Correspondance vers le C.S.A.

La direction nationale de la radio France BLeU supprime l’émission « les escapades » réalisée et animée par M. J-Pierre Belmon, depuis 18 ans sur France BLeU Vaucluse, de 9h 05 à 9h 55 chaque dimanche matin. Cette émission traitait essentiellement de culture et langue régionale. La direction de la radio propose à la place 90 secondes d’émission, 5 jours par semaine. D’autres problèmes radiophoniques existent aussi en Périgord, le Félibrige écrit au Président du CSA pour protester contre ces discriminations voilées à l’égard de notre langue et de notre culture.

M. Michel Boyon
-Président du CSA
-39 Quai André Citroën
-75015 Paris

Aix en Provence le 19 juin 2008

Monsieur le Président,

Depuis plus d’une semaine, un grand nombre de félibres adressent à notre secrétariat des courriels, des appels téléphoniques, des courriers, pour m’alerter au sujet d’une situation préoccupante.
-Il s’agit de la disparition programmée d’une émission dénommée « Les escapades » réalisée et animée depuis dix-huit ans par M. Jean-Pierre Belmon sur l’antenne de France Bleu-Vaucluse.
-Cette émission, chaque dimanche matin, de 9h à 10h propose aux auditeurs de découvrir des aspects très divers de la culture régionale, donne la parole à tous ceux qui, de près ou de loin, sont les acteurs passionnés de notre langue et de notre culture. De plus cette émission mêle avec bonheur nos deux langues, le provençal et le français, ce qui satisfait le plus grand nombre.
-Cette émission va donc disparaître dès le 1er juillet ; la direction a proposé à M. J-Pierre Belmon de remplacer celle-ci par une chroniquette de 1 minute et demie, 5 jours par semaine ! Celui-ci a perçu cette offre comme une éviction déguisée, vous le comprenez sans doute.

J’ai appris par ailleurs que la direction de France-Bleu a demandé qu’à France Bleu-Périgord, les chansons et musique de langue d’Oc soient  » effacées  » de la Banque de données numérisée de la station !

Alors, bien entendu, les félibres et moi-même, nous nous posons des questions. Alors que l’Assemblée Nationale propose d’ajouter un amendement à la constitution visant à reconnaître les langues régionales de France, nous sommes forcés de constater qu’il y a là des contradictions, je soupçonnerai même une discrimination, vis à vis de la langue d’Oc et de tous ceux qui l’utilisent, qui la maintiennent vivante parce qu’elle participe à la richesse de la culture de la France.

C’est pourquoi je vous serais reconnaissant, et avec moi tous les félibres, de bien vouloir intervenir auprès de la direction de Radio France-Bleu pour que cette émission soit maintenue au jour et aux heures où elle se déroulait chaque semaine.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de mes respectueuses salutations.

Jaques MOUTTET
-Capoulié du Félibrige

Cet article a été publié par

Agenda

< 2019 >
Décembre
LMMJVSD
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
© Le Felibrige Tous Droits réservés | Réalisation Dream Media® 2016 - Mentions légales et crédits