renseignements auprès de la Maintenance : felibrige.languedocroussillon@orange.fr

Maintenance de Provence

Cinquantenaire du décès de François Jouve

Le samedi 22 septembre l’Escolo dóu Ventour renaissante et la commune de Bédoin organisent une journée d’hommage au majoral François Jouve. La journée commencera à 9H 30 au Centre culturel par une prise de parole du capoulié. A 10H 15 Bernard Mondon et Jean-Bernard Plantevin parleront de l’Escolo dóu Ventour.  A 11H 15 la majorale Claudette Occelli-Sadaillan présentera la Cigale d’Irlande qui fut portée par Jouve; A midi : repas libre. A 14H chants avec Ventour Musico. A 14H 45 des textes de Jouve seront lus. De 15H 30 à 16H 30 il sera à nouveau question de l’Escolo dóu Ventour et des objectifs que l’association entend poursuivre. A 17H les participants se transporteront à Carpentras, à la médiathèque Inguimbertine où sera inaugurée une exposition sur François Jouve. Le samedi 6 octobre, toujours à l’Inguimbertine, se déroulera un colloque à partir de 9H 30 sur François Jouve. Y prendront la parole : Jean-Bernard Plantevin, Lucette Besson, Françoise Soilly-Blay, Simon Calamel, Clémént Serguier. Des personne ayant connu Jouve témoigneront.

Au Rocher du Cire

Le dimanche 23 septembre l’association Li Cha Cha de Ventour  qui a pris en charge la restauration de la stèle en hommage à Calendal, le héros mistralien, dans les gorges de la Nesque, vous invite à  découvrir les travaux accomplis à 10H 30. Un spectacle sera donné ensuita à Sault, à 15H, à la Salle des Fêtes

Calendal à Grasse

Le 5 août, à Grasse, était inaugurée une plaque en l’honneur de Calendal, héros de la Provence éternelle, dans le cadre de la Fête du Jasmin. Le capoulié prit la parole pour se féliciter de voir en 2018 se poursuivre les célébrations de l’année dernière. Calendal est, en effet, un symbole archétypique qui échappe au temps.

Le Forum d’oc

Guy Revest, président du Forum d’oc annonce un nouveau rendez-vous le 17 novembre, à Nice, au Musée d’Art Moderne et d’Art Contemporain. L’accueil se fera à 13H 30. Au programme trois thèmes : -une langue pour fédérer la diversité;  -transmettre le langue à la jeunesse dans un carrefoou culturel;

-créer dans un espace de confluence. Fin des travaux à 17H 45.

Santo-estello de Pertuis – 7 au 11 juin 2019

Il existe de multiples solutions d’hébergement. Renseignements au Bureau municipal d’information touristique – 04 9079 52 29  – Le Donjon, Place Mirabeau – 84120 Pertuis – p.leale@mairie-pertuis.fr.

Mentionner le fait de participer au congrès de la SantoEstello.

LIBRAIRIE

Contes de François Jouve

Parution des contes du félibre boulanger sous le nom de La Boulo di Gàrri. Editions A l’asard Bautezar

Format 14,5 x éà cm 240 p – 21,–€ – www.alasardbautez.com

Actes monegasques

Parution des actes du XVe colloque de l’Académie des langues dialectales de Monaco de 2016. on peut commander à l’Académie de langues dialectales 18 avenue des Castelans MC Monaco www.ald- monaco.org – cpasset@monaco.mc 00 33 6 83 58 06 38

Vidas

Des hommes et une langue; itinéraires biographiques, XIXe et XXe siècles de Philippe Martel. Un bel ouvrage de 352 pages aux éditions Lambert-Lucas de Limoges – 24 €

Cinéma camarguais

Aux sources du cinéma en Camargue – Joë Hamman et Folco de Baroncelli. Ouvrage de Bernard Bastide, 179 pages, 10 € franco de port.  Commander accompagné d’un chèque à l’ordre de Trésorerie municipale au Palais du Roure – 3 rue du Collège du Roure – 84000 Avignon

Deux brochures du félibre Gérard Baudin

Marie Bonnefoy – Cinquante ans de la vie de Marie Bonnefoy qui servit admirablemnt le couple Mistral et fut le témoin quodidien de sa vie. Tirage limité à 50 exemplaires 8€ + envoi 2€

Lou crebo couert d’un paysan sus la mouert de soun ay –  Reprint d’une comédie du XVIIe siècle. Tirage limité à 50 exemplaires – 8€ + envoi 2€. Commander avec le règlement à Des Chevalets et un Poète – 1 avenue Jules Cantini – 13006 Marseille – Contact : 04 91 80 34 29  –  06 60 50 34 29

Xavier de Fourvière : Jounal de Camargue

Le grand prosateur provençal a véu en Camargue de 1883 à 1885 en qualité de vicaire de la paroisse de Barcarin. Texte établi et traduction par Claude Mauron – 24€ franc de port  – A partir du 15 septembre 28,50€ franc de port. Chèques à l’ordre de Centre de Recherches et d’Etudes Méridionales, Chemin de Roussand et Cornut 13210 Saint-Rémy-de-Provence

J’apprends le galoubet-tambourin par Alain Bravay

Nouvelle méthode pour apprendre le galoubet par ce professeur au conservatoire d’Orange – Commander à Alain Bravay – 151 Chemin du Grès 84830 Sérignan du Comtat – 20€ + 3,60 de port. Chèque à l’ ordre de l’auteur

Le Bréviaire d’Amour de Matfre Ermengau

Parution en décembre 2018 de la traduction française par Henri Barthés de ce célèbre ouvrage médiéval –  518 pages –  relié et cousu, disposé dans un étui – Format 24 x 27 –  Prix de souscription jusqu’au 15 décembre : 99€ + 12 € de port – Editions du Mont, 2 rue Augereau 34370 Cazouls-lez-Béziers

Décès

Le 12 août est décédée à Fréjus Madame Josette Roux, veuve du capoulié Paul Roux. Nous n’oublirons pas son visage souriant et sa gentillesse.

 

Cet article a été publié par

Agenda

< 2018 >
Novembre
LMMJVSD
   1234
567891011
  • 09:00 -17:00
    11-11-2018

    http://www.felibrige.org/2018/09/29/lou-11-de-nouvembre-2018-au-bos-de-santo-estello/

12131415161718
19202122232425
2627282930  
© Le Felibrige Tous Droits réservés | Réalisation Dream Media® 2016 - Mentions légales et crédits