la Revisto : N° 257

Lou Felibrige – la Revisto : N° 257 – mars – avril 2009

Vous pouvez commander la revue du Félibrige : « Lou Felibrige » à : Felibrige – Parc Jourdan – 8 bis Av. J. Ferry – 13100 Aix en Provence – Prix : 4 euros ; Abonnez vous pour : 1 an – 6 numéros : 22,50 euros. Établissez un chèque à l’ordre de : Felibrige. Pour vous abonner, il n’est pas nécessaire d’être membre du Félibrige. Courriel : contact@felibrige.org – Visitez notre site : www.felibrige.org

Résumé des articles dont nous rappelons qu’ils sont entièrement écrits en langue d’Oc.

Editorial : Le Capoulier, M. Jacques Mouttet regrette que quelques personnes s’opposent au Felibrige, à son patrimoine, à son histoire, à sa tradition, bien que le Félibrige soit le doyen des mouvements régionalistes, ait un passé prestigieux. Il a contribué aux avancées en faveur de la langue : loi Deixonne, loi de décentralisation, modification de la Constitution et le Félibrige sait bien que d’autres combats nous attendent pour obtenir une véritable décentralisation. Il faut donc continuer le travail en restant fidèles à nos prédecesseurs, en acceptant l’inévitable évolution de la société et en essayant de résonner ceux qui salissent le livre d’or.

André Chamson – homme de lettres de toutes les résistances : Le mèstre d’obro Louis d’Andecy donne une courte biographie d’André Chamson (1900-1983) qui fut historien, secrétaire perpétuel de l’académie françaiseet directeur des archives de France. Protestant des Cévennes, il s’engagea au côté des républicains espagnols pendant la guerre civile. Il participera à la Résistance en France et avec son ami André Malraux au sein de la brigade Alsace-Lorraine fera la guerr en alasace et en Allemagne en 1944-45. Profondément attaché au souvenir des prisionnières huguenotes de la Tour de constance, il fera graver sur sa tombe « Register ».

Vieilles pages – vieux auteurs : le Majoral Jean Fourié nous entraine au fil des pages et des numéros de la revue « la terro d’oc » publiée par l’escolo moundino en pays toulousain à la fin du 19è s. C’était un félibrige passablement républicain. Ils ont pour une bonne part à l’origine des dissensions qui apparurent dans le Félibrige du début du 20è s.

L’oignon OGM : on nous propose de plus en plus de plantes OGM sous prétexte de lutter contre certaines maladies ou pour augmenter les rendements de certaines espèces. Dernièrement des chercheurs néo-zélendais ont créé des oignons OGM qui ne font pas pleurer … ! une manipulation qui n’a pas grande utilité et qui risque de conduire José Bové et ses collègues à arracher des oignons !

LES NOUVELLES :

Agenda du Capoulié : du 3 janvier au 20 février, le Capoulié Jacques Mouttet a participé à une dizaine de manifestations, célébrations, réunions de travail, d’Aix à Milhau, de Bergerac à Limoges en passant par Avignon et Castillonès.
-De très nombreux Majoraux ont participé à quelques autres manifestations, réunions, célébrations.

ACTUALITÉ :

Conseil académique des langues et cultures régionales : le 20 janvier, réunion du Conseil académique à Nice. Les majoraux Pierre Imbert et Pierre Fabre y ont participé. Le Recteur a fait savoir qu’après la modification de la Constitution, il allait faire son possible pour aider à l’apprentissage de la langue régionale dans son académie, ceci est inscrit dans un plan académique pour cinq ans. Affaire à suivre … !

De l’argent pour la culture en Provence : 9 millions d’euros prévus pour le musée Jean Cocteau à Menton, 3,5 millions d’euros au Cannet pour le musée Pierre Bonnard. Il semblerait qu’il ne reste plus d’argent pour la langue et la culture de Provence … !

Mireille revient à Orange : L’opéra Mireille de Gounod depuis sa création en 1864 à Paris a été représenté sur les grandes scènes du monde entier et de nombreuses fois au théâtre antique d’Orange. Toutefois la dernière représentation à Orange date de 1970, elle sera reprise cette année au mois d’août avec de jeunes chanteurs de très grand talent, le metteur en scène est d’Yragues (Bouches du Rhône).

Colloque sur les langues et cultures de France : au début décembre, en Sorbonne un colloque sur la place actuelle des langues régionales en France a montré que s’il y a une prise de conscience de l’importance des langues régionales, il reste encore beaucoup de chemin à parcourir pour qu’elles aient la vraie place qui leur revient ; le Majoral Robert Rousset a participé et a été très écouté lors de ce colloque.

Lettre aux élus :
-Le Félibrige a écrit une lettre à tous les élus de Provence pour bien expliquer sa position historique sur la langue d’oc dans le droit fil des idées de Frédéric Mistral et il réaffirme son souhait d’obtenir enfin une loi en faveur des langues régionales.

Chargés de mission : Le Félibrige souhaite un bon succès à Pierre Bonnet nouveau chargé de mission pour la langue et la culture régionale au Conseil régional de Provence ainsi qu’à Patrice Gauthier chargé de mission pour la même action au Conseil général des Bouches du Rhône, Patrice Gauthier est par ailleurs Majoral du Félibrige.

LES MAINTENANCES :

Auvergne : Le samedi 16 janvier se déroulait à Aurillac l’Assemblée générale de la Maintenance d’Auvergne, sous la présidence du Sendi Michel Bonnet. Raports d’activités et financier, très satisfaisants. Sont envisagés : des conférences, une commission éducation autour du Majoral Lafon, émissions régulières de radio et poursuite de la parution de la « La cabreta » malgré quelques difficultés de financement. Fin d’assemblée avec remise de cigales de Mèstre d’obro à Mmes Mauri et Cassagne ainsi qu’à M. Descombels.

Gascogne : Le 23 janvier, hommage au Majoral Bernard Sarrieu (1875 – 1934), homme remarquable par son œuvre de linguiste, auteur d’un dictionnaire et d’une grammaire du gascon, d’œuvres poétiques diverses. ON peut considérer qu’en Gascogne c’est l’année Sarrieu puisqu’il y a 100 ans il recevait sa cigale de Majoral du Félibrige.

Guyenne-Périgord :
-Remise de la cigale de Majoral à Francis Pontalier : elle s’est effectuée le 30 janvier à Bergerac. Le nouveau Majoral est sendi du la maintenace de Guyenne-Périgord. C’est un homme de terrain, un animateur remarquable, et aussi un homme modeste ne recherchant pas les honneurs. A cette occasion le Capoulié Jacques Mouttet a d’ailleurs déclaré à cette occasion : L’avenir a besoin d’ouvriers comme vous qui savent évaluer le poids de l’héritage, un héritage que si nous ne voulons pas le voir disparaître, nous avons le devoir de l’entretenir tous, autant que nous sommes.

Ecoles : petits comptes-rendu des Assemblées générales du « Bornat dau Perigord » et des « Belutas dau canton ». Les deux ont montré le reamrquable travail qui se fait pour notre langue et notre culture en Guyenne-Périgord.

Dernière manifestation pour l’année Mireille : Le 3 février, à Bergerac, le théâtre La Rampe a donné « folies vigneronnes », mise en scène de l’histoire du vin de l’antiquité à nos jours.

Cant’oc : lors de la félibrée du Bornat, le 3 juillet, se déroulera le concours de chant Cant’oc, cette année il y aura une section « jeunes ». -S’adresser au Bornat dau Perigord – 13 rue Kléber – 24 000 Perigueux – cantoc@nature-oc.fr

Nouvelle émission de radio : Nicolas Peuch anime sur Radio-Orion une heure d’émission de radio, moitié en Oc, moitié en français pour traiter de l’actualité et faire entendre notre langue.

Concours littéraire du Bornat dau Perigord : on peut concourir en poésie, prose, théâtre, chanson, traduction. S’adresser à : S’adresser au Bornat dau Perigord – 13 rue Kléber – 24 000 Perigueux – revue.lobornat@laposte.net

Languedoc :
Archives : les archives de la Maintenance du Languedoc, jusqu’en 2004 sont désormais au siège administratif du Félibrige à Aix en Provence.
Aigues-mortes : Le cercle de langue d’oc d’Aigues-mortes a tenu son assemblée générale le 23 janvier avec un bilan particulièrement satisfaisant. Le chanteur Philippe Vialard a ensuite donné un récital avec des chansons chaleureuses et variées.
-Saint Gervasy : Les 30 et 31 janvier se déroulait dans ce village, le troisième festival du film videò en Oc en présence du réalisateur Jean Fléchet, auteur de « l’orsalhèr » ; ce fut aussi l’occasion d’un large débat sur les problèmes rencontrés par les langues régionales.
Le Parage de Montpellier : Cette Escolo felibrenco a tenu son assemblée générale le 6 février, nombreuses activités et aussi enrichissemnt permanent des collections de son musée d’arts et traditions populaires.
-Lunel-viel : La mestresso d’obro Ginette Nougaret a reçu la medaille de la ville pour son action en faveur de notre langue d’oc.

Limousin :
-Sixième stage d’initiation à la langue d’oc limousine : il se déroulera à Corrèze les 20, 21 et 22 août 2010. Plusieurs niveaux d’enseignement, soirées festives en langue d’oc, donc tout ce qu’il faut pour se baigner dans notre langue. Renseignements auprès du responsable, le Majoral Paul Raynal : : Escòla ‘Chabatz d’ Entrar – 8 Chemin des Bruyères – 69130 Ecully – T. 04.72.18.96.84 – Couriel : paul.rainal@free.fr
A Paris : le 13 février, à la maison du Limousin, le professeur Martin Motte, historien de la Sorbonne a parlé de « Mistral et l’ordre du monde », Alexis Quentin, animateur à Radio Païs a parlé de son action sur cette radio au service de notre langue.
-Une exposition de 20 costumes régionaux : elle se tiendra à Ryad, en Arabie saoudite, du 15 au 31 mars ; des copstumes limousins y seront présentés, mais aussi d’autres régions d’oc et de France.
-Décès : le 6 février a été ensevelie la mestresso d’obro Marie-Antoinette Comte. Bien qu’elle ait éét handicapée, elle n’avait cessé d’œuvrer au sein de l’Escolo jean Deblois et du groupe folklorique « Los espers d’Isle ».
-Souvenir : le 6 février les félibres d’Auvergne ont accompagné à sa dernière demeure M-Antoinette Comte. Elle était Mèstre d’obro du Félibrige, avait été directrice du groupe folklorique « Los espers de l’Isle » ainsi que cabiscolo de l’Escolo Jean Deblois.

Provence :
-En Drôme provençale : le village de Saint Maurice, non loin de Nyons, a placé des panneaux d’entrée de ville en provençal grâce à l’action du félibre Ange Griti et du Maire Jean Garcia ; puisse cet exemple être suivi de nombreux autres.

Armana prouvençau 2010 : il vient de paraître, on peut le commander pour 12,22 € auprès de : Mme Brigitte Dempton, appart. 53 – 5 allée de Provence – 04100 Manosque – Prix franco : 12,22 € – chèque à : Felibrige Prouvènço.

Escolo de la sedo : Bilan des actions menées à Lyon cette année par cette Escolo : cours de langue, conférences, participation au forum d’associations, et bien sur à la manifestation de Carcassonne.

Le Flourège : l’escolo felibrenco d’Avignon a tenu son assemblée générale avec un bilan très satisfaisant essentiellement autour du Cent-cinquantième anniversaire de Mirèio dont en particulier un grand colloque. C’était l’occasion aussi pour Mme Francine Michel de recevoir sa cigale de Mestre d’obro.

Escolo de la Targo : lors de son assemblée générale l’Escolo de Toulon a décidé de fêter le 150ème anniversaire la Mióugrano entre-duberto du poète Théodore Aubanel et de célébrer la cuisine provençale.

Escolo dis Isclo d’or : A Hyères, changement de cabiscòu, Remy Prosper est remplacé par Alain Brunaud

Escolo di mantenèire : A Plan de la tour cette escolo a dignement et bellement fêté le cent-cinquantenaire de Mirèio le 19 décembre, c’était aussi l’occasion de célébrer Marie Mauron dont le nom a été donné aux foyer des anciens.

LIBRAIRIE

Si Mireille …
-Si Mireille n’était pas morte aux Saintes-Maries … ? Si elle avait vécu quel destin aurait-elle eu ? C’est ce qu’on découvre dans un pièce en provençal de Pierre Pessemesse : « La seconde vie de Mireille » – Ed. Prouvènço d’aro – 100 p. en 11 x 18 cm. – pres : 5 € – chèque à : ed. Prouvènço d’aro – 18 rue de Beyrouth – 13009 Marseille

Nous avons noté
-La parution dans « le recueil de l’académie de Montauban » T. X – an 2009 ; les textes de 2 conférences sur Mireille ainsi que la biographie du comte Alban de Villeneuve, un provençal qui fut préfet du Tarn et Garonne sous la restauration.
-216 pajo en 18 x 24 cm. – pres 16 € – De coumanda à : Maison de la culture – 4 rue du collège – 82000 Montauban

Grammaire du Mentonnais
-Elle vient d’être écrite par Jean Ansaldi ; elle est édité par la société d’Art et d’Histoire du Mentonnais. Un ouvrage comme on souhaiterait qu’il en existe pour chaque parler d’oc.
-Ed. SAHM ; 80 p. en 15 x 21 cm. – 10 euros franco – payer par chèque à SAHM – 3 rue Longue – 06500 Menton,

Lyon, chantier limousin
-Dès le 17è s., peut-être, et surtout au 19è s., des maçons de la Corrèze et de la Creuse sont venus à Lyon pour bâtir des immeubles, souvent les plus beaux.
-« Lyon , un chantier limousin  » par Jean Luc de Ochandiano – Ed : Editions Lieux-dits – 4 rue de Nuits – 69004 LYON – 260 p. en 21 x 27 cm. – 30 € – commander et payer à : Association des Maçons de la Creuse, – 2 Petite rue du Clocher – 23500 Felletin.

Une enfance difficile
-Dans ce roman en provençal on découvre l’histoire d’une petite fille qui perd sa mère très jeune. Malgré l’amour de son père, elle n’arrive pas à s’entendre avec la seconde épouse de celui-ci, jusqu’ à ce que …
-« Loïa » roman bilingue de Jeanne Blacas – Ed. Prouvènço d’aro – 240 p. en 14 x 21 cm. – 20€ franco – chèque à Ed. Prouvènço d’aro – commander à Prouvènço d’aro – 18 rue de Beyrouth – 13009 Marseille

Le beau courage d’un handicapé
-Atteint de polyomielite à 7 ans, dans un roman auto-biographique l’auteur nous conte ses souvenirs, ses joies, ses difficultés, son rôle dans la Résistance, ses moments de déprime, puis l’entrée de l’amour dans sa vie et la naissance d’un enfant. Une belle leçon de courage et de dignité.
-« A la bello eisservo » livre bilingue de Jan-Bernat Bouery – Ed. Prouvènço d’aro – 500 p. en 14 x 21 cm. – 25 € franco – chèque à Ed. Prouvènço d’aro – commander à Prouvènço d’aro – 18 rue de Beyrouth – 13009 Marseille

Livre de deux amis félibres
-Lucien Chauvet peintre et Alain Brunaud poète, félibres tous les deux, ont composé un livre à deux mains où les tableaux de l’un ont inspiré des poèmes à l’autre. A découvrir.
-« Entre-las – Entrelacs » de A. Brunaud e L. Chauvet, publié par les escolo felibrenco lis isclo d’or de Hyères et la Targo de Toulon, 26 p. en 28 x 18 cm. 12,5 € franco ; chèque à : Alain Brunaud. Commander à : M. Alain Brunaud – Le Montcalm 70 – Apt B22 – Rte des lentisques – 83400 Hyères.

Les patois au temps de Napoléon
-Sous l’empire le ministère de l’intérieur fait une enquête sur les patois « qui ne vont pas tarder à disparaître ». René Merle analyse les commentaires des enquêteurs de l’époque qui révèlent l’état d’esprit très jacobin des enquêteurs.
-« Visions sur l’idiome natal à travers l’enquête impériale sur les patois (1807-1812) de René Merle – Ed. trabucaire – 220 p. en 14 x 22 cm. – 15 € franco. Chèque à Ed. Trabucaire – commander à Editions trabucaire – 2 rue Jouy d’arnaud – 66140 Canet en Roussillon

Armana prouvençau, un outil de travail
-La mestresso d’obro, Bernadette Zunino, a épluché les Armana prouvençau de 1855 à 2004. Elle a répertorié les titres des articles, les noms des auteurs (mêmeà travers leurs pseudonymes), les thèmes traités …etc. Un outil très important pour les chercheurs et tous les curieux des richesses de notre littérature.
-6 cahiers en 21 x 29,7 cm. (25 ans, env. 50 p. chacun) – 10 € franco chacun. Les 6 ensemble 50 € franco. Commander à : Aigo-Vivo – 56 Av. du 8 Mai – 30520 Saint-Martin-de-Valgalgues.

Poésies
-Loin des songes, l’auteur nous ennivre de giclées d’images, de visions poétisées, dans un tourbillon de mots qui petit à petit construisent un univers qui s’effiloche.
-« Enfra lei trèus (Limbs) / Traversée des brumes (limbes) » de Jean-Yves Casanova – Ed. Jorn, 112 p. – 15 €. Chèque à : Ed. Jorn – commander à Ed. Jorn- 38 rue de la Dysse – 34150 Montpeyroux.

A paraître
-Le manuscrit d’une œuvre inconnue de l’écrivain provençal Eugène Garcin a été retrouvé, analysé et commenté par le Majoral du Félibrige Jean-Luc Domenge. Il va paraître prochainement. Il représente toute une époque, avec ses influences littéréaires et sociales.
-« la Roubinsouno prouvençalo » de Etienne Garcin – publié sous la direction de J-L. Domenge – Ed. AVEP – 360 p. en 14 x 21 cm. – prix de souscription : 24 € franco, ensuite 30 € – chèque à : AVEP – commander à : AVEP – 57 rue de la République – 83210 La Farlède

REVUES

Lou Païs
-Belle revue félibréenne de la Lozère et des Cévennes, elle paraît depuis 1952. Elle parle aussi bien des activités traditionnelles que modernes, des hommes célèbres, des sites, de ce pays ; elle fait une large place à notre langue.
-« lou païs » trimestriel – 40 p. en 21 x 29,7 – 6 € /N°. S’abonner à : lou païs – BP 91172 – 34009 Montpellier cedex 1

La cabreta
-Revue du Félibrige d’Auvergne depuis 1895, elle paraît actuellement tous les 2 mois. Elle est toute en langue d’oc d’Auvergne. Elle parle de tout ce qui touche au pays et aussi des rapports du Félibrige avec notre société.
-« La cabreta » revisto del Felibrige d’Auvernha – 16 p. en 21 x 29,7 cm. – 3,80 € / N°. S’adresser à : Felibrige d’Auvergne – la cabreta – 9, cité clairvivre – 15 000 Aurillac

Ou païs mentounnasc
-Publiée par la SAHM, cette revue, chaque trimestre, donne des articles sur le passé comme sur l’actualité de ce petit pays riche de culture et de traditions.
-« Ou païs mentounasc » trmestriel – 40 p. en 21 x 29,7 cm. – 6,50 € / N° – 25 € / an). S’adresser à : SAHM – 3 rue longue – 06500 Menton

Echos douloureux

Le Félibrige déplore la disparition de Mme Adeline Borel, alors qu’elle était à quelques jours de son centième anniversaire. Félibre depuis 1925, elle était la doyenne des félibres.
-Lors de ses obsèques l’ancien Capoulié du Félibrige, M. Pierre Fabre a prononcé un discours d’hommage à sa mémoire ; il a fait remarquer l’engagement profond de cette femme dans le Félibrige où elle a eu une activité très importante à l’escolo dis isclo d’or de Hyères. Elle avait beaucoup œuvré pour attirer les jeunes vers notre langue et notre culture.

RAPPEL : Castillonès :
-Le Congrès de la Sainte-Estelle se déroulera pour Pentecôte, du 21 au 25 ami, à Castillonès, une petite ville du Lot et Garonne, une « bastide » créée en 1259 par Alphonse de Poitiers. Les réunions de travail des félibres alterneront avec les évènements festifs ; les non félibres peuvent s’inscrire pour assister à ces évènements festifs. -http://www.felibrige.org

Cet article a été publié par

Agenda

< 2020 >
Octobre
LMMJVSD
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 
© Le Felibrige Tous Droits réservés | Réalisation Dream Media® 2016 - Mentions légales et crédits