la Revisto : N° 266

Lou Felibrige – la Revisto : N° 266 – septembre – octobre 2011

Vous pouvez commander la revue du Félibrige : « Lou Felibrige » à : Felibrige – Parc Jourdan – 8 bis Av. J. Ferry – 13100 Aix en Provence – Prix : 4 euros ; Abonnez vous pour : 1 an – 6 numéros : 22,50 euros. Établissez un chèque à l’ordre de : Felibrige. Pour vous abonner, il n’est pas nécessaire d’être membre du Félibrige. Courriel : contact@felibrige.org
– Visitez notre site : www.felibrige.org

Résumé des articles dont nous rappelons qu’ils sont entièrement écrits en langue d’Oc.

Editorial : Est donné ici le discours de M. Jacques Mouttet, Capoulié du Félibrige, prononcé devant la statue de Mirèio aux Stes-Maries de la mer, le dimanche 12 juin lors du congrès de la Santo-Estello, devant des milliers de personnes.
-Ici aux Saintes, autour de la statue de Mireille, symbole fort de notre renaissance, ici où l’achèvement d’une épopée entrainait le début d’un mouvement, l’instant a encore plus de signification. Mireille étant le symbole de ce que nous sommes et de ce que nous voulons.

La Sainte-Estelle des Saintes : le destin a fait que ce congrès se déroule aux Saintes, 115 ans après celui de 1896. Le Félibrige a été accueilli par le Maire Roland Chassain qui ensuite en a suivi toutes les manifestations. Celle-ci a débuté le Vendredi 10 juin par l’inauguration d’une exposition présentée par la Nacioun gardiano et son capitaine Guy Chaptal. Le soir réunion du Bureau général du Félibrige puis table ronde sur la gestion et les problèmes de l’eau en Camargue.
-Le lendemain, samedi 11, réunion du Consistoire, puis accueil officiel par le Maire, discours des différentes personnalités, échange de cadeaux, suivis d’un vin d’honneur et d’une abrivado. L’après-midi réunion du jury pour les grands jeux floraux septennaires, séance publique du Conseil de l’Ecrit Mistralien puis séance académique avec intervention de membres associés du félibrige de Roumanie, des Etats-Unis puis éloge de majoraux disparus par leurs successeurs. Le soir, devant plus de 400 personnes, proclamation des résultats des Jeux floraux septennaires avec nomination du grand laureat J-Luc Gag et d’Angélique Marçais, nouvelle reine du Félibrige.
-Dimanche 12 juin : hommage à Folco de Baroncelli en présence des représentants de la nation Gitane et de la nation Sioux. Ensuite messe en provençal puis défilé des groupes d’arts et traditions populaires des différentes maintenances, hommage à Mireille puis abrivado, roussataio e vin d’honneur offert par la municipalité. L’après-midi, course de taureaux aux arènes et le soir « cour d’amour », c’est à dire spectacle donné par les différents groupes d’arts et traditions populaires.
-Lundi 13 juin, le matin se déroulait la réunion du Conseil général du Félibrige où, entre autres, était votée à une très large majorité la nouvelle organisation des maintenances du Félibrige. Ensuite Banquet solennel de la Coupo Santo au cours de laquelle le Capoulié Jacques Mouttet déclara, entre autres, dans son discours : « Notre vocation est de rassembler tous les hommes de bonne volonté, de leur montrer la voie de l’effort nécessaire pour mieux faire fleurir nos terres, rendre le pays plus beau et ses hommes plus fiers. Notre vocation est aussi de permettre aux enfants de la terre d’oc de garder leur langue, de se sentir chez eux et de se dire fièrement gens d’Auvergne, de Gascogne ou de Camargue dans le partage de notre culture avec tous ceux que s’y intéressent et qui prennent conscience de sa valeur. Ainsi se définit l’œuvre pieuse de notre Félibrige qui lie harmonieusement toutes les contrées d’oc dans une belle gerbe d’amitié » ; en soirée grand spectacle de Jean-Bernard Plantevin et ses musiciens devant une salle archi-comble.
-Le lendemain 14 juin, découverte du pays camarguais avec visite de la manade du Ménage, d’Aigues-Mortes et, réception finale au château d’Avignon propriété du Conseil général des Bouches-du-Rhône par M. Guinde conseiller général chargé de la culture et de la langue régionale.

Entre voisins: La Majorale P. Berengier rappelle que dès 1897 des liens s’étaient établis entre Georges Williame, écrivain d’expression wallone et Arsène Vermenouze poète et Majoral du Félibrige d’Auvergne.

Limoges – du musée de l’évêché au musée des Beaux-arts : Le Majoral Michel Tintou nous donne l’historique de ce palais episcopal bâti à la fin du 18è s. Devenu musée municipal au début du 20è s. Il a été restructuré en 2006 et présente maintenant toutes sortes de curiosités : egyptologie, peintures de grands peintres de la fin du 19è, histoire de Limoges, trésors des émaux limousins … un musée à visiter …

Centenaire de la mort de Paul Marieton : le Majoral Paul Raynal nous donne une petite biographie de Paul Marieton, ami de Mistral, fondateur de l’Escolo de la sedo à Lyon, fondateur des « chorégies » d’Orange. Il a été un propagandiste passionné du félibrige.

Centenaire de la mort de François Vidal : A Aix le 25 mai, à Sceaux le 5 juin, le Capoulier Jacques Mouttet a rendu hommage à François Vidal. Celui-ci a été le rénnovateur de l’usage du galoubet-tambourin, mais aussi celui qui a asuré pendant des années l’impression et la publication du dictionnaire de Mistral « lou Tresor dóu Felibrige »

LES NOUVELLES :

Agenda du Capoulié : du 17 juin au milieu août, le Capoulié Jacques Mouttet a participé à une douzaine de manifestations, célébrations, réunions de travail, de Cuers à Belvès, d’Avignon à Argentat.
De très nombreux Majoraux ont participé biens sûr, à une de nombreuses autres manifestations, réunions, célébrations.

ACTUALITÉS

Forum sur les langues de France à Langon : il y a eu débat sur : les bilans et perspectives concernant les différents projets de loi concernant les langues régionales ; les politiques linguistiques menées dans les régions ; la prise en compte des questions linguistiques dans les formations des personnels de la fonction publique. Le Majoral Pontalier, présent pour le Félibrige fit remarquer que pour qu’une loi soit votée en faveur des langues régionales, il fallait être plus nombreux, plus forts et persuasifs.

Estivado : Du 27 au 31 juillet, le Felibrige a été présent à Rodez pour ce 17è festival de la culture et de la langue d’oc. Colloques, ateliers, spectacles se sont succédés tout au long de ces journées. Ce fut un beau succès, le Felibrige a proposé quantité de livres et chaque jour un Majoral a dédicacé ses œuvres à un public très nombreux. Ce fut aussi l’occasion de rencontrer des élus, des responsables régionaux pour notre culture, des amis d’autres associations de défense de la lengo nostro. L’estivado : un beau moment de rencontres, d’échanges, de convivialité.

Prix Louis Vouland :
-La fondation Louis Vouland été décerné le Prix de la vocation provençale à l’école bilingue de Cuers (Var), une cérémonie s’est déroulée à Cuers le 24 juin, une autre à Avignon le 30 juin ; les enfants de l’école ont prouvé en provençal la qualité de l’enseignement qu’ils y reçoivent.

Mireille dans les Landes : Une adaptation au pays landais de l’opéra « Mireille » a été donnée au festival d’art lyrique de Soustons ; ce spectacle particulièrement réussi, très bien mis en scène, a enchanté les spectateurs.

Pont théâtral entre Catalogne et Provence : Le félibre Jaume Llong, catalan d’origine, résidant en Provence, écrit des pièces en catalan pour le groupe de théâtre Ultrera de Sorrède, elles sont jouées avec grand succès dans tout le Roussillon et au-delà. Ces pièces traduites en provençal, jouées par la troupe l’entracte de Lagrde-Paréol, rencontrent un succès équivalent en Provence.

Jean-Luc Myskowski artiste peintre félibre : ce peintre né en 1944, spécialiste du trompe-l’œil a exposé dans toute la France et dans le monde. Désormais en Provence il peint des animaux et s’inspire aussi de la culture provençale.

Nomination : Après le décès de M. Bergasse, la société arquéologique de Béziers a nommé l’historien M. Henri Barthès président de cette Société, M. Henri Barthès a été récemment élu Majoral du Félibrige.

Calendrier :

– Fête mistralienne à Aix et fête provençale à Marignane le 10 septembre (Aix : 09 79 73 34 62 – Marignane : 04 42 31 11 11).
– 181è anniversire de la naissance de Frederic Mistral à Maillane dimanche 11 septembre (04 90 95 74 06).
– 10è anniversaire de l’Escolo di lavando à Montségur s/ Lauzon (26) le 15 octobre
– Rassemblement festif de la Maintenance de Provençe les 22 et 23 octobre à La Londe.
– Réunion des Syndic du Felibrige le samedi 5 novembre.
– Réunion du Consistoire du Felibrige samedi 26 novembre.

LES MAINTENANCES

Aquitaine :
-Félibrée : elle s’est déroulée à Belvès les 2 & 3 juillet en présence du Capoulier Jacques Mouttet ; lors du repas rassemblant un millier de personnes, le responsable du Bornat, M. Bernard Sendrès n’a pas hésité à interpeller les élus sur la nécessité de faire plus et mieux en faveur de notre langue, et en particulier pur son enseignement.
-Renaissance de l’Escòla de Jansemin : à Agen l’Escòla de Jansemin, en sommeil depuis 2008, s’est reconstituée le 8 juin en élisant un nouveau conseil d’administration.
-Activités des groupes et Ecoles : les associations locales du Félibrige ont organisé différentes manifestations ou y ont participé.
-3ème journée du chant populaire occitan : elle s’est déroulée à Montembœuf en Charente limousine au mois de mai dernier. Des groupes félibréens y ont participé à fin de maintenir la connaissance des chants populaires traditionnels du pays ; ceci crée des liens entre gens venus d’horizons différents, permet aux jeunes et aux plus anciens de chanter ensemble ; d’entretenir la bonne humeur et la santé, puisque le chant est bon pour la santé … !

Gascogne – Haut-Languedoc :

Félibrée de Barbazan : l’association « Nati, vati, toti comenges » vous invite le 24 septembre à Barbazan (15 Km. au sud-ouest de St-Gaudens) pour une grande et belle journée autour de notre langue et de notre culture. Renseignements : 06 85 57 05 02.

Centenaire de la naissance du Majoral Sylvain Toulze : Grâce à l’action du Majoral Patric Delmas et de la commune de Gréalou (46), on célèbrera le centenaire du Majoral-abbé Sylvain Toulze. Au cours de la journée il y aura : messe en lengo nostro, inauguration d’une plaque à sa mémoire, spectacle de contes, repas …

Provence :

Justice pour Marius André : le tombeau du poète, Majoral, Marius André a été détruit dns un cimetière parisien. Il a été reconstitué et inauguré à Ste-Cécile (Vaucluse), son village natal, à l’initiative des félibres de l’Escolo Marius André, en présence du Capoulier Jacques Mouttet.

Vendanges provençales : L’Escolo de la Targo de Toulon organise tout au long du mois de septembre le festival des « Vendanges provençales » autour du centenaire de l’explosion du cuirassé « Liberté » ; exposition, théâtre, contes, conférences … renseignements aux : 04 94 08 00 98 ou 04 94 92 74 19

LIBRAIRIE

La Mountelenco : La « Montilienne » c’était Rosa Bordas, née à Monteux, chanteuse populaire de la seconde moitié du 19è s., républicaine de conviction, elle a été en relation avec F. Mistral qui parle d’elle dans ses Mémoires.
-« Rosa Bordas – une voix sous la Commune » par A. Laberinto et J-P. Chabaud – Ed. Etudes comtadines – 125 p. en 15 x 23,5 – 15 € franco – Études Comtadines, 55, Les Meyrennes 2 – 84210 Pernes les Fontaines. 04 90 30 57 26 – www.etudescomtadines.com

Pour les enfants : Après avoir publié le dictionnaire provençal de Camille Moirenc en 2009, J-Michel Jausseran en a extrait un recueil de proverbes qui permet aux enfants de s’initier à notre langue, c’est un outil pédagogique remarquable.
-« Camihe conto si prouvèrbi i drouloun e chatouno » par A. Lambert et J-M. Jausseran – Ed. Equinoxe ( avec l’aide des associations : les amis de Camille Moirenc et lou Prouvençau à l’escolo) – 46 p. en 17, 5 cm. au carré – 15 € – Ed. Equinoxe – la Massane – les joncades basses – 13210 St Rémy de Provence – www.editions-equinoxe.com

Engano en galèro : Erreur en galère, c’est l’histoire d’un homme qui se retrouve par erreur enchainé sur les galères du roi au 17è s., un long combat lui permettra de retrouver la liberté et l’amour …
-« Engano en galèro », par B. Giély – Ed. Prouvènço d’aro – 316 p. en 14 x 21 cm. – 15 €. – Ed.Prouvènço d’aro – 18 rue de Beyrouth – 13009 Marseille.

Grammaire cévenole : 4 livrets : généralités, orthographe et pronociation – Morpho-syntaxe – les suffixes – les dialectes, composent une grammaire du cévenol.
-« Grammaire cévenole » par Y. Gourgaud – Ed. Aigo-vivo – en 15 x 21 cm. – 5 € chacun – payer et commander à : Gourgaud – 56 av. du 8 Mai – 30520 Saint-Martin-de-Valgalgue – ive.gourgaud@orange.fr

Du Rouergue : Le Majoral Zefir Bosc nous propose un ouvrage où il nous donne contes, légendes et poèmes concernant les pélerins qui sillonnaient autrefois le Rouergue pour se rendre à St Jacques de Compostelle.
-« Contes e poëmas de pelegrins », par Z. Bosc – ed. Cercle occitan du Haut Rouergue – 71 p. – 18 €. – payer et commander à : Zefir Bosc – Lo bosc Nalt – 12140 Espeyrac.

Ah ! les femmes : A partir du dictionnaire provençal de Camille Moirenc qu’il a publié en 2009, J-Michel Jausseran avec l’aide d’E. Desiles, a eu l’idée de composer un ouvrage sur la femme en Provence. Elle est vue à travers les proverbes et anciens dictons souvent peu flatteurs, pour contre-balancer la mauvaise impression que pourrait avoir le lecteur, il a ajouté quantité de textes d’auteurs provençaux glorifiant la femme dans tous ses aspects.
-« Il était une fois une Provence & des femmes » par J-M. Jausseran et E. Desiles – Ed. Equinoxe – 150 p. en 17 x 24 cm. – 25 € – Ed. Equinoxe – la Massane – les joncades basses – 13210 St Rémy de Provence – www.editions-equinoxe.com

Le vin et la langue : Un journaliste professionnel, spécialiste du vin, a écrit un guide pratique pour découvrir et connaître les vins de Provence entre Rhône, Durance, mer et Alpes. Fait un remarquable pour ce type d’ouvrage grand public, la première partie explicative, avec les généralités, est écrite en trois langues : français, anglais et … provençal !
-« Tourisme & vignerons en Provence » par Luc Poulain d’Andecy – Ed. SARL tourisme & vignerons – 40 allées des frères Grimm – 34070 Montpellier – 300 p. en 12 x 21 cm. – 17 €. – en librairie ou au : 06 20 29 86 95

Un saint damné : A la façon des récits de la Légende dorée, Eugène Leroy avait écrit, de façon parodique, la biographie d’un saint imaginaire faisant des miracles très contestables … ! Ce récit marqué par l’époque de la séparation de l’église et de l’état a été remarquablement traduit en langue d’oc par le Majoral J-Claude Dugros.
-« la Damnacion de Sent Guinefòrt » par E. Leroy, traduit en oc par J-C. Dugros – Ed. Novelum-ideco – 80 p. en 14, 5 x 20, 5 cm. – 13 €

Cheminer vers la lumière : cheminer et découvrir un pays et à travers lui le monde et son évolution. Se souvenir tout au long des saisons des beaux et bons moments qu’offrait la nature quand on la respectait beaucoup mieux que de nos jours.
-« Una lutz sul camin » par G. Combes – Ed. Grelh Roergàs – bilingue et illustré – 186 p. en 15 x 21 cm. – 20 € franco – Grelh Roergàs – La rivière – lou piboul – 12120 Ste Juliette sur Viaur – 05 65 69 52 02

Gigondas, village industriel : ce petit village du Vaucluse a un riche passé industriel avec son ancienne tuilerie, sa carrière de gypse, ses eaux minérales de Montmirail où se rendait Frédéric Mistral.
-« Gigondas, de la terre à l’eau purgative » par J-P. Locci – Ed. ASSPIV – 110 p. en 21 x 29, 7 cm. – 18 € franco – ASSPIV – Hôtel 4 de chiffre – 26 rue des teinturiers – 84000 Avignon – asspiv@wanadoo.fr

Marins de Provence : Du milieu du 17è s. à la fin du 18è s. l’auteur a recensé 130 amiraux et 1 600 officiers donnés par la Provence à la marine royale. Il s’git ici du résumé d’une thèse d’Histoire.
-« la Provence au service du roi (1637-1831) – officiers des vaisseaux et des galères » par Frederi d’Agay – Ed Champion – 2 vol. et 1480 p. – 220 € – Ed. H. Champion – 3 rue Corneille – 75006 Paris – champion@honorechampion.com

Troupeaux et bergers : un numéro spécial de la revue du prouvençau à l’escolo est consacré à l’élevage des moutons et à la vie des bergers : documents, textes, exercices pédagogiques, tout est là pour transmettre une part de notre patrimoine.
-« Pastriho » ouvrage collectif – Ed. Prouvençau à l’escolo – 156 p. en 17 x 24 cm. – 25 € – lou Prouvençau à l’escolo – 54 rue N-Dame – 13910 Maillane

Gustave Toursier et l’UGR : En 1927 Gustave Toursier crée l’Union Générale des Rhodaniens. On trouve là sa biographie, son engagement, l’œuvre d’un passionné, d’un régionaliste convaincu, initiateur du parc naturel de Camargue.
-“Gustave Toursier et l’UGR” – pèr Michel Plantier – enlusi de noumbróusi fotò – Ed. Lacour-Ollé – 230 p. – 20 € en 15 x 21 cm. – www.editions-lacour.fr – etiotechnique.plantier@club-internet.fr

SOS pour la survie des peuples : D’ici 30 à 40 ans la moitié des langues parlées dans le monde auront disparu. C’est la perte d’un énorme patrimoine intellectuel et social.
-« Pour ne pas disparaître – Pourquoi nous avons besoin de la sagesse » par Wade Davis, revira en francés pèr M-France Girod – Ed. Albin-Michel – 229 p. – 22 €

Histoire de sorcier : une adulte et un adolescent essaie de savoir qui est le responsable des meurtres qui s’accumulent dans une petite ville. L’enquête se déroule sur place mais aussi par internet ; un roman à mi-chemin entre BD et roman noir.
-« Un matagot modern » par Matiéu Poitavin, illustré par Stephanie Nicolas – bilingu – Ed. IEO-Languedoc-Roussihon – 18 € franco – payer et commander à : IEO-30 – 4 rue F. Pelloutier – 30900 Nîmes – 04 66 76 19 09

DISQUERIE

Un CD de Mans de Breish : Un CD de dix chansons qui puise dans le traditionnel mais se nourrit aussi de créations. Il a été réalisé pour montrer la vitalité d’une culture face à un jacobinisme toujours présent.
-« La guerra bartassiera » par Mans de Breish – dix chansons – 48 min. – 17 € franco – payer et commander a : Eric Gilles – 26 grd rue – 11090 Maquens – 06 03 621 621

Un nouveau CD de « D’ici danse » : Trois amis et complices : Philippe Jayle, Geri Guerin et Yves Briansoulet nous propose de partager leur passion pour les danses traditionnelles.
-« Breja-embonilh » (frotte nombril !) par D’ici danse – 18 titre – 15€ franco – Ed. « D’ici danse », contacts : icidanse@gmail.com – 09 63 43 11 15 ou 05 53 81 33 48

Savoir et faire-savoir : sur le site du Félibrige : www.felibrige.org il y a désormais une rubrique annonces diverses où se trouvent toutes les activités des écoles et maintenances que nous connaissons ; vous pouvez faire inscrire vos annonces en envoyant les informations à : guy.revest@wanadoo.fr

Erratum : corriger comme suit la liste des majoraux du Félibrige parue dans le N° 265
-Majoral J-Cl. Ducourtieux : jean-cl.ducourtieux@orange.fr
-Majorale M-N. Dupuis : felibrige.languedoc@gmail.com
-Majoral R. Joudoux : lemouzi@orange.fr

Cet article a été publié par

Agenda

< 2020 >
Octobre
LMMJVSD
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 
© Le Felibrige Tous Droits réservés | Réalisation Dream Media® 2016 - Mentions légales et crédits