Le 28 janvier à l’Assemblée nationale

Le 28 janvier à l’Assemblée nationale

Après un débat à l’Assemblée nationale le 22 janvier dernier que l’on peut qualifier d’historique, la proposition de loi constitutionnelle visant à ratifier la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires a été adoptée en première lecture le 28 janvier 2014 à une large majorité (pour : 361, contre : 149, 
abstention : 19).
Le Félibrige remercie les 361 députés qui en votant pour, ont manifesté la volonté d’une irréversible évolution de la sauvegarde des langues régionales de France.
Le Félibrige se réjouit de cette avancée notoire, qui devra se concrétiser lors de la réunion du Congrès à Versailles. A cette occasion il souhaite qu’au-delà des attitudes rituellement politiciennes, un salutaire et nécessaire consensus permette très largement la modification constitutionnelle.
Au cours des débats et des explications de vote le Félibrige fut particulièrement touché de l’hommage rendu à plusieurs reprises à Frédéric Mistral, autant de la part de Madame la Ministre de la Culture et de la Communication que de plusieurs députés. Cette considération démontre que le fondateur du Félibrige est l’indéniable référence au combat pour les langues régionales, une juste louange de la nation aux jours des célébrations du centenaire de sa mort.

Cet article a été publié par

Agenda

< 2022 >
Août
LMMJVSD
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    
© Le Felibrige Tous Droits réservés | Réalisation Dream Media® 2016 - Mentions légales et crédits