Li Novo 249

La revue du Félibrige : « Lou Felibrige » peut être commandée à : Felibrige – Parc Jourdan – 8 bis Av. J. Ferry – 13100 Aix en Provence – Prix : 4 euros Abonnement : 6 numéros : 22,5 euros. Établir un chèque à l’ordre de : Felibrige. Pour s’abonner, il n’est pas nécessaire d’être membre du Félibrige. Courriel : contact@felibrige.org Visitez notre site : www.felibrige.org

Lou Felibrige – la Revisto : N° 249 – novembre-décembre 2008

Résumé des articles dont nous rappelons qu’ils sont entièrement écrits en langue d’Oc.

Editorial : Discours prononcé par M. Jacques Mouttet, Capoulié du Félibrige, à Maillane lors de l’anniversaire de la naissance de Frédéric Mistral. Il revient sur la modification de la Constitution votée par le Congrès stipulant désormais que “les langues régionales appartiennent au patrimoine de la France”. Mais dit-il : “le renouveau de la langue ne se trouve pas dans un texte officiel même s’il s’agit de la Constitution française, le renouveau de la langue reste l’œuvre de chaque militant, de chaque félibre. Personne n’ccomplira le travail à notre place.”

Les félibres en Catalogne : En 1868, Frédéric Mistral et quelques félibres étaient reçus, avec tous les honneurs, par des écrivains et hommes d’état catalans. 140 ans plus tard, le Capoulié Jacques Mouttet, accompagné d’une centaine de félibres, ont effectué en Catalogne, un voyage-pélerinage dans les pas de Frédéric Mistral, els 3, 4 et 5 octobre. Ils ont été reçus avec beaucoup d’honneur à Vilanova i la Geltrù, à Barcelone au Parlement de Catalogne, puis au monastère de Mont-serrat, à Barcelone à nouveau à La Generalitat puis à l’Hôtel de ville ; ils se sont enfin rendus au monument à Frédéric Mistral sur les pentes de Montjuich et au Musée d’Histoire de la Catalogne. Ce voyage a permis également de faire se rencontrer les deux coupes : coupe des catalans et Coupo Santo.

De Max Rouquette et du Félibrige : Le Majoral Jean Fourié évoque le peu de sympathie du poète Max Rouquette pour le Félibrige, ce qui, bien sûr n’enlève rien à la qualité de ses œuvres.

Il y a cent ans : reproduction d’une lettre adressée par Baptiste Bonnet à Guillaume Laforêt

Le Credo du paysan : Le Majoral Robert Rousset fait le point sur trente à quarante ans de politique agricole, poussant à la “rentabilité” dans les années 70, puis à la qualité et au respect de l’environnement aujourd’hui.

Aigues-mortes et les templiers : Le Mèstre d’obro Louis d’Andecy rappelle l’implantation des templiers en Languedoc, à Aigues-mortes en particulier, où ils avaient d’immenses pâturages pour leurs cheveaux.

A propos de dictionnaire : La Majorale Pierrette Berengier rappelle le grand intérêt du travail qu’est en train d’accomplir le “Conseil de l’Ecrit Mistralien”, sous la direction du Majoral Bernard Giely, qui complète le Trésor du Félibrige de Mistral (monumental dictionnaire de la Langue d’oc) avec les mots nouveaux apparus depuis 1880 environ. Ce travail est accompli sous la maîtrise du Félibrige.

LES NOUVELLES

Agenda du Capoulié : Détail des réunions, manifestations culturelles et/ou festives auxquelles le Capoulié a été présent. Agenda suivi des principales réunions et manifestations auxquelles ont pris part des Majoraux du Félibrige.

Réforme de la Constitution : Le Congrès (députés + sénateurs) a voté à la majorité des réformes de la Constitution. Une phrase a été ajoutée, formant désormais l’Article 75-1 reconnaissant la place des langues régionales. Suite à cette décision, le Félibrige a adressé un communiqué à la presse et aux élus : “Le félibrige assez satisfait de la reconnaissance des langues régionales”, le Félibrige est heureux de cette reconnaissance mais regrette qu’elle ne soit pas inscrite dans l’article 2 par exemple, et que ce qui touche aux langues régionales soit du domaine des régions et non de l’Etat.

Notre langue chez Charlemagne : A la fin août, le congrès de l’Association Internationale d’Etudes Occitanes s’est déroulé à Aix-la-chapelle. Congrès avec nombreuses communications sur la langue d’oc au moyen-age et sur l’emploi de l’informatique dans ces recherches.

Des nouvelles de TELEV’OC : le Majoral Lucien Durand laisse la place de Président au Majoral Michel Benedetto. L’association a pour projet de poursuivre et développer la présence de la langue d’oc à la télévision ainsi que sur des sites accessibles par intenet, Elle surveille aussi le probable désengagement de l’état au niveau des télévisions régionales.

Musée-bibliothèque Joseph Vaylet à Espalion : Le Majoral Marc Lagaly informe qu’au mois de juin dernier une convention de partenariat a été signée par la ville d’Espalion, l’association gérant le musée et le département d’Aveyron pour mieux gérer ce musée-bibliothèque et mieux mettre en valeur le patrimoine du pays d’Espalion.

Restauration du tombeau de Charloun Rieu : Une souscription est ouverte jusqu’au milieu avril 2009 pour restaurer le tombeau du grand poète que fut Charloun, adresser les dons à la Fondation du patrimoine – BP 21856 Marseille

LES MAINTENANCES

Auvergne : Le bureau de la Maintenance s’est réuni au mois d’août pour préparer les activités à venir. Le professeur et sòci du Félibrige, M. Hans Stroh de l’université de Munich, a donné une belle conférence sur ses voyages en terre d’oc.

Languedoc : Au début septembre, célébration à Ganges du souvenir des jeux floraux de 1888, à cette occasion étaient donnés les résultats d’un concours littéraire.
à Nîmes, au début octobre vernissage d’une exposition sur “La Farandole”, danse traditionnelle et emblématique de Provence et du Languedoc.

Provence : L’Escolo de Caràmi de Brignoles a célébré ses 80 ans d’existence.en présence du Capoulié Jacques Mouttet. Conférence, récitation de poèmes, danses traditionnelles et aussi discours du Capoulié rappelant que : “Le Félibrige est la voie du respect, de la variété, donc à l’opposé de la normalisation et de l’intégrisme.”.

Les vendanges provençales à Toulon : C’est le nom d’un festival qui a duré tout le mois de septembre, créé par le Majoral Guy Revest, nouveau président de l’Escolo de la targo. Se sont succédés tout au long du mois : conférences, théâtre, exposition de peinture, concert de musique, atelier de cuisine, présentation d’artisanat … Festival trés réussi qui a attiré beaucoup de monde, d’ordinaire peu familier de notre culture et de notre langue.

LIBRAIRIE

Ecrits occitans cantaliens : M. Noël Lafon et son épouse ont établi un guide historique et littéraire de tous les textes du Cantal en langue d’oc depuis le XIème siècle. Un ouvrage de 832 pages ! édité par Lo Convise.

Calice : Une nouvelle collection des éditions Aigo-vivo qui se consacre aux littératures de différents pays d’Oc. édition Aigo-vivo à St Martin de Valgargue.

Les mots et les choses : C’est la thèse de Lotte Paret de l’université de Tübingen sur le vocabulaire d’oc de la région d’Arrens dans les Haites-Pyrénnées, Association Guillaume Morand à Tarbes.

L’archet et le lutrin : Un livre de Mme Suzanne Thiollier-Mejean qui parle de “l’enseignement et la foi dans la poétique d’Oc du Moyen-age” qui éclaire d’un jour nouveau la présence de la religion dans les œuvres des troubadours. Edition l’Harmattan à Paris

Moun lengatge bèl – les choix linguistiques minoritaires en France (1490-1660) : J-F. Courouau s’intéresse aux raisons d’écrire dans une langue régionale, en France, de la renaissance au siècle classique. Librairie Droz, à Genève.

Solidarité : Les éditions gazogène proposent un choix de texte du félibre poète-paysan Pierre Derresto (1889-1954), de son vrai nom Pierre-Paul Delluc. Commande auprès de jfm46@club-internet.fr

Où on reparle d’André Lagarde : Parution de deux CD contenant des poèmes d’André Lagarde et des entrevues où il parle de son métier, de sa famille, de son engagement pour la langue de son pays. a commander à André Lagarde à 31390 Carbonne

Livres nouveaux en Périgord : le Majoral J-Cl. Dugros nous avise que J-Louis Leveque publie “Périgord terre occitane”, un ouvrage qui montre que le périgourdin est la langue naturelle du pays et qu’il est bien dommage que de trop nombreuses personnes n’aient pas concience de la richesse de la langue et de la culture d’oc.
Par ailleurs vent de paraître une étude sur le parler limousin du pays de Nontron. commander à la librairie occitane à Limoges.

Nouveau testament en provençal : L’abbé Marcel Petit, de Raphèle les Arles publie en un seul volume : les actes des apôtres, les épitres, l’apocalypse, il est le maître d’œuvre de cet ouvrage réalisé par une équipe de traducteurs. C’est la première que l’ensemble du nouveau testament es publié en provençal, les évangiles avaient été publiés en 1904 par le père X. de Fourvière. Commander à CPM-Marcel Petit à Raphèle les Arles (13)

Robert Lafont et la langue : En publiant “la langue et l’état”, Robert Lafont tente d’expliquer pourquoi certains états, comme la France, ont réussi à imposer une langue aux détriments d’autres, notre langue d’oc par exemple. Edition Sulliver à Cabris (06)

Une affaire célèbre : Jacques Arrigoni reprend en totalité et dans le détail l’Affaire Dominici, pour arriver à une conclusion extrêmement surprennante sur le possible coupable des trois meurtres commis auprès de Lurs en 1952. Chez l’auteur : J. Arrigoni à Tulette (26)

Divine liturgie de St Jean Chrysostome : La Majorale Pierrette Bérnegier et le félibre Yves Gourgaud ont traduit de façon remarquable cet admirable texte de l’église orthodoxe.Monastère St Clair et Maurin à Lectoure (32)

Grand prix littéraire de Provence : Le Majoral André Compan, du pays niçois, a été honnoré de ce prix pour l’ensemble de son œuvre : poésies, études historiques et linguistiques sur le pays nissart.

Prix Louis Vouland de la vocation provençale : Il a été attribué au jeune J-Pascal Richard, d’Aix, pour ses actions en faveur de la lengo nostro et des traditions dans le pays d’aix.

Jeux floraux de Sceaux : Règlement du concours des jeux floraux organisés par la ville de Sceaux en 2009 pour fêter le 150 naire de la parution de “Mirèio”.

Avis : Le Félibrige signale que :
– dès à présent une souscription est ouverte pour acquérir le “Dictionnaire des auteurs de langue d’oc de 1800 à nos jours”, remarquable ouvrage de référence établi par le Majoral Jean Fourié, qui propose près de 1 000 notices bio-bibliographiques – 360 pages au format 21 x 29,7 cm. – prix : 29 euros frais d’envoi compris. Ouvrage édité par le Félibrige. a commander avant le 31 janvier 2009 au Félibrige, à Aix.
– La Santo Estello se déroulera à Salon de Provence les 30 mai, 1er et 2 juin 2009
– Le Félibrige appelle à participer en masse à une trés grande manifestation pour revendiquer des droits en faveur de la langue d’oc, elle se déroulera le samedi 24 octobre 2009 à Carcassonne

Cet article a été publié par

Agenda

< 2019 >
Décembre
LMMJVSD
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
© Le Felibrige Tous Droits réservés | Réalisation Dream Media® 2016 - Mentions légales et crédits