la Revisto : N° 274

Lou Felibrige – la Revisto : N° 274 – janvier-février 2013

Vous pouvez commander la revue du Félibrige : « Lou Felibrige » à : Felibrige – Parc Jourdan – 8 bis Av. J. Ferry – 13100 Aix en Provence – Prix : 4 euros ; Abonnez vous pour : 1 an – 6 numéros : 22, 50 euros. Établissez un chèque à l’ordre de : -Felibrige. Pour vous abonner, il n’est pas nécessaire d’être membre du Félibrige. -Courriel : contact@felibrige.org – Visitez notre site : www.felibrige.org

Résumé des articles dont nous rappelons qu’ils sont entièrement écrits en langue d’Oc.

Editioral : Vœux de M. Jacques Mouttet, Capoulié du Félibrige : « ……malgré ses cent cinquante neuf ans, le Félibrige, vaillamment, continue de défendre et de diffuser notre langue et notre culture ; les félibres se rassemblent dans l’amitié, la joie et l’enthousiasme autour de nos valeurs, de la langue et des usages. » Le Capoulié rappelle que « pour poursuivre notre noble tâche, le Félibrige a besoin d’adhésions, d’écoute des hommes que nous élisons et qui tiennent entre leurs mains les décisions et le destin de nos régions, de notre pays tout entier. Tout seuls nous ne pouvons pas atteindre notre but, il est donc plus que nécessaire d’associer à l’idée le plus grand nombre pour faire entendre notre message vers le monde… »

La poésie : Discours de J-B Plantevin, nouveau maître en Gai-savoir lors de la remise de sa cigale d’argent en Avignon, le 29 septembre dernier, il a dit entre autres : « … la poésie est l’émanation de la beauté d’une langue, une façon de dire et de s’exprimer. C’est une façon de combiner les mots pour en faire fonctionner la langue, de faire retentir tous les échos des phonèmes de la langue qui sont nés naturellement du terroir et de l’art de vivre de nos anciens. La langue issue d’un territoire est une nécessité vitale pour vivre en harmonie sur ce territoire. Employer la langue du terroir est à coup sûr la façon la meilleure pour vivre en osmose avec le pays. Mais, la poésie ne peut être comprise que par les gens qui comprennent les subtilités de cette langue. Donc, aujourd’hui, combien de personnes comprennent bien les finesses de notre langue ? Et nous pouvons même nous demander simplement, combien de personnes comprennent notre langue ? « That is the question ! » …

L’écriture romane en Auvergne : Une conférence de J. Roux, présentée par le majoral Lafon. Jean Roux, connu pour : « L’Auvergnat de poche », ses recueils « Chapeiradas », « Ciutats », est un nouvelliste et un romancier d’expression occitane, il a choisi d’écrire dans la langue de sa contrée, son Auvergne. C’est ainsi qu’il aime s’exprimer.

Les Serments de Strasbourg, un texte occitan ? : dans cet article, Han Stroh membre associé du Félibrige écrit entre autres : « Pour les Français d’aujourd’hui, il va de soi que les Serments de Strasbourg sont le premier et le plus vieux texte français, en quelque sorte la naissance de la langue française. Or, Nithard, le chroniqueur à qui nous devons la transmission du texte, emploie le terme de « lingua roman ». C’est aussi le terme dont les Occitans au Moyen Age se sont servis pour désigner leur langue. Pourquoi l’occitan a-t-il été exclu de l’interprétation des Serments de Strasbourg ? » (article en français)

René Seyssaud, (1867-1952) : la majorale Berengier présente ce peintre à l’occasion de l’exposition organisée par la fondation « Regards de Provence ». Peintre des grands espaces, de la mer, fauviste et aussi impressionniste, il a connu Mistral, Aubanel, Grivolas. il a aussi écrit des poèmes en provençal, deux d’entre eux sont donnés dans cette revue.

Ne pereant fragmenta : Paul Amagier, membre associé du Félibrige, nous présente Jean Charles-Brun (1870-1946) Majoral du Félibrige, fondateur en 1900 du mouvement Fédération Régionaliste Française et qui consacra toute son énergie au service de cette cause. Son programme pour une véritable décentralisation économique, politique, culturelle est donné dans cet article.

AGENDA :

Du 20 octobre au 15 décembre 2012, le Capoulié du Félibrige a honoré de sa présence 11 manifestations, et un certain nombre de Majoraux ont représenté le Félibrige lors de nombreux évènements.

ACTUALITES

À Strasbourg : À la demande de Madame Catherine Grèze, euro-députée du Sud-Ouest, le 22 novembre, l’intergroupe langues minoritaires du Parlement européen était consacré, pour la première fois à la langue d’oc. Cela permit de mettre en lumière les enjeux de la langue et de rappeler le traitement dont font les frais les langues régionales en France.
-Le Majoral Bernard Giély a rappelé aux participants que le Félibrige était : « la première association de défense d’une langue régionale en Europe, pour ne pas dire du monde entier… ».

Réunion du CALR de l’Académie d’Aix-Marseille : Le 29 novembre 2012 le Conseil Académique des Langues Régionales se réunissait au Rectorat d’Aix-en-Provence sous la direction du nouveau Recteur d’Académie Monsieur Bernard Dubreuil. Le Félibrige convié était représenté par la Majorale Occelli-Sadaillan.
-Après la présentation de l’enseignement de la langue d’oc dans l’académie d’Aix-Marseille, les résultats des évaluations, le Conseiller Régional Hervé Guerrera fit part de la création par le Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur, de deux moyens dans les programmes régionaux d’aide aux projets pédagogiques en rapport véritable avec la langue et la culture régionale.

En l’honneur du R.P. Xavier de Fourvière : Les Amis du père X. de Fourvières ont organisé le 27 octobre 2012 un bel hommage au père blanc, à l’occasion du centième anniversaire de sa mort : riche exposition de livres et documents, colloque avec communications de : R.P. Ardura, professeur Régis Bertrand, MM. Quentin Sicard, Alain Costantini et Majoral J-Marc Courbet.

Le PEN-club d’Oc en pleine forme : il a tenu son A.G. les 17 et 18 novembre 2012 à Valence (26), enrichi d’un colloque sur le thème « Créer et diffuser en langue d’o », animé par de nombreuses personnalités. Le rapport d’activité a marqué clairement que le PEN d’oc tenait fort bien sa place parmi les autres PEN club du monde dans les réunions internationales, et les participants se montrèrent heureux du succès du Manifeste affirmant l’unité de la langue d’o dans sa diversité, Manifeste signé par plus de deux mille personnes, parmi eux de très nombreux responsables d’associations, des créateurs en langue d’oc, des professeurs d’université, des élus, des acteurs culturels, des musiciens, etc.

La Coupo Santo pour le grand public : Michèle Torr a entonné le chant de la Coupo, qui se trouve dans son nouveau CD, au cours de l’émission « les années bonheur » de Patric Sébastien, du 27 octobre 2012.

Septème (13) : du 22 janvier au 3 février 2013, quinzaine autour de Paul Ricard, Charles Camproux, Max Rouquette avec exposition, causerie, dictée en oc et loto, organisé par la Mairie de Septème, les amis de Mesclun, l’IEO 13, le Centre culturel Louis Aragon et le Cercle catalan de Marseille.

Échos des maintenances

Aquitaine : A. G. le 23 mars 2013, dans la salle des Charbonniers à Castillonnès, à partir de 15h.

Concours littéraire du Bornat du Périgord pour 2013 : Poésie (100 vers au plus) ; Prose : conte, nouvelle ou récit, essai ou roman ; Théâtre : pièce en un acte ; Traduction en oc d’œuvres en français ou en langue étrangère ; Chanson : texte et musique ; Etude historique : monographie sur une commune ou un terroir.
-Tout doit être rédigé en langue d’oc. Envoyer avant le 31 mai 2013 à : Le Bornat du Périgord / Concours littéraire 2013 – 13 chemin Kleber – 24000 Périgueux. palmarès lors de la félibrée de Bergerac le 6 juillet 2013.

l’Amassada : la réunion s’est déroulée le 29 novembre 2012, présidée par David Grosclaude, conseiller régional chargé de la culture et de la langue occitane en Aquitaine, qui fit le bilan de la politique linguistique régionale, l’inventaire de tout ce qui avait été mis en place et réalisé pendant l’année.

Auvergne :

Un homme d’ici : Jean Malvezin (1835-1900) botaniste distingué fit de nombreuses recherches et découvertes, auteur d’un herbier de plus de six milles espèces, grand innovateur dans le monde agricole en introduisant les engrais, il acheva sa carrière par l’études de compoix terrier, d’origine occitane ; par Michel Bonnet, syndic de la maintenance d’Auvergne.

Conférence : 20 février 2013, à 20h30, à Clermont-Ferrand, au Café lecture Les Augustes, rue Sous les Augustins, par Noël Lafon, Majoral du Félibrige, « le poète auvergnat Pierre Biron (Norib) redécouvert » .

La vie de la maintenance : enseignement, réunion du bureau, émission de radio sur « Jordanne FM ».

Gascogne – Haut Languedoc :

Assemblée Générale : elle a eu lieu le 8 décembre 2013, présidée par son syndic le Majoral Marc Lagaly, qui « rappela, les efforts de chacun pour développer les effectifs et trouver notre place en Midi-Pyrénées, …. l’avant projet de la loi de décentralisation où on parle bien des langues régionales, mais juste pour dire que les régions peuvent… si elles veulent… faire quelque chose… ». Ensuite compte-rendu par la Majorale Baylac de la rencontre entre Martin Malvy, Président de Région de la Coordination occitane et du bon accueil du Félibrige dans ce groupe de travail. Les vice-syndics présentèrent leur bilan d’activités et les projets pour 2013-2014. L’A.G. s’est achevée par la désignation d’un trésorier en la personne de J-Y Fourrier.

Comédie en Val d’Aran : « Era vida te da suspreses, suspreses te da era vida » écrite et dirrigée par Manuel Ané, écrivain et linguiste du Val d’Aran, du 6 au 9 décembre 2012.
Une comédie fraîche, divertissante, actuelle, aux personnages excentriques, qui se trouvent en scène sans qu’il y ait entre eux le moindre lien. Les thèmes d’actualité sont traités avec humour.

Languedoc-Roussillon :

Cercle de langue d’oc : cette Ecole du canton d’Aigues-mortes a présenté le 9 novembre 2012 dans le cadre du 2è festival du Film en langue d’oc, cinq films et une bande annonce des activités de l’école félibréenne du Cercle de langue d’oc d’Henri Vigne ; films de Ph. Reig. Puis la foire d’Aigues-Mortes, d’H. Vigne.

Histoires taurines : Le 14 novembre 2012, conférence de Lise Carretero, spécialiste de tauromachie carmargaise, en présence d’un public nombreux et passionné, suivie d’une intervention de M. J. Mathieu et de G. Brun, président du Cercle d’Aigues-Mortes, sur l’histoire de la bouvine et des chevaux de Camargue, de quelques gardians et de F. Granon « roi » des manadiers d’Aigues-Mortes.

Honneur au théâtre catalan : le 23 novembre 2012, à Sorède (66), présentation officielle du recueil « 40 anys de teatre popular a Catalunya nord » de Jacques Llong écrivain catalan. Ceci en présence de Mme Falquès des éditions Trabucaire, de nombreux élus et de plus de deux cents personnes. La compagnie de théâtre de Sorède dirigée par Gilbert Llong, joua 8 extraits de ces différentes pièces, pour le plaisir d’un public tout acquis.

Limousin :

Les santons de la ville de Vicq-sur-Breuilh : ils sont présentées à chaque Noël. C’est un patrimoine exceptionnel composé d’une collection d’anciennes statues en bois sculpté. L’inventaire de l’église daté du 12 avril 1791 fait mention de bergers, d’un Enfant-Jésus, et seize personnages réalisés vers 1750, de tailles variées allant de 48 cm à 108 cm ; par le Majoral P. Valière.

Provence :

Les 150 ans de la naissance du Capoulié Pierre Devoluy : après la conférence de l’ex-Capoulié Pierre Fabre du 13 octobre à Hyères, une journée fut consacrée à Pierre Devoluy à Antibes, le 10 novembre, à l’occasion des 150 ans de sa naissance. Près de 150 personnes, en présence du Capoulié Jacques Mouttet, la Reine Angélique, de nombreux Majoraux et J-L Gag Grand Lauréat des jeux floraux septénaires 2011, ils ont écouté Pierre Fabre présenter P. Devoluy « Un Polytechnicien au service d’Antibes et du Félibrige ». Dans sa conférence, P. Fabre parla de l’enfance de Paul Gros-long, son entrée à Polytechnique, son premier poème signé Pierre Devoluy, son « Histoire Nationale de la Provence et du Midi des Gaules », ses rencontres avec P. Verlaine, P. Valéry, P. Arène, Guy de Maupassant, et bien sûr Frédéric Mistral. P. Fabre evoqua le capouliérat de Devoluy (1901-1909), et finalement ses dernières années à Nice, où il était adjoint du Maire Jean Médecin.
-L’ancien Capoulié Fabre termina avec un texte inédit de Devoluy sur Antibes, le public l’applaudit avec enthousiasme pour sa causerie.

Conférences de la Magdeleine : le 23 octobre à St-Maximin-la-sainte-Baume, le Majoral Revest a parlé du chêne-liège, « …arbre des forêts essentiellement méditerranéennes, l’écorce sert à faire des bouchons surtout pour les vins de grands crus, le champagne, mais aussi de gros bouchons pour les dames-jeannes, les bocaux, et aussi des sacs, des souliers fins et des vêtements ! » ; par le Majoral R. Raybaud.

Le boutis : art ancien de matelassage, venu d’Asie en passant par la Sicile, avant d’être magnifié à Marseille au XVIIème ; par la cigale du Dauphiné.

Décès : Jean Collette, Félibre, grand ami du Flourège, et son fils, décédés dans un accident de voiture le 16 novembre.

La grenade entr’ouverte : Grenade, en Andalousie, est célèbre pour son Alhambra. Un des symboles de cette ville, une grenade entr’ouverte, figure sur le blason de la ville et qu’on retrouve au fronton de bâtiments publics. Théodore Aubanel savait-il cela ?

Félibrige

Réunion des syndics : elle s’est déroulée à Olemps, le 3 novembre 2012. Le Capoulié Jacques Mouttet « se dit heureux de retrouver les syndics et leurs secrétaires, pour faire le point des affaires au niveau des régions, … » il rappelle « …que la force du Félibrige se trouve dans ses maintenances et dans ses écoles… que le rôle des syndics est majeur, pour mener l’action, prendre des initiatives, suivre le travail des écoles …». Ont été évoqués pour 2013 la mise en pratique de ce qui s’était dit à la réunion des bureaux des maintenances de Saint-Yrieix, les dates et lieux des A.G. des maintenances, la Sainte-Estelle, le bilan de l’Estivada de Rodez 2012, et l’édition 2013, des projets pour rassembler les jeunes.

Réunion du Consistoire : à Béziers, le 17 novembre, les Majoraux du Félibrige furent reçus par leur confrère Henri Barthes au siège de la Société Archéologique, dont il est le président.
-Sous la présidence du Capoulié Jacques Mouttet, les majoraux, ont traité de questions d’actualité relatives à l’action du Félibrige. Le Capoulié proposa une rélexion sur le rôle et les missions des Majoraux et évoqua le projet d’édition du n° 3 de la collection de la revue Culturo Nostro consacré au Majoral Monestier, la manifestation Mistral 13 les 26-27 juillet 2013 à Aix, la Librejado …

LIBRAIRIE

Agenda La Pignato 2013 : à la vente au prix de 13 € envoi compris : Escolo de la Targo – 69 Cours Lafayette – 83000 Toulon

« Lou calendié » : l’Escolo dei Sambro fait paraître son calendrier avec recettes de cuisine et articles sur le pays des Maures. 13 € envoi compris : Escolo dei Sambro – 370 Av. Mal Leclerc – 83390 Cuers

« Naissença de miejanuech » : de Guy Mathieu, un recueil de noëls sur des thèmes d’aujourd’hui, souvent empreints d’images poétiques fortes, pleines d’émotion. 12 € – 171 p. – Ed. L’Aucèu libre – 18 rue des archives – 75004 Paris.

« Hèitinas dera ribèra » de Paulette Baylac-Serret, recueil de nouvelles récompensé aux Grands Jeux Floraux du Félibrige 2011 – 70 p. + CD avec les textes lus – 20 € – Ed. Nosauts de Bigòrra.

« Armana Prouvençau 2013 » Ed. Maintenance de Provence – 15 € envoi compris – Commander à : Alain Guiony, 53 Av. Mirabeau – 13530 Trets – 04 42 61 43 48 ou : Brigitte Dempton, Aptmt 53 – 5 allées de Provence – 04100 Manosque – 06 62 25 46 73

« Dictionnaire cévenol-français des verbes » par Yves Gourgaud. C’est le premier dictionnaire complet consacré au cévenol, en particulier aux verbes. Y. Gourgaud, s’est fondé sur une vingtaine d’ouvrages qu’il a épluchés minutieusement.
-410 p. en 21 x 29, 7 cm. – 40 €. Envoi compris. Payer et commander à l’auteur : 56 av. du 8 Mai – 30520 Saint Martin de Valgalgues.

« Enri IV lou « Béarnois » : une étude de J. Lafitte, fondée sur trois textes anciens de 1598, 1645 et d’un historien du XVIIème. Contact : lafitte.yan@orange.fr

« Vocabulaire comparé du cévenol de Lasalle et des cantons voisins ». Le pasteur Pierre Fesquet (1827-1900) connaissait parfaitement la langue de Lasalle, à côté de Colognac. Etude publiée dans la Revue des Langues Romanes en 1885, reprise et complétée par Y. Gourgaud avec les formes du cévenol d’Alès. Y. Gourgaud rappelle la richesse de la littérature dans ce pays du Gard, y est ajouté une étude sur les limites des sous-dialectes cévenols. Est ajoutée la traduction par Fesquet de la « Parabolo de l’enfant proudigue » et de quatre fables de La Fontaine.
-Prix 5 €. Commander et payer à l’auteur – 56 Av. du 8 Mai – 30520 Saint-Martin-de-Valgalgues.

« 365 Istorietas nòstras » par Serge Gairal – Saynettes de deux à quinze lignes, pour tout public. L’auteur explique pourquoi et comment une historiette peut servir de support dans l’apprentissage d’une langue.
-15 €. Payer et commander à : Lo Grelh Roergàs – J-Yves Fourrier – La Rivière du Piboul – 12120 Ste-Juliette-sur-Viaur. – 05 65 69 52 02

« L’an rimat – poèmas d’actualitat de l’an 2011 » de Guy Mathieu – Tout est une bonne occasion pour faire rimer quelques phrases sur des sujets de l’actualité. Des vers souvent moqueurs, mais qui font aussi réfléchir sur des choses qui peuvent paraître sans importance. 55 p. en 14 x 21 cm – Ed. de la rispa – gui.mathieu-oc@wanadoo.fr

« La prouvençalo » par Alain Brunaud, recueil de poèmes bilingue sur le thème de la Provence – 40 p. en 14 x 21 cm. – 7 € envoi compris, à l’ordre de l’auteur – 691 Rte des lentisques – 83400 Hyères

« Contes et légendes des régions de France – Provence » par R. D. Nolane et différents dessinateurs et coloristes – Livre de légendes original sous forme d’album de Bande Dessinée. Légendes revisitées, quelquefois déchristianisées, une autre façon de voir, à découvrir … – Ed. Soleil – 48 p. en 23 x 32 cm. – 14 € – en librairie.

« Istòri d’un couscrit de 1913 » par Jean-Bernard Bouery – La guerre de 14-18, ses combats terribles, l’enfer des tranchées, Verdun, la guerre en Serbie, l’auteur raconte les souvenirs de son père, une façon de lui rendre hommage. Ed. Prouvènço d’aro – -280 p. en 14 x 21 cm. 20 € envoi compris – payer et commander à : Ed. Prouvènço d’aro – 18 rue de Beyrouth – 13009 Marseille.

« Raconte mai o mens fantastic … o fantasious » de Serge Bec – Une douzaine de contes fantastiques ou fantaisites sortis de l’imagination, quelquefois débridée, de l’auteur. Ed. Prouvènço d’aro – bilingue – 210 p. en 14 x 21 cm. – 15 € port inclus – payer et commander à Prouvènço d’aro – 18 rue de Beyrouth – 13009 Marseille.

« 40 anys de teatre popular a Catalunya nord » par Jacques Llong, considéré aujourd’hui comme un important auteur catalan – Onze pièces de théâtre en 40 ans, d’inspiration populaire, drôles ou plus ou moins dramatiques, elles mènent à la réflexion, aux questions sur la société, aux relations entre les gens, à la tolérance. 340 p. en 14 x 22 cm, + 18 p. de photos – 25 € – Ed. Trabucaire – 2 rue Jouy d’Arnaud – 66140 – Canet en Roussillon – edition.trabucaire@orange.fr

« La Santo Biblo » par Jean Larzac-Rouquette – Traduction intégrale de l’ancien testament ; l’auteur poète a su rendre la beauté, les couleurs, les sentiments, la force et l’amour. Cette traduction fait honneur à notre langue.
-Editions Letras d’òc – 1 200 p. en 15 x 21 cm. – en souscription : 35 € – parution en février 2013 à 40 € + port. Payer et commander à letras d’Òc – 5 rue Pons Capdenier – 31500 Toulouse – letras.doc@wanadoo.fr

« Musico de bal de 1800 à 1950 » : rassemblées et transcrites pour le galoubet-tambourin par Alain Bravay – 30 partitions de musiques à danser, inédites, du répertoire du bal populaire. 56 p. en 21 x 29 cm. – 20 € port compris – Commander à : A. Bravay – Ch. du Grès – 84830 Sérignan-du-Comtat – www.alain-bravay.fr

C.D.

« La Cansò » : écrite à chaud pendant les batailles de la croisade contre les albigeois, « la chanson de la croisade », traduction du texte fondateur d’une « conscience occitane », due à Anne Brenon, spécialiste des cathares. Ed. groupe Oc – 33,90 € port inclus – -Payer et Commander à l’éditeur – 21 Bd Gal De Gaulle – 11120 Argeliers – en cadeau, une compilation de six chansons du groupe Oc.

« Les plus beaux chants traditionnels » par le groupe Oc et les Tres vents – trésor de la tradition et de l’enfance, les éternelles chansons du Midi de la France, pour les enfants et … les autres !.
-Ed. Christian Salès – 19 titres, 43 min. + un livret de 32 p. en 25 x 25 cm. – 19 € – Payer et commander à groupe Oc – 21 Bd Gal De Gaulle – 11120 Argeliers – 04 68 46 21 29 – info@ocmusic.org

Librejado

Le Félibrige organise la deuxième édition de Librejado, le dimanche 3 mars 2013, au Centre de la culture provençale Daniel Audry, 45 Bd Barra à Château-Gombert (Marseille). Il s’agit de rassembler, comme l’an passé, tous ceux qui écrivent en lengo nostro, entre les Alpes et le Vidourle. Ouverture de 10 à 12h 30 et de 14 à 17h.

Santo-Estello 2013

La Sainte-Estelle 2013 se tiendra à Saint-Rémy-de-Provence du 17 au 21 mai.

Cet article a été publié par

Agenda

< 2020 >
Avril
LMMJVSD
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
© Le Felibrige Tous Droits réservés | Réalisation Dream Media® 2016 - Mentions légales et crédits