Santo-Estello de La Roquebrou

Santo-Estello de La Roquebrou

Nichée dans la vallée de la Cère verdoyante et fleurie, à une vingtaine de kilomètres à l’ouest d’Aurillac, dominée par un château dont les fondations remontent à l’an 1000, La Roquebrou recevait du 22 au 26 mai le congrès-festival du Félibrige dit « la Santo-Estello ».
Quelques 300 félibres venus de tous les pays d’oc se sont rassemblés dans cette petite cité de caractère au cœur de l’Auvergne. Au delà de cinq importantes réunions de travail : Consistoire du Félibrige, Bureau Général, Conseil Général, assemblée des Cabiscols, séance pléniaire de la session de réflexion « d’idèio pèr l’Idèio »,

de très nombreuses manifestations s’adressaient également à la population locale telles :

– une table ronde mettant en évidence l’histoire de la Roquebrou, la géologie et des zones classées Natura 2000 ou encore le volcanisme
– Une évocation des 120 ans de « Lo Cobreto », revue du Felibrige d’Auvergne, brillament illustrée de chants et d’airs de cabrette
– Une représentation théâtrale en langue d’oc donnée par le « Teatre del Trastet » de Cahors

– Un grand spectacle de danses traditionnelles représentant les six régions du Félibrige et un magnifique défilé dans les rues jusqu’à l’esplanade du château
– Un spectacle exceptionnel autour de la musique et des chants traditionnels d’Auvergne.

Lors de ce congrès, le Capoulié (président national) Jacques Mouttet, à plusieurs reprises, a fait part du souci des félibres, des inquiétudes du Félibrige, face aux menaces qui pèsent de plus en plus sur la transmission et l’avenir de la langue d’oc, sur les particularités régionales.
Le Capoulié a déclaré, entre autres : « Les gens nous le savons, pour une grande majorité, aiment l’Histoire du pays où ils résident, ils aiment leur terroir et ont de la considération pour la langue qu’on y parle ou qu’on y parlait autrefois en toute circonstance …
… Alors peuple vaillant, félibres ardents, faites face. Ayez la foi vivante toujours plus forte dans notre Cause félibréenne. Nous ne sommes pas encore vaincus ni à rougir de notre Histoire, de notre nature, de notre langue …
… Nous ne demandons pas plus que notre dû, un peu de considération et de respect …
… Pour enrayer la laideur et le mépris, nous devons nous vêtir de notre langue et de notre idéal avec la ferme volonté de voir un jour apparaître plus de sympathie et de considération, de voir restituer l’honneur et les droits qu’on nous doit. »
Le lundi, au cours du « Banquet solennel de la Coupe » ont été donnés les noms de deux nouveaux Majoraux élus l’avant-veille : Gabriel Brun d’Aigues-mortes (Gard), responsable (Sendi) du Félibrige pour la Région Languedoc-Roussillon, et Jean-Bernard Plantevin de Mazan (Vaucluse), poète, compositeur et chanteur provençal bien connu.
Lors de la réunion du Conseil général du Félibrige, une déclaration officielle a été adoptée à l’unanimité, elle encourage les Félibres à manifester le 24 octobre prochain pour réclamer des droits et des moyens assurant la sauvegarde des langues régionales.
En ce sens, un courrier a également été adressé à tous les sénateurs pour leur demander d’agir afin que la France ratifie enfin la Charte européenne en faveur des langues régionales et un autre courrier a été expédié à Madame la Ministre de l’Education nationale pour lui exprimer les soucis des félibres quant à ce qui apparaît comme une quasi suppression de l’enseignement des langues régionales dans les collèges.
Le Félibrige poursuit l’actualisation du dictionnaire langue d’oc-français établi par Frédéric Mistral « lou Tresor dóu Félibrige », prochainement le début de cette mise à jour sera mis en ligne et consultable sur internet.
Les Félibres ont aussi entamé un vaste mouvement de réflexion intitulé « des idées pour l’Idée » destiné à mieux faire connaître le Félibrige dans le grand public et auprès des décideurs ; à mieux faire connaître les idées de Frédéric Mistral qui répondent très souvent aux aspirations des hommes d’aujourd’hui.
Par ailleurs il a été décidé qu’un certain nombre de félibres se rendront en Lorraine, dans la région de Dieuze, à l’automne prochain, pour rendre un hommage officiel aux soldats du XVème corps qui avaient été calomniés lors des premiers combats de la guerre de 14-18.
Enfin le mardi 26 mai les félibres ont visité le Pays cantalais, ont découvert en particulier l’élevage des vaches de race Salers et la fabrication des fromages « Cantal » et « Salers ».
Cette très belle Santo-Estello s’est achevée par les allocutions d’au-revoir à la salle des fêtes de La Roquebrou où était servi un vin d’honneur, occasion de remercier chaleureusement Monsieur Gui Blandino, Maire de la Roquebrou, pour l’accueil et les moyens mis en œuvre pour réussir le congrès.

Cet article a été publié par

Agenda

< 2022 >
Octobre
LMMJVSD
     1
  • Librejado

    10:00 -18:00
    01-10-2022

    Librejado Trets

    Escrivan prouvençau

2
  • ÓUMAGE AU MAJOURAU JAN FAY

    09:00 -17:00
    02-10-2022

    Dimanche 2 d’octobre 2022 la Maintenance d’Auvergne du Félibrige organise une journée culturelle et festive en hommage au Majoral Jean FAY (1914-2012) dans son village de MENET, Cantal.

3456789
1011121314
  • Filadelfe de Gerde

    15:00 -12:00
    14-10-2022-16-10-2022

    Hommage à Filadelfe de Gerde

    Bagnères de Bigorre

15
  • Filadelfe de Gerde

    15:00 -12:00
    15-10-2022-16-10-2022

    Hommage à Filadelfe de Gerde

    Bagnères de Bigorre

16
  • Filadelfe de Gerde

    15:00 -12:00
    16-10-2022-16-10-2022

    Hommage à Filadelfe de Gerde

    Bagnères de Bigorre

17181920212223
24252627282930
31      
© Le Felibrige Tous Droits réservés | Réalisation Dream Media® 2016 - Mentions légales et crédits