la Revisto N° 306

« Lou Felibrige » – la Revisto N° 306 – Mai -Juin 2018

 

Revue « lou Felibrige » à commander à Félibrige – 8 Avenue Jules Ferry – 13100 Aix en Provence

– Prix 5,00 € le numéro; Abonnez-vous pour : 1 an – 6 numéros : 26,50 euros. Établissez un chèque à l’ordre de : Félibrige.  Courriel : contact@felibrige.org – Visitez notre site : WWW.felibrige.org

 

Résumé des articles dont nous rapelons qu’ils sont entièrement écrits en langue d’oc.

 

Editorial :  Cette année l’anniversaire du décès de Frédéric Mistral, à Maillane, a coïncidé avec la fête des Rameaux. La messe a été célébrée par le Père Michel Desplanches, vicaire général du diocèse d’Aix-Arles, majoral du Félibrige. Au cimetière, après le dépôt de la gerbe de saladelle et le salut du majoral Guy Chaptal, capitaine de la Nacioun Gardiano, le nouveau majoral René Martel a déclamé « Moun toumbèu« . Etaient présentes la reine du Félibrige Angelica Marçais ainsi que la rèine d’Arles Naïs Lesbros. M. André Guinde, ancien conseiller général, actuel président des Venturié était également présent à la cérémonie. Les participants se sont retrouvés ensuite au Musée Mistral à l’invitation du Maire, M. Joël Suppo.

 

Discours du Capoulié : Jacques Mouttet fait remarquer que ce n’est pas une simple habitude qui nous conduit deux fois par an devant le tombeau du Maître. Si nous venons nous recueillir devant ce monument c’est avant tout pour y puiser mystérieusement les forces qui nous sont nécessaires pour vivre et agir. Sans elles notre action serait vaine. C’est en ce lieu que se nourrit notre foi et notre espérance, ces deux vertus que nous avons l’impérieux devoir de transmettre aux jeunes générations.

 

Le Musée Mistral

  1. Joêl Suppo, maire de Maillane a dévoilé, le 25 mars, les grandes lignes de la mise en valeur du musée Mistral. Alors que s’effectuent actuellement les travaux à l’intérieur de la maison, il est projeté de restaurer la maison du garde et de réparer la remise à la jonction des deux bâtiments. De nouveaux paramètres de conservation seront pris en compte : isothermie, hygrométrie, sécurité incendie, accessibilité. Le jardin également fait partie de ce vaste plan.

 

Le Chameau de Béziers et la charité publique (Deuxième partie)

Le majoral Henri Barthés nous apprend, dans cette deuxième partie, que les anciennes coutumes rencontrèrent, au XVIIe siècle, l’hostilité des Humanistes, notamment celles des évêques florentins de la lignée des Médicis – Strozzi – Bonsy. Dans l’optique de la mise en œuvre de la Contre-Réforme, on imposa la liturgie dite tridentine et on lutta contre le culte des reliques, les processions, les sonneries de cloches. Les consuls de Béziers emboîtèrent le pas aux clercs e demandèrent la suppression des Caritats. Cette offensive rencontra, bien entendu, des résistances. Si l’on parvint à éliminer le Combat de la Galère, en revanche le Chameau réussit à perdurer. On le vit même défiler sur les Champs-Élysées, à Paris, en 1955, à la Fête des Provinces de France.

 

Un livre toujours d’actualité

Alors que les événements de Catalogne attirent l’attention du monde entier, le majoral Jean Fourié nous rappelle l’existence d’un livre écrit par Jean Lesaffre, en 1934, qui s’intitule : « Le problème national de la Catalogne et sa solution par le statut de 1932 ». Mutatis mutandis ce livre reste d’actualité. Il nous enseigne que la solution réside dans la négociation et le respect de la volonté populaire.

 

La dame de Toulouse – Azalaïs de Burlatz

Ce roman historique, présenté par Martine Boudet, nous transporte au Moyen-Age. Il s’agit de la  biographie romancée de la fille de Raymond V, comte de Toulouse, épouse du vicomte de Carcasonne Roger II. L’ouvrage nous plonge dans la civilisation des troubadours et nous rappelle la place éminente qu’y tenait la femme, au cœur du triptyque : largueza, paratge, convivencia.

 

AGENDA DU CAPOULIÉ

 

Du 20 février au 15 avril quinze activités ou déplacements étaient inscrits sur l’agenda du Capoulié. Ils sont en majorité répertoriés dans les paragraphes de ce résumé.

 

ACTUALITES

 

Nice regimbe

Jean-Luc Gagliolo, conseiller municipal de Nice, nous a fait tenir un texte de M. Christian Estrosi. En ses qualités de Président de la Métropole Nice-Côte d’Azur et de Président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur dans le domaine de l’enseignement des langues régionales, M. Estrosi déplore la perte d’heures d’enseignement du nissart et du provençal et la réduction du nombre d’enseignants : « Parce que cette situation critique ne peut perdurer dans notre académie, j’interpelle et saisis le gouvernement sur ce sujet et lui demande de prendre la mesure du problème. Il s’agit d’une responsabilité de L’État ».

 

Conférence permanente des Arts et de la Culture

Le 9 avril, à Mougins (Alpes-Maritimes) le majoral Gilles Désécot a représenté le Félibrige à une réunion de la Conférence permanente des Arts et de la Culture. Cette structure est placée sous l’égide de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Parmi les personnes qui prirent la parole, l’animateur de l’émission Vaqui, Frédéric Soulié fut chaleureusement applaudi après avoir dit quelques mots en provençal. Le président Renaud Muselier rappela qu’il avait mis en place cinq ateliers. Parmi ceux-ci il en est un consacré à l’identité régionale et à la langue régionale.

 

Congrès de l’ALCEM

Le 25e congrès de l’Association pour les Langues et Cultures Européennes Menacées se déroulera à Nice, du 20 au 22 juillet 2018, au Musée d’Art Moderne et Contemporain. Le Félibrige y sera représenté par un certain nombre d’intervenants : les majoraux André Gabriel, Guy Revest, Paul Raynal, la reine Angelica Marçais, Mme Martine Caserio. Renseignements et inscriptions auprès du majoral Gilles Désécot, trésorier de l’ALCEM, Villa Nylecoj, 285 chemin de l’Olivette, 06160 Juan-les-Pins – getmo.desecot@wanadoo.fr

 

LES MAINTENANCES

 

Maintenance d’Aquitaine

 

Emission sur le majoral Fournier « Radio Libre en Périgord »

 

L’animateur radio et maître d’œuvre Pierre Martial a reçu le majoral Valéry Bigault à l’occasion de la parution de l’ouvrage du majoral Fournier  » Au Souleu Perigord e autras obras ». Il s’agit de textes choisis mais aussi de traductions en français et de préfaces.

 

Bernard Lesfargues, Maître en Gai Savoir

Le maître en Gai Savoir Bernard Lesfargues est décédé, en février dernier, à l’âge de 94 ans. Il était agrégé d’espagnol. Traducteur d’ouvrages en castillan et en catalan, une bibliothèque porte son nom à Barcelone.

 

Maintenance d’Auvergne

 

Assemblée générale

C’est en présence du capoulié Jacques Mouttet que s’est déroulée l’assemblée générale de la Maintenance, à Aurillac, le 31 mars 2018. Le majoral Nadal Lafon a fait état de l’arrivée de nouveaux félibres et de celle du groupe « Les Véziens ». Il a déploré toutefois la faiblesse de la présence félibréenne dans le Puy-de-Dôme et la Haute-Loire. La maintenance prévoit une journée festive, le 17 Juin, à Leucamp (Cantal), à l’occasion du centenaire de la mine de wolfram. On peut s’inscrire en envoyant un chèque de 16,50 €, à l’ordre de « Félibrige Maintenance d’Auvergne » à Lucienne Lafon 23 rue Jean-Sébastien Bach, 15000 Aurillac Tel. 04 71 63 46 29

 

Maintenance de Gascogne Haut-Languedoc

 

Assemblée générale

L’assemblée générale s’est déroulée le 10 mars 2018, à Toulouse, en présence du capoulié Jacques Mouttet. Le syndic Evelyne Auban, revenant sur la Santo-Estello de Bagnères-de-Bigorre, a félicité le groupe « Les Pastourelles de Campan » et sa présidente Brigitte Bascaules dont l’engagement a été déterminant pour la réussite de l’événement. On a annoncé la parution en octobre 2018 du livre « Le féminin au Félibrige ». Martine Boudet assure la coordination entre les différents co-auteurs de cet ouvrage.  Autre annonce : l’érection de la statue de Mistral à Toulouse le 14 septembre 2019. Le trésorier Jocelyn Icart a confirmé la présence de la Maintenance lors des fêtes de la Saint-Jean 2018, à Toulouse. Enfin, le majoral Jean-François Costes a été élu vice-syndic pour les départements de Haute-Garonne et  de l’Ariège.

 

Maintenance de Languedoc-Roussillon

 

Echos de la Maintenance

Le majoral Gabriel Brun, syndic de la Maintenance, a fait le bilan de toutes les actions conduite sous son autorité. Parmi celles-ci on notera sa présence, en compagnie du majoral Guy Chaptal, capitàni de La Nacioun Gardiano, et de Philippe Reig, vice-syndic pour le Gard, au congrès de la Fédération Française des Courses Camarguaises qui s’est déroulé, le 11 mars 2018, à Château-Renard (13). L’Assemblée générale de la Maintenance a eu lieu à Vauvert, le 7 avril dernier, en présence du capoulié Jacques Mouttet et de l’ adjoint au maire, Mme Cathy Guyot, qui a assisté à l’assemblée dans son intégralité. Le syndic s’est dit très touché par les marques de sincère allégeance à la Cause que nous défendons données par les félibres de sa maintenance.

 

Maintenance de Limousin

 

Remise de la cigale d’or à Jean-Loup Deredempt

Le 3 mars, le capoulié Jacques Mouttet s’est rendu à Pierre-Buffière (Haute-Vienne) afin de remettre au majoral Jean-Loup Deredempt le bijou d’or symbolique attestant qu’il est titulaire de la Cigale de Garonne portée auparavant par Robert Joudoux. Le capoulié, dans son allocution, a observé que cette récompense était le fruit de l’engagement de toute une vie. C’est, en effet, à l’âge de 17 ans que Jean-Loup Deredempt fonda l’Escolo dóu MountGargan. Son œuvre écrite et musicale est très importante. Nul ne pouvait incarner de meilleure manière les enfants du « noble Limousin ».

 

Los Pastoreu de la Valoina en deuil

Odette Verdème est décédée le 3 décembre 2017, laissant dans la peine ses amis du groupe folklorique Los Pastoreu de la Valoina École félibréenne Pierre Louis qu’elle fonda en 1967. Transmettre était son antienne et elle le fit à merveille en sa qualité d’institutrice et de dirigeante de groupe folklorique. Militante de la paix elle aimait à dire que grâce à leurs déplacements « Les Pastoureaux avaient fait l’Europe avant les politiques ». On se souviendra longtemps qu’elle jouait de la vielle et qu’elle portait fièrement le barbichet.

 

Maintenance de Provence

 

Remise de la cigale d’or à René Martel

Le 24 février dernier quelque 200 personnes répondirent à l’invitation de L’Escolo dis Aup et du Coumitat di felibre Bas-Aupen afin d’honorer celui qui porte désormais la Cigale de Zani : René Martel. La cérémonie se déroula à l’Espace de la Bono Font à Forcalquier. La famille du regrété Jan-Marc Courbet, précédent porteur de la cigale, était présente. Celle du nouveau titulaire également. Le cousin de René, l’universitaire bien connu Philippe Martel, avait, pour cette occasion, fait le déplacement dans l’ancienne capitale comtale. Dans son discours le Capoulié Jacques Mouttet évoqua le rôle important joué par les écrivains gavots dans la Respelido et affirma que René Martel, par son action, prenait dignement place dans cette lignée alpine et provençale.

 

Assemblée générale de la Maintenance

C’est à Brignoles, au Collège Jean Moulin, que se rassemblèrent, le 17 mars dernier, les félibres de la Maintenance de Provence. les participants furent accueillis par Mme Monique Méjean, présidente de l’Escolo de Caràmi. M. Didier Brémond, maire de la ville, était présent. Le capoulié Jacques Mouttet participait, bien entendu, à cette assemblée. Il s’agissait, cette année, de renouveler le syndic. Le majoral Guy Revest qui se représentait, fut réélu. L’événement fut salué par de chaleureux applaudissements. On vota également pour les délégués au Conseil général du Félibrige. Le syndic présenta ensuite les  nombreux projets de la Maintenance pour l’année 2018. Le plus important est celui du rassemblement festif de Nyons, le 18 août, en Drôme provençale, qui célèbrera le bicentenaire de la naissance de Joseph Roumanille, le Père du Félibrige. Après le repas il fut permis aux félibres qui le désiraient de visiter la vieille ville sous la conduite de René Martin, président des Amis du Vieux Brignoles et de Marcel Morel. La visite s’acheva au Musée des comtes de Provence.

 

Nyons, bicentenaire de Roumanille

Nyons fut sans doute le premier foyer de la Respelido félibréenne car, à la pension Dupuy, enseignaient Joseph Roumanille ainsi que Camille Reybaud qui avait le projet d’éditer une revue poétique provençale. Le 18 aôut 2018, à l’initiative de la Maintenance de Provence du Félibrige et avec l’aide de Parlaren Nioun est programmée une grande journée de célébration avec messe en provençal, repas, colloque, théâtre avec l’Escolo de la Targo de Toulon qui jouera Lis entarro-chin de Roumanille, conférence de Valérie Siaud. Pour le repas il faut s’inscrire  avant le 5 août en envoyant un chèque de 25 € à l’ordre de « Félibrige Maintenance de Provence » à Alain Guiony 53 avenue Mirabeau 13530  Trets. L’accueil se fera à partir de 9H, Place de la Mairie.

 

Les 40 ans de L’Escolo dei Moulin

Le 7 avril 2018 l’Escolo dei Moulin de Trans-en-Provence a célébré ses 40 ans en présence de Pierre Fabre, ancien capoulié, du syndic Guy Revest, des majoraux Jean-Luc Domenge, Gilles Désécot, Jean-Bernard Plantevin et d’Alain Caymaris, premier adjoint au maire. Cet après-midi festif se déroula en chanson et en poësie.  Y participèrent les félibres de l’Escolo mais aussi les élèves de l’école primaire Jean Moulin.

 

Décès de Jean-Louis Fioc

Jean-Louis Fioc, président de L’Escolo di Lavando de Montségur-sur-Lauzon (26) est décédé le 21 février. Ses funérailles se sont déroulées le 24 février. Le majoral Jan Bernard Plantevin y a représenté le Capoulié et prononcé l’éloge funèbre au nom du Félibrige rappelant que le défunt avait été nommé mèstre d’obro à la SantoEstello de Gréoux-les Bains en 2008 et qu’auparavant, il avait donné une seconde vie à L’Escolo di Lavando en 2001. L’association, en effet, avait été fondée en 1926 par le poète Eugène Martin puis était tombée en sommeil en 1940. Parmi toutes les actions qu’a accomplies Jean-Louis Fioc on se souviendra du don qu’il fit à L’escolo de Caràmi de l’étoile à sept rais en marqueterie sortie des mains de Gabriel Larose, président-fondateur de cette école varoise. La remise du chef-d’oeuvre à Brignoles fut un grand moment de fraternité félibréenne.

 

Batistin Cayol 1923-2018

Les félibres varois déplorent la perte, à 95 ans, de Batistin, dit Titin, Cayol. Militant provençal de toujours, il devint président de L’Escolo de la Targo de Toulon après le décès d’André Bernard, lui même successeur d’un autre grand varois le majoral Robert Fouque. Que santo-Estello lou repause !

 

ASSEMBLÉE DES JEUNES

 

Réunion à Bergerac

 

Alors que les majoraux seront réunis en Consistoire à Bergerac, l’Assemblée des Jeunes tiendra une réunion de travail, le samedi 19 mai, à 9H 30, dans la salle des Commissions de la Mairie.

 

Théâtre et opéra

La troupe « Li Pinto Gàbi » de mazan (84) travaille cette année sur la pièce « Li Cledo » de Charles Galtier. Les acteurs l’ont présentée en novembre dernier, à Fuveau, et ont obtenu de nombreuses récompenses;

 

A Cuers (83) les élèves des quatre classes de l’école bilingue, sous la direction d’Isabelle Fabre, s’intéressent à l’opéra. Ils préparent un spectacle inspiré par l’opéra « Les Musiciens de Brême ». Le livret, en partie, a été traduit en provençal. Représentations les 28 et 31 mai au Théâtre de l’Abattoir de Cuers.

 

A Orange les élèves du Lycée de l’Arc, sous la houlette de leur professeur de provençal Mathieu Poitavin, joueront « La Sartan » de Paul Marquion, le 11 mai, à 18H 30, dans leur Lycée.

 

Le Costume arlésien (suite)

 

Guillaume Chevalier nous donne la seconde partie de son exposé sur le costume d’Arles et en note l’évolution.

 

FELIBRIGE

 

Deux écoles félibréennes ont un nouveau Cabiscòu. A l’Eissame de Salon il s’agit d’Alain Balbo. A l’Escolo de la Sedo à Lyon c’est Michel Bonnefoy.

 

LIBRAIRIE – DISQUES

 

Le Père Eugène Cler (1869-1955)

 

Le gavot Eugène Cler qui porta la robe blanche des Prémontrés fut élu majoral en 1944. Il était titulaire de la Cigale de Dauphiné. Pour obtnir cet ouvrage le commander à André Poggio 12 rue des Epinettes 04000 Digne-les Bains (25€ + 5  de port)

 

Berbiguier de Caderousse

 

Alain Bravay, professeur de galoubet-tambourin au conservatoire d’Orange publie le recueil « Solos et duos de Berbiguier pour le galoubet-tambourin ». Antoine Berbiguier (1782-1838) était considéré à son époque comme « le roi » des joueurs de galoubet. (15€)  Commander sur le site www. alain.bravay.fr ou par téléphone : 06 01 80 85 36.

 

Armana Nissart 2018

 

Publié par la Fédération des Associations du Comté de Nice. Chacune des associations y est présentée. L’almanach est en français hormis l’éditorial et le chant en l’honneur du rattachement de Tende et de La Brigue à la France. Les recettes de cuisine sont bilingues.

Gratuit – F.A.C.N. 2ter rue Pierre Blancon 06300 NICE

 

Plantevin chante Moustaki en Provençal

 

Seizième disque de Jean-Bernard Plantevin. Les adaptations des textes sont excellentes et écrites dans le plus grand respect des originaux. On peut le commander à l’Association Croupatas – Mairie – 84110 Crestet – 17€ envoi compris.

Cet article a été publié par

Agenda

< 2018 >
Octobre
LMMJVSD
1234567
891011121314
151617181920
  • 15:00 -18:00
    20-10-2018

    Cent-cinquantenaire du discours « Ço que voulèn »

21
22232425262728
293031    
© Le Felibrige Tous Droits réservés | Réalisation Dream Media® 2016 - Mentions légales et crédits