la Revisto : N° 250

La revue du Félibrige : « Lou Felibrige » peut être commandée à : -Felibrige – Parc Jourdan – 8 bis Av. J. Ferry – 13100 Aix en Provence – Prix : 4 euros
– Abonnement : 6 numéros : 22,50 euros. Établir un chèque à l’ordre de : Felibrige. Pour s’abonner, il n’est pas nécessaire d’être membre du Félibrige.
– Courriel : contact@felibrige.org
– Visitez notre site : www.felibrige.org

Lou Felibrige – la Revisto : N° 250 – janvier-février 2009

Résumé des articles dont nous rappelons qu’ils sont entièrement écrits en langue d’Oc.

Editorial : Le Capoulié Jacques Mouttet fait remarquer qu’avec le nouvel an, parait le 250ème numéro de la revue du Félibrige. Le premier numéro était apparu en 1916 sous la direction de Mme Marie Mistral, veuve du Poète. Dans ce premier numéro, l’éditorial disait à peu près : nous avons foi dans l’âme de la patrie ; un moyen, la langue ; un but remettre notre beau parler en honneur, lui maintenir sa gloire et le répandre. 90 ans plus tard nos convictions et nos buts restent les mêmes. Et le Capoulié achève en disant : “les paroles de philosophie félibréenne sont en dehors du temps comme l’est Mirèio que nous sommes à la veille de célébrer. Qu’avec l’an neuf la magnifique lumière félibréenne conduise le monde vers plus de charité, de compréhension et de clarté”

Année Mireille : le programme sera présenté le 31 janvier à Maillane, un livret recense les quelques 200 manifestations qui célèbrent le cent-cinquantième anniversaire de la parution de “Mireille”. Une médaille commémorative est proposée au prix de 35 €, elle sera disponible pour la Santo-Estello, du 29 mai au 1er juin, à Salon.

Quand un jeune limousin découvre Mireille et la Provence : le Majoral Paul Raynal nous donne en langue d’oc limousine, un texte écrit en français en 1963 par François Broch qui, à 12 ans lit Mireille ; il est ébloui aussi bien par l’histoire que par l’héroïne et les descriptions des paysages qui l’entourent.

La Caminado : c’est le nom donné à la randonnée qu’ont effectué 7 personnes parties des vallées provençales d’Italie pour rejoindre le Val d’Aran, en Catalogne espagnole, où on parle la langue d’oc gasconne. Nombreux récits des différentes étapes où les félibres les ont accompagnés ou accueillis. Lors de leur arrivée au Val d’Aran, le Capoulié Jacques Mouttet et de nombreux félibres étaient présents. Dans son discours le Capoulié remarque que les caminaire sont l’illustration vivante des paroles de Frédéric Mistral “Des Alpes aux Pyrénées et la main dans la main …” Suite à cette “caminado”, un chemin de la langue d’oc est créé, il faut que là ou ailleurs, des gens continuent à cheminer pour la langue d’Oc. Une grande journée de compte rendu de la caminado s’est déroulée à Cuneo (Italie) le 6 décembre.

Paul Mariéton : le Mèstre d’obro Claude Tourniaire nous donne une notice biographique sur ce lyonnais qui avait épousé la Provence de Mistral. Il a vécu à peine 50 ans mais il a été une sorte de commis-voyageur du Félibrige, un homme qui a fait une très grande propagande pour ce mouvement, qui a créé “la Revue félibréenne”, écrit des livres, participé à la création des chorégies d’Orange.

Les déracinés : Le Majoral Rousset remarque que ce sont trop souvent les jeunes d’aujourd’hui à qui plus personne n’apprend l’Histoire générale ou locale, qui vivent dans un présent perpétuel, sans regard vers le passé et, qui par conséquent, deviennent incapables d’imaginer l’avenir.

Histoire d’un gouverneur d’Aigues-mortes : En 1555, le baron d’Ornezan, gouverneur d’Aigues-mortes, jaloux du connétable de Montmorency, envisage de livrer sa ville aux espagnols, il va consulter Nostradamus sur la conduite de sa femme, l’astrologue lui déconseille de rentrer chez lui. A son retour, Montmorency qui a eu vent de sa trahison, le fait décapiter.

LES NOUVELLES

Agenda du Capoulié : Détail des réunions, manifestations culturelles et/ou festives auxquelles le Capoulié a été présent. Agenda suivi des principales réunions et manifestations auxquelles ont pris part des Majoraux du Félibrige.

De l’autre côté des Alpes : résultats du grand concours littéraire “une terre, une langue, un peuple” organisé par le Centre Coumboscuro. 1er prix de prose à G. Martini ; 1er prix de poésie à R. Marro ; 1er prix musique/chanson à A. Baudino. Les enfants des écoles de Pomareto et Coumboscuro ont été également récompensés.

Conseil de l’Ecrit Mistralen : Une vingtaine de personnes se réunissent régulièrement depuis deux ans pour revoir le dictionnaire lou Tresor dóu Felibrige de Frederi Mistral. Ils y rajoutent tous les mots nouveaux apparus depuis la fin du 19ème siècle.

Colloques et conférences en Périgord : diverses conférences et colloques se sont tenus sur la micro-toponymie, les femmes cathares, les dictons et proverbes.

Enseignement de l’occitan en Guyenne-Perigord : Le Mèstre d’obro Francis Pontalier fait le point sur l’enseignement dans les établissements publics, privés et les cours pour adultes ; des effectifs qui ont tendance à augmenter.

La reforme des lycées menace l’enseignement des langues régionales : Le Majoral Lagaly remarque que les nouvelles dispositions prévues pour l’enseignement des langues régionales ne leurs laissent presque plus de place dans l’enseignement secondaire, ni comme LV 2 ou 3, ni même en tant qu’option facultative au baccalauréat. Mais cette réforme n’est pas encore sure.

Mende, capitale des langues : la Majorale Bérengier donne un compte-rendu du rassemblement à Mende de spécialistes des langues du monde entier qui ont expliqué les avantages du bilinguisme chez les enfants.

LES MAINTENANCES

Auvergne : L’Assemblée Générale s’est déroulée le 13 décembre à Aurillac. Bonne année d’activités mais soucis pour l’enseignement de la langue. Les émissions de radio en auvergnat et la parution de la Cabreta marchent bien, cette revue aura désormais 4 pages de plus et des photos en couleur.

Gascogne-Béarn : la Maintenance déplore le décès de la Majorale Lamazou-Betbeder. Par ailleurs elle rendu hommage le 13 août, à Benejacq au poète béarnais J-Baptiste Begarie.

Guyenne-Périgord : compte rendu de la félibrée qui s’est déroulée à Périgueux, une belle fête bien réussie avec concerts, salon du livre d’oc, pièce de théâtre et toutes sortes d’artisans.

Languedoc : De nombreuses associations ont organisé différentes manifestations, cercle de langue d’oc d’Aigues-mortes, Société littéraire de la Tour Magno à Nimes, Païs nosre à Bagnols, l’Escolo du Vidourle à Lunel, le Parage à Montpellier, la Nation gardiane qui a fait son traditionnel pélerinage à Lourdes

Limousin : Le Capoulié Jacques Mouttet a remis au nouveau Majoral limousin Paul Raynal sa cigale d’or le 18 septembre à Lyon, où il réside.

Provence : La maintenance a tenu son rassemblement festif annuel à Six-fours ; deux belles journées avec concert, théâtre, excursion et visite du pays.

Deuils : le Félibrige déplore les décès du Mèstre d’obro, abbé Marcel Petit, qui pendant plus de cinquante ans a édité tous les grands classiques de la littérature provençale. Il déplore également les décés de Christian Delsay de Lorgues et de J-Luc Malacarne d’Arles.

LIBRAIRIE

Comprendre, parler lire, écrire le béarnais : une méthode en 21 leçons, pour apprendre et comprendre le béarnais, écrite par J-Marie Puyau. 16,95 euros, Ed. PyréMonde & Prince noir.

La Comtadine – us et costume : un livre de J-Paul Chabaud où il décrit le costume traditionnel du Comtat-Venaissin et donne des quantités de renseignements sur la vie quotidienne des femmes au 19è siècle. 35 euros, Ed. Etudes comtadines, 84380 Mazan.

Anné Mireille aux Editions Aigo Vivo : Cet éditeur propose : un répertoire des textes de l’Armana prouvençau, une biographie de J-H Fabre, des écrits de Clovis Hugues, des poèmes et récits du félibre Boudon-Lashermes, “Simouneto” une nouvelle d’A. Arnavielle. 30520 St Martin de Valgalgues.

Expressions et dictons du Périgord et du Limousin : un nouveau livre savoureux de Michel Chadeuil. 10 euros aux Editions Christine Bonneton, Paris.

Du côté de l’en-tête : un superbe livre rédigé par un collectif qui montre les en-tête de papier à lettre des industries et commerces du Vaucluse, lorsque les entreprises étaeint florissantes. Editon ASPPIV, 84000 Avignon

Patrimoine gourmand des pays du Ventoux : Un photographe et un cuisinier nous font découvrir l’histoire et l’actualité de la gastronomie autour du Ventoux. 38 euros, Ed. Barthélémy, 84132 Le Pontet

ECHOS FELIBREENS :

Réunion des Sendi : Les Sendi, responsables des Maintenances du Félibrige, se sont réunis pour une journée de travail, le 11 novembre à Cintegabelle.L’accent a été mis sur la nécessité de mieux faire connaître le Félibrige, de participer à la vie sociale de son pays. On a parlé aussi de la participation du Félibrige à l’Estivada de Rodez et à la manifestation de Carcassonne le 24 octobre prochain.

Réunion du consitoire à Milhau : les Majoraux se sont réunis le 29 novembre à Milhau pour une journée de travail. On a parlé des possibles incidences de la réforme de la Constitution, de la Caminado, du voyage des félibres en Catalogne, de l’Année Mireille, de la prochaine parution du Dictionnaire des auteurs de langue d’oc, de la manifestation de Carcassone le 24 octobre prochain.

Théâtre del Trastet : sa nouvelle création “Ne’n portarem lo dòl”, écrite par le Majoral Delmas sera jouée à Cahors les 24, 25 et 26 avril prochains. Spectacle gratuit pour tout félibre à jour de sa cotisation.

Cet article a été publié par

Agenda

< 2020 >
Avril
LMMJVSD
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
© Le Felibrige Tous Droits réservés | Réalisation Dream Media® 2016 - Mentions légales et crédits