Inauguration du Chemin du 15ème Corps

Le Félibrige présent à la commémoration du 104ème anniversaire de la bataille de Vergaville et à l’inauguration du Chemin du 15ème Corps

A l’initiative de la commune de Vergaville (Moselle), de son maire M. Gérard Beck et du Comité local du Souvenir Français, s’est tenue dimanche 19 août 2018, la commémoration des 104 ans de la Bataille de Vergaville des 19 et 20 août 1914. A leur invitation, des descendants de plusieurs familles méridionales de soldats qui s’y sont fait tuer étaient présents et le Félibrige a tenu une place prépondérante lors de la cérémonie.

Après une messe du souvenir célébrée en l’église du village, une stèle et une voie en mémoire des soldats du XVième corps tombés au champ d’honneur furent inaugurées. Porte-drapeaux, détachement et autorités militaires, parlementaires, élus régionaux, départementaux et communaux et clique participèrent à cet émouvant hommage très bien ordonnancé avec annonce protocolaire, allocution de M. le Maire de Vergaville et du Souvenir Français, message du Félibrige, dépôt de gerbes (dont celle du Félibrige), sonnerie aux morts, minute de silence, Marseillaise et salut aux drapeaux. A l’issue de la manifestation, M. le Maire accompagna le Capoulié du Félibrige, la Majorale Claudette Occelli, assesseur du Félibrige, le Majoral Gui Revest, syndic de la Maintenance de Provence jusqu’au monument de la nécropole, où entourés du majoral Jean-Louis Caserio de Menton, du félibre mainteneur Pierre Virion et des membres des familles présentes, ils déposèrent une gerbe constituée d’olivier, de laurier et de saladelle confectionnée par la Majorale Occelli. Après un instant de recueillement ils chantèrent la Coupo.

 

 

La nombreuse assistance se retrouva autour d’un vin d’honneur, puis d’un repas offert par la commune. L’après-midi furent diffusés deux films très complémentaires expliquant stratège et affaire du XVième corps.

 

 

Le premier de Jean-Paul Gaillot et José Bourguignon, le second de Pierre Virion, primé aux Grands jeux floraux du Félibrige 2018.

Avant de reprendre la route et après de chaleureux adieux aux élus de Vergaville, les responsables du Félibrige allèrent s’incliner devant le monument de Bidestroff.

 

Ci-après les paroles prononcées par Jacques Mouttet, Capoulié du Félibrige, devant troupe et autorités militaires au garde à vous :

« Dans le cadre du centenaire de la guerre de 14-18, il est apparu comme un devoir moral, au Félibrige, de rendre hommage au XVième Corps d’armée en venant s’incliner, en 2015, devant les monuments de Vergaville et de Bidestroff.

De nouveau aujourd’hui : la majorale Claudette Occelli du Vaucluse, les majoraux Jean-Louis Caserio des Alpes-Maritimes, Gui Revest du Var et moi-même des Bouches-du-Rhône, sommes venus de notre Provence pour démontrer la fidélité au souvenir, prendre part à l’inauguration de cette stèle dédiée à la mémoire des soldats du XVième Corps, nous recueillir respectueusement sur leurs tombes.

Le Félibrige, organe tout à la fois culturel, littéraire et social qui a rénové au 19ième siècle la vieille langue d’oc, dès le début de la guerre, s’est trouvé profondément lié dans son engagement et affecté dans ses instances, son fonctionnement, son effectif.

Le professeur Vincent Flauraud précise : « la nécessité de réagir à la mise en cause des Méridionaux dans « l’affaire du XVe corps » a eu une place centrale pour le Félibrige, a fortiori, sans doute, du fait de se concevoir comme institution représentative et porteuse d’une identité méridionale ».

En hommage à nos chers disparus, je voudrais rappeler que la langue d’oc servit de langue de communication dans les tranchées et sur les champs de bataille, que, de ce fait, la pensée et la langue de Frédéric Mistral y ont été plus que vives et utiles. Dans cette langue, en signe de respect, quelques mots d’un de mes prédécesseurs « Avèn tengu à vous dire nosto recouneissènço dins nosto vièio lengo prouvençalo que parlavon li fiéu de Prouvènço que soun toumba eici en avoust 1914 pèr lou sauvamen de la Loureno, de la Prouvènço, de la Franço e pèr la pas dóu mounde ».

C’est de l’admiration pure, qui traduit notre présence ici, une reconnaissance sans fin que nous devons à tous nos valeureux soldats tombés à Vergaville, à cette jeunesse provençale qui a fait son devoir, qui a fait tout son devoir, malgré l’affront, malgré la calomnie.

Merci amis Lorrains de perpétuer le souvenir du sacrifice héroïque des enfants de Provence en élevant aujourd’hui cette stèle et en inaugurant le chemin du XVième Corps.

L’émotion nous gagne à la pensée de tout ce que nos pauvres soldats ont enduré, à la pensée qu’en cette effroyable bataille de Vergaville et pendant quatre ans en votre si belle région, le Félibrige a existé dans la boue et le sang.

A tous les combattants du Midi et de la France nous crions notre inaltérable reconnaissance et pour toujours donnons nos pleurs.

Sèmpre gardaren memòri ».

Cet article a été publié par

Agenda

< 2018 >
Septembre
LMMJVSD
     12
3456789
  • 10:00 -18:00
    09-09-2018

    Maillane – anniversaire de la naissance de Frédéric Mistral

     

    Le 188ième anniversaire de la naissance de Frédéric Mistral sera célébré à Maillane (Bouches-du-Rhône) le dimanche 9 septembre 2018.  Au programme, messe en provençal à 10 heures en l’église Sainte Agathe, puis cortège vers le cimetière où, devant le tombeau du Maître le cérémoniel comprendra : de profundis, dépôt d’une gerbe d’olivier, invocation de Calendal dit par la reine du Félibrige Adeline Bascaules-Bedin, discours du capoulié du Félibrige Jacques Mouttet, hommage musical par Li Cardelin ensemble de tambourinaires de Maillane.

    Suivra une réception du maire de Maillane Joël Suppo et de la municipalité au Musée Mistral. À 13 heures un repas sera servi au centre Frederi Mistral (réservations avant le 31 août et renseignements au 04 32 61 93 86).

    Toute le journée, foire aux livres régionalistes (Félibrige Maintenance de Provence y tiendra un stand), l’après-midi conférence et spectacle et pour clôturer, à 18 heures, place des Cafés, concert de la Muso Maianenco, fondée en 1811 sous la nom de Cercle musical et renommé du nom actuel par Frédéric Mistral qui en conçut également la bannière.

10111213141516
17181920212223
24252627282930
© Le Felibrige Tous Droits réservés | Réalisation Dream Media® 2016 - Mentions légales et crédits